Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/03/2010

n°44 - Journal de PAKISTAN - 03-03 au 27-03 - : Début : - Washington et Islamabad ouvrent un "dialogue stratégique".

n°44 - Journal de PAKISTAN -  03-03 au 27-03 - : Début : - Washington et Islamabad ouvrent un "dialogue stratégique".



Aujourd'hui, face aux ambitions hégémoniques de l'impérialisme, l'information est une arme au service de la paix.

Les médias occidentaux dans leur large majorité acceptent les versions de l'armée américaine et ferment les oreilles aux autres sources. .

Dénoncer ne suffit plus, il faut expliquer, informer, transmettre!

Sa diffusion est un acte de résistance.



Journal de PAKISTAN.  

                                    n° 44   03-03 au 27-03

                          C.De Broeder & M.Lemaire



 Le "Journal de PAKISTAN" est  visible :

Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail, une seule adresse : fa032881@skynet.be 


Avant propos

·                     Les médias occidentaux pro USA usent d’un terme générique- Al Qaida- Taliban - pour désigner tous les résistants .... idem pour le mot 'terrorisme' employé par les Usa & ces acolytes



Sommaire.

Tiré à part :

Rencontre du G8 : Manifestation annoncée.

Dommages Collatéraux... le Pentagone prolonge

Drones

Paroles & action du président...

1 Au jour le jour

2 Les Déclarations

Suite

3 Politique

a) locale

b) Usa

4  Brèves

4-1 Afghanistan, Pakistan: un responsable américain avait un réseau d'espionnage privé.

4-2 Pakistan/US : "dialogue stratégique".

5 Dossiers .

Le Pakistan s'affirme à Washington.

5-2 Le Pakistan promet son aide aux USA, mais veut quelque chose en échange.

5-3 Sue Pleming : Washington et Islamabad ouvrent un "dialogue stratégique".

5-4 Le rapport de l’Onu sur les prisons secrètes.

Fin

6 Courrier des lecteurs & trouvé sur le net & témoignage

6-1 Islamabad veut interroger le père de la bombe A pakistanaise

7 Analyse -  Géopolitique et stratégie – Réflexion

7-1 Alain  Chouet : Al-Qaïda n'est qu'une marque qui rapporte et rien de plus.

7-2 Matthieu Amaré : L'étrange cas de Affia Saddiqui.

7-3 Al Qaïda souffre des attaques de drones mais s'adapte sans cesser d'agir.

7-4 Mark Perry : GL David Petraeus : "Israël Met Des Vies Américaines En Danger ".

7-5 John Pilger : Passez une bonne guerre mondiale, braves gens. 

8 Annexe

8-1 Ben Laden menace l'Amérique si le cerveau du 11-Septembre est exécuté.

8-2 François Marginean : La population considérée comme un «ennemi d’État.

8-3 Oscar Fortin : La démocratie : celle qui plaît à Washington et ses alliés.

Pakistan.



Tiré à part :

Rencontre du G8 : Manifestation annoncée.

Plusieurs groupes pour la paix et la justice sociale ont annoncé qu'ils avaient l'intention de manifester dans les rues de Gatineau lundi prochain, lors d'une rencontre des ministres des Affaires étrangères du G8 dans la municipalité.

La protestation vise à faire comprendre aux ministres qu'ils devraient en faire davantage pour bannir les armes nucléaires, freiner les changements climatiques et être plus responsables de leurs gestes.

Le ministre canadien des Affaires étrangères, Lawrence Cannon, doit rencontrer ses homologues en vue du sommet des dirigeants des huit pays les plus industrialisés de la planète.

La rencontre du G8 aura lieu à la fin du mois de juin à Huntsville, en Ontario.

M. Cannon a indiqué que les ministres s'entretiendront de la prolifération des armes nucléaires, de la sécurité mondiale et de la stabilité du Pakistan et de l'Afghanistan. Auparavant, il rencontrera des ministres de quatre autres pays arctiques pour discuter d'environnement et du développement économique de la région.

25 mars

http://www.radio-canada.ca/regions/ottawa/2010/03/25/003-manifestation-gatineau-G8.shtml


Dommages Collatéraux... le Pentagone prolonge

Drones
Les États-Unis ont multiplié les raids de drone au Pakistan depuis que Barack Obama a pris ses fonctions l'an dernier.

