Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/04/2010

n°478 - Journal d'Irak - 18/03/ au 17-04-10 - Suite - 1 366 350 morts Irakiens depuis l'invasion et l'occupation américaine et britannique...

n°478 - Journal d'Irak - 18/03/ au 17-04-10  -  Suite   - 1 366 350 morts Irakiens depuis l'invasion et l'occupation américaine et britannique... 



Aujourd'hui, face aux ambitions hégémoniques de l'impérialisme, l'information est une arme au service de la paix. Sa diffusion est un acte de résistance.

Les médias occidentaux dans leur large majorité ont de tout temps accepté les versions des armées occupantes et ferment les oreilles aux autres sources.

Dénoncer ne suffit plus, il faut expliquer, informer, transmettre!



Journal d'Irak

n°478                 du 18/03/10                  au 17-04-10

C.De Broeder & M.Lemaire



Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail une seule adresse : fa032881@skynet.be



Sommaire :

3 Politique

2) occupants 

4 Libération du territoire

Détails.

L'Irak en chiffre.  


 


b) Les occupants 

1) Usa

Obama

Une majorité d'Américains contre la politique d'Obama.

23/03

Après un an de mandat, la cote de popularité de Barack Obama est descendue des cimes.

Selon un sondage CNN *, le président américain totalise, pour la première fois, 51% de mécontents. Le sondage a été réalisé entre vendredi et dimanche, quelques heures avant le vote de la très controversée loi sur l'assurance-maladie.

Même si son adoption est une victoire majeure pour le président américain, les dix mois d'âpres négociations qui l'ont précédé ont écorné sa popularité.

L'évolution est symptomatique d'un certain malaise : le sondage de CNN fait apparaître que 46% des Américains interrogés soutiennent la politique de Barack Obama, alors qu'ils étaient 54% en décembre et 76% en février 2009, peu après sa prise de fonction.

Interrogés sur l'action économique du président américain, 43% des personnes sondées disent la soutenir, contre 54% de mécontents. Une baisse de popularité par ailleurs confirmée par d'autres études : une moyenne de sondages compilés par RealClearPolitics fait état de 47,4% de satisfaits. Reste au président américain de faire grimper ces résultats d'ici au mois de novembre, pour les élections de mi-mandat. Les 435 sièges de la Chambre des représentants, où les démocrates sont majoritaires depuis 2006, seront alors en lice.

Si elle s'est érodée, sa cote de popularité n'en est pas non plus préoccupante.

Selon ce même sondage CNN, les Américains continuent d'être sensibles à la personnalité d'Obama. 70% des personnes interrogées disent l'apprécier, contre 25% qui ont répondu qu'elles ne l'aimaient pas en tant qu'homme.

Le seul domaine où Barack Obama ne connaît finalement pas la crise, reste celui de la «protection du territoire». En janvier 51% des Américains soutenaient son action en Afghanistan, en Irak, et contre le terrorisme. Ils sont désormais 55%.

* Sondage réalisé du 19 au 21 mars, par téléphone, auprès de 1030 personnes.

http://www.lefigaro.fr/international/2010/03/23/01003-20100323ARTFIG00520-une-majorite-d-americains-contre-la-politique-d-obama-.php


Guerre ?

05-04

L'armée américaine vend le matériel civil stocké sur ses bases en Irak qui seront prochainement démantelées, a annoncé samedi le quotidien Al Ittihad paraissant à Bagdad.
Selon le commandement militaire américain, le Pentagone envisage de réduire de moitié ses effectifs déployés en Irak, en les portant à 50.000 personnes d'ici août prochain.
D'après Al Ittihad, le principal marché des biens appartenant à l'armée américaine se trouve à Ramadi (100 km à l'ouest de Bagdad). On peut y acheter différents types de matériel d'occasion: véhicules, groupes électrogènes, camions-grues, appareils électroménagers, matériaux de construction.
Les ventes sont contrôlées par les autorités irakiennes et approuvées par le clergé musulman persuadé que les marchandises offertes seront utilisées dans l'intérêt de la population du pays…

5/4

http://fr.rian.ru/


Politique intérieure & extérieure

Rice : nous avons donc commencé la reconstruction, à partir de la capitale Bagdad…

 22/03

L’ex-secrétaire d’Etat Rice a reconnu que l’administration Bush (le fils) n’avait pas une connaissance qu’il faut, ni de l’Irak, ni des moyens de sa reconstruction.