Selon les responsables américains, ces attaques prennent des résistants  pour cible mais la plupart des centaines de personnes qui ont été tués depuis août 2008 sont des civils.
 Pour le directeur de
la CIA, Léon Panetta, cette tactique est cependant la bonne. Il la résumait ainsi, il y a quelques mois, lors d’une réunion des cadres dirigeants de la CIA :
 « Nous sommes en guerre. Nous ne pouvons pas nous permettre d’hésiter. Le fait est que nous faisons la bonne chose. Mon approche va être de travailler encore plus dur jusqu’à ce que nous battions ces fils de putes», a-t-il affirmé, selon un des participants présent à cette réunion (2).
(1)   http://www.presstv.ir/detail.aspx?id=121358&sectionid=351020401

(2)   http://in.news.yahoo.com/139/20100321/888/twl-panetta-eff... 
 Traduit de l’anglais par Altynbek Bizhanov pour Alterinfo.net.

08-03

 Au Nord-Waziristan, un drone a tiré des missiles sur une clinique vétérinaire que les résistants utilisaient comme base(…). Cinq résistants ont été tués dans cette attaque, selon les services de renseignement pakistanais.

 http://www.lexpress.fr/

16-03

Au moins quatre personnes ont été tuées mardi dans le nord-ouest du Pakistan par des tirs de missile présumés américains, ont annoncé les services de renseignement pakistanais. Un nombre inconnu de personnes ont été blessées dans la frappe contre la région tribale du Nord-Waziristan.

http://fr.news.yahoo.com/3/20100316/twl-pakistan-usa-frappe-224d7fb_2.html

22-03

Au moins quatre personnes ont été tuées par une attaque de drone, ce dimanche, au Waziristan, une région située au nord-est du Pakistan à la frontière afghane, selon des sources officielles américaines.
Le drone a tiré deux missiles sur une habitation située dans la zone de Datta Khel, a une cinquantaine de kilomètres de Miranshah, la principale ville du nord Waziristan. L’identité exacte des victimes n’a pas été révélée (1). 
 



1 Au jour le jour

Les zones tribales pakistanaises frontalières de l'Afghanistan sont considérées comme des bases arrière pour les résistants, d'où ils mènent des attaques contre les forces internationales déployées en Afghanistan ainsi que contre l'armée pakistanaise.

a) Résistance

19-11

Les attaques devenues quasi-quotidiens depuis les quelques jours qui ont précédé le lancement de l'offensive du Waziristan, le 17 octobre, les résistants  empêchant ainsi de dissuader l'armée d'y engager quelque 30.000 soldats au sol.

(Source AFP)

http://www.liberation.fr/monde/

13-03

A l'automne 2007, les résistants s'étaient emparés de la vallée de Swat, le site touristique le plus prisé du Pakistan, sur les premiers contreforts de la chaîne himalayenne de l'Hindou Kouch.

Les bastions de ces résistants isont situés dans les zones tribales frontalières avec l'Afghanistan, devenue une base arrière des résistants afghans.

Mais, en s'emparant de Mingora et ses environs, ils avaient largement débordé au delà ce ces zones et s'étaient approchés à une centaine de km de la capitale, provoquant une offensive de l'armée en avril dernier.

Les militaires avaient repris rapidement la vallée, les résistants n'opposant pas de résistance frontale, mais ces derniers, retranchés dans les montagnes et les zones tribales ont, depuis, multiplié les attentats.

Les résistants de Swat font partie du Mouvement des Résistants du Pakistan (TTP).

http://www.romandie.com/ats/

04-03

Les résistants contrôlent une majorité du sud de l'Afghanistan et s'en prennent au gouvernement et aux forces de l'OTAN.

http://fr.news.yahoo.com/

04/03

Des dizaines de résistants  armés de fusils d'assaut ont attaqué dans la nuit de mercredi à jeudi un poste de contrôle dans le nord-ouest du Pakistan.

Les affrontements ont tué un soldat pakistanais, ont rapporté jeudi des membres du gouvernement et de l'armée pakistanais, sous le couvert d'anonymat. L'attaque a eu lieu dans la zone de Chamarkand, dans la région tribale de Mohmand, à proximité de la frontière afghane.

http://fr.news.yahoo.com/3/20100304/twl-pakistan-attaque-2f4e741_2.html

5/3

La région située à la frontière afghane est fréquemment le théâtre d'attaques de la résistance, mais les forces de sécurité l'avaient récemment déclarée sûre.

Elles continuent toutefois d'escorter les collaborateurs qui la traversent.

Les attaques semblaient reculer ces dernières semaines, suggérant un affaiblissement de la résistance dans cette région tribale échappant largement au contrôle central.

Plusieurs groupes extrémistes sunnites pakistanais se sont alliés aux résistants, qui considèrent les chiites comme des collaborateurs.

http://fr.news.yahoo.com/


Résistance sur le terrain

05.03.

Une attaque kamikaze visant un convoi escorté par des militaires dans le nord-ouest a eu lieu.

Au moins 12 collaborateurs civils ont été tués et une dizaine d'autres ont été blessé dans la ville de Tul" (district de Hangu), a déclaré à l'AFP le chef de la police locale, Abdur Rashid Khan.
Islamuddin Khattak, un autre officier de police du district, a confirmé l'attaque ce bilan.

L'attaque n'aurait fait aucun blessé parmi les forces de sécurité.

AFP.

05-03

Au moins six personnes ont été tuées et 25 autres blessées, vendredi 5 mars, dans une attaque kamikaze à proximité d'un marché dans le nord-ouest du Pakistan, a annoncé la police.

Le kamikaze a déclenché ses explosifs au passage d'un convoi de civils (…) escortés par les forces de sécurité, a-t-on précisé.

http://www.lemonde.fr/

08-03

Un attaque kamikaze contre un bâtiment des services de renseignement de la police a fait 13 morts et 70 blessés lundi à Lahore, dans l'est du Pakistan, annonce la police.

La bombe a explosé lundi aux heures de pointe devant une agence des services de renseignement dans cette ville de l'est du Pakistan..

"De telles attaques se poursuivront tant que les raids de drones et les opérations militaires ne cesseront pas dans les zones tribales", a dit à Reuters un porte-parole des résistant, Azam Tariq.

http://www.lexpress.fr/

09-03

Une forte explosion a secoué lundi un bâtiment abritant une agence de renseignement fédérale à Lahore, dans l'est du Pakistan, faisant au moins 13 morts et 61 blessés, dont plusieurs se trouvaient dans un état critique, a-t-on appris de sources officielles. D'après le responsable de la police Zulfikar Hameed, la déflagration s'est produite au centre des enquêtes fédérales de Lahore.

Les résistants du Pakistan ont revendiqué l'attentat dans un appel téléphonique à un journaliste de l'Associated Press.

"Cet endroit était utilisé pour interroger d'importants suspects, mais aucun d'entre eux n'était présent" au moment de l'attaque, a précisé le chef de la police de Lahore, Pervez Rathore. "Plus de 40 employés" se trouvaient cependant sur place..

http://fr.news.yahoo.com/3/

10-03

Au moins cinq personnes ont été tuées mercredi dans l'attaque des bureaux d'une ONG américaine par des hommes armés dans le nord-ouest du Pakistan, non loin des zones où l'armée combat les résistants, ont annoncé la police et un humanitaire.

"Des hommes armés ont attaqué les bureaux de l'ONG World Vision, il y a eu des coups de feu et une explosion à l'intérieur", a déclaré à l'AFP l'officier de la police locale Sajid Khan par téléphone

Pour sa part un travailleur humanitaire, sous couvert de l'anonymat a assuré : "Six membres du personnel de World Vision ont été tués et six sont grièvement blessés, des gens sont encore bloqués dans les bureaux", a-t-il ajouté.

http://www.romandie.com/ats/news/100310060017.edboaf5k.asp

13-03

Au moins trois membres des forces de sécurité ont été tués samedi dans une attaque kamikaze dans la vallée de Swat, dans le nord-ouest du Pakistan, a indiqué la police.

"Le kamikaze était à pied. Il a essayé d'entrer dans le bâtiment et s'est fait exploser après avoir été stoppé par la police", a-t-il encore précisé.

Cette attaque kamikaze intervient au lendemain d'une double attaque visant des militaires à Lahore, la grande ville de l'est du Pakistan, qui a fait 45 morts et 134 blessés, quatre jours après une attaque similaire des résistants alliés à Al-Qaïda qui avait fait quinze tués.

ATS

14-03

Cinq personnes tuées à un check-point. L'assaillant a fait exploser sa bombe près du barrage dans le district de Swat, a précisé le porte-parole de l'armée, le major Mushtaq Khan. Une vingtaine de personnes ont aussi été blessées, d'après le policier Mohammed Anfal.

14/3

http://fr.news.yahoo.com/

21-03

Dans le Waziristan du Nord, des résistants ont exécuté trois personnes accusées d'espionner pour le compte des forces américaines stationnées de l'autre côté de la frontière, en Afghanistan. «Des messages indiquent que les hommes ont été tués pour avoir espionné pour les États-Unis», a déclaré à l'AFP un responsable de la police tribale, Nisar Khan.

http://www.cyberpresse.ca/international/moyen-orient/

 

24-03

Des résistants ont exécutés deux hommes qu'ils accusaient d'espionner pour les Etats-Unis, dans le Nord-Waziristan, une région tribale du nord-ouest du Pakistani, frontalière avec l'Afghanistan, selon des témoins.

Selon un habitant, Sana Ullah, une des victimes était un membre du conseil tribal et l'autre victime afghane.

http://blog.lefigaro.fr/geopolitique/2010/02/gates-denonce-la-demilitarisat.html



Au jour le jour

b) Armée Pakistanaise

01-03

L’armée pakistanaise progresse dans le district de Bajaur.

Leur offensive de deux mois a entrainé la mort de 75 résistants.

En outre, la mort de Mohammed Qari Zafar, un haut responsable du Lashkar-e-Jhangvi, est confirmée par les résistants pakistanais.

1er mars 2010

http://cicr.blog.lemonde.fr

02-03

Mardi, l'armée pakistanaise avait annoncé l'avoir emporté sur les résistants et les résistants  d'Al-Qaïda, après plus d'un an et demi de combats dans la région tribale de Bajur, qui borde cette poche de Chamarkand.

Mais il y a un an, l'armée avait fait le même type de déclaration, alors que les attaques se sont poursuivies depuis.

http://fr.news.yahoo.com/3/20100304/twl-pakistan-attaque-2f4e741_2.html

4 Mars

Pour les forces pakistanaises, une victoire majeure a été remportée contre la résistance.

Elles ont découvert un immense réseau sous terrain de grottes à la frontière de l'Afghanistan présenté comme le centre de commandement principal de la résistance

Le complexe très élaboré de plus de 150 grottes reliées les unes aux autres se situe non loin du village de Damadola dans la zone tribale du Bajaur à 200 kilomètres au nord ouest de la capitale Islamabad.

Des attaques auraient été lancées depuis des années depuis Bajaur contre l'armée américaine en Afghanistan et contre plusieurs objectifs à l'intérieur du territoire pakistanais. Selon le major général pakistanais Tariq Kahn, c'est la première fois depuis l'indépendance du Pakistan en 1947 que son drapeau flotte sur Damadola.

Toujours selon l'armée pakistanaise, plus de 75 combattants étrangers ont été tués dans la phase finale de capture du sous. Les militaires reconnaissent qu'un plus grand nombre encore de combattant a pu s'enfuir vers l'Afghanistan et même le Pakistan.

Les sous terrains sont invisibles depuis les airs et creusés assez profondément parfois dans les montagnes. Les militaires pakistanais y ont trouvé de véritables entrepôts de matériel militaire comportant des stocks de fusils automatiques, de munitions, de bazookas, d'obus, de roquettes, de grenades, de mines et d'uniformes volés de l'armée américaine.

D'autres grottes possédaient des réserves d'eau, de nourriture et d'argent liquide et d'autres encore étaient aménagées en dortoirs avec des matelas et des couvertures.

http://www.slate.fr/story/


Armée Pakistanaise sur le terrain

25/3

Les forces de sécurité pakistanaises ont tué mercredi 23 résistants dans plusieurs de leurs caches à la frontière avec l'Afghanistan, dans le nord-ouest du pays, a annoncé un responsable pakistanais. L'armée a employé des soldats au sol et des avions de chasse dans ces opérations menées dans trois zones de la région tribale de Orakzai, dans la province de la Frontière du Nord-Ouest, a précisé Rasheed Khan. Un soldat a été blessé.

http://fr.news.yahoo.com/3/20100324/twl-pakistan-violences-2f4e741_4.html

http://www.lefigaro.fr/f



Au jour le jour

c) Usa

11-03

Ces derniers mois, les unités de la CIA et de l'armée américaine basées en Afghanistan ont considérablement intensifié les attaques par leurs avions sans pilote dans les zones tribales pakistanaises frontalières, bastion des résistants pakistanais, et base arrière des résistants afghans.

Les missiles tirés par les drones Predator ou Reaper américains ont fait, en 90 attaques recensées, plus de 820 morts depuis août 2008, visant les résistants islamistes mais n'épargnant pas les civils.
http://www.romandie.com/

17/3

Les raids suscitent le ressentiment des populations et ont considérablement augmenté l'antiaméricanisme au Pakistan.

Ces attaques sont aussi une source de friction entre les Etats-Unis et leur allié pakistanais qui y voit une violation de sa souveraineté.

AP

21/0.

Ces derniers mois, les unités de la CIA et de l'armée américaine basées en Afghanistan ont considérablement intensifié les attaques de leurs avions sans pilote dans les zones tribales pakistanaises,
Les bilans annoncés par les responsables pakistanais, reposent sur des renseignements fournis par les villageois.

Des responsables militaires et des habitants affirment que les frappes américaines font de nombreux morts parmi les civils.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/


Usa sur le terrain

08.03.

Cinq résistants ont été tués lundi dans la région tribale du nord-ouest du Pakistan par trois missiles tirés par un drone américain, ont déclaré des responsables de la sécurité.

"Cinq personnes ont été tuées et trois blessées dans cette attaque. C'était une attaque de drone américain",

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-41885975@7-60,0.html

10/3

Au moins douze résistants ont été tués, mercredi 10 mars, par deux frappes de missiles effectuées par un ou plusieurs drones américains dans la région tribale du nord-ouest du Pakistan, proche de la frontière avec l'Afghanistan, ont annoncé des responsables.

La première frappe a eu lieu, selon ces sources, à 8 heures locale (16 heures en France) dans le village de Mizar Madakhel, à environ 50 kilomètres à l'ouest de Miranshah, principale ville du district tribal du Waziristan du Nord, connue comme un bastion des résistants..

Une seconde frappe a eu lieu peu après dans le même secteur contre deux véhicules que des résistants utilisaient pour emporter les corps de victimes de la frappe précédente, a déclaré un responsable.

 http://www.lemonde.fr/

 23-03

Des missiles tirés mardi par des drones américains ont tué au moins six résistants dans une zone tribale du nord-ouest du Pakistan proche de la frontière afghane, ont déclaré des responsables de la sécurité.

Le raid a eu lieu dans les faubourgs de Miranshah, la principale ville du Waziristan du Nord.

AFP



2  Les Déclarations

a) Résistance

19-11

Les attaques devenues quasi-quotidiens depuis les quelques jours qui ont précédé le lancement de l'offensive du Waziristan, le 17 octobre, les résistants  empêchant ainsi de dissuader l'armée d'y engager quelque 30.000 soldats au sol.

(Source AFP)

http://www.liberation.fr/monde/

13-03

A l'automne 2007, les résistants s'étaient emparés de la vallée de Swat, le site touristique le plus prisé du Pakistan, sur les premiers contreforts de la chaîne himalayenne de l'Hindou Kouch.

Les bastions de ces résistants isont situés dans les zones tribales frontalières avec l'Afghanistan, devenue une base arrière des résistants afghans.

Mais, en s'emparant de Mingora et ses environs, ils avaient largement débordé au delà ce ces zones et s'étaient approchés à une centaine de km de la capitale, provoquant une offensive de l'armée en avril dernier.

Les militaires avaient repris rapidement la vallée, les résistants n'opposant pas de résistance frontale, mais ces derniers, retranchés dans les montagnes et les zones tribales ont, depuis, multiplié les attentats.

Les résistants de Swat font partie du Mouvement des Résistants du Pakistan (TTP).

http://www.romandie.com/ats/

04-03

Les résistants contrôlent une majorité du sud de l'Afghanistan et s'en prennent au gouvernement et aux forces de l'OTAN.

http://fr.news.yahoo.com/

5/3

La région située à la frontière afghane est fréquemment le théâtre d'attaques de la résistance, mais les forces de sécurité l'avaient récemment déclarée sûre.

Elles continuent toutefois d'escorter les collaborateurs qui la traversent.

Les attaques semblaient reculer ces dernières semaines, suggérant un affaiblissement de la résistance dans cette région tribale échappant largement au contrôle central.

Plusieurs groupes extrémistes sunnites pakistanais se sont alliés aux résistants, qui considèrent les chiites comme des collaborateurs.

http://fr.news.yahoo.com/


b) Troupes d'occupation

USA

16-10

Les Etats-Unis considèrent les zones tribales pakistanaises comme l'"endroit le plus dangereux du monde", et qui infligent de lourdes pertes de l'autre côté de la frontière aux forces internationales, dont les deux tiers américaines.

16 mars 2010

http://www.romandie.com/



    «Qu'il s'agisse d'une attaque ou d'une attaque par drone,
Pour moi c'est la même chose, un Pakistanais a été tué "

 

Suicide Bombing Victims

Dead = 3454, Injured = 8860, Total = 12314 and Counting…

Drone Attacks Victims

Dead = 1179, Injured = 379, Total = 1558 and Counting…

Success Rate of Drone Attacks against Al-Qaeeda ~ 2.5%

Les données sont recueillies à partir des rapports des médias, les hôpitaux, et internet.

Toutes les données sont accessibles au public et il n'y a pas de données classées ici. Il s'agit d'un effort pour montrer au monde l'intensité de suicide et les attaques Drone au Pakistan ".

Pakistan Body Count: http://www.pakistanbodycount.org/

 

Les commentaires sont fermés.