Je suis contente que l’Irak se soit libéré du régime Saddam, celui qui, à mon avis, représentait un grand danger à la sécurité du Moyen Orient, a déclaré M. Rice.

Mais nous ne savions pas que l’Irak était tellement chaotique,… nous avons donc commencé la reconstruction,(…)  à partir de la capitale Bagdad, a reconnu l’ex-ministre des Affaires étrangères.

 http://french.irib.ir

 

Les politiques erronées de l'administration US.

(Le député républicain Ron Paul a tiré la sonnette d'alarme sur les politiques erronées de l'administration US) 

" Si les Etats-Unis continuent ses stratégies précédentes, ils subiront le même sort que l'ex Union Soviétique", a averti Ron Paul.

Dans son entretien avec la chaîne de télévision Russia Today, Ron Paul, ex candidat à la présidentielle américaine, s'est opposé aux guerres avec lesquelles les Etats-Unis sont à présent aux prises, pour ajouter qu'avant de donner son aval à n'importe quelle guerre à l'étranger, le Congrès devait prévoir les conséquences de telles guerres. Selon ce congressman , les guerres des Etats-Unis à l'extérieur du pays, ne visent qu'à étendre son emprise partout dans le monde et de faire la main basse sur les gisements pétroliers d'autres pays. " Les politiques de l'ex URSS ont abouti à la faillite économique de ce pays et le régime stalinien a fini par s'effondre", a-t-il ponctué. " Le projet de loi sur la réforme du système de santé en Amérique qu'Obama a tenté de le promulguer, n'est pas le droit dont l'administration américaine soit chargé de payer les frais, projet qui finira par à la faillite économique des Etats-Unis. Il a en fin de compte prévu que la récession économique en Amérique s'intensifierait et que les politiques inappropriées de l'administration US attiseraient la crise économique du pays au lieu d'y mettre un terme.

29/03

http://french.irib.ir 


Prisons, exactions & torture

Qui va poursuivre Bush Cheney et consort en justice?????

Voici le résultat de cette civilisation lorsqu'elle perd l'essence de son fondement.

On ment, on torture, on fait tout ce qu'on reproche aux autres, on attaque....sans faire de longs discours, voici ce que la civilisation américaine a fait en Irak. Sans oublier bien sur que l'attaque de l'Irak était basée sur des mensonges.

Ghada El Yafi

http://www.michelcollon.info/index.php?option=com_content&view=article&id=2679:les-etats-unis-prennent-le-probleme-des-bebes-a-trois-tetes-tres-au-serieux&catid=6:articles&Itemid=11

 

Massacre de Haditha : accusations maintenues contre Frank Wuterich.

Un juge militaire américain a maintenu vendredi les accusations visant le Marine Frank Wuterich pour son rôle dans la tuerie de Haditha en Irak qui avait causé la mort de 24 civils en 2005, devenant le pire crime de guerre reproché aux Américains dans ce pays.  
 Le sergent Frank Wuterich, 30 ans, est le dernier homme du rang qui reste encore passible de la cour martiale dans cette affaire, ses sept co-accusés ayant tous été blanchis.
Le juge, le lieutenant-colonel David Jones, a indiqué vendredi que la "requête visant à abandonner les accusations contre le sergent Frank Wuterich est rejetée", lors de l'audience qui a eu lieu à Camp Pendleton (Californie), à 130 km au sud de Los Angeles.
 Cette décision ouvre la voie au procès du sergent Wuterich, dont l'ouverture a été fixée au 13 septembre par le juge Jones. Franck Wuterich a demandé à ce que le jury soit composé de militaires.
La défense du sergent avait tenté de faire arrêter la procédure en affirmant que le général James Mattis qui avait formulé les accusations contre lui avait été irrégulièrement influencé par le colonel John Ewers, chargé de l'enquête sur l'affaire. Mais le juge a estimé qu'il n'y pas eu "d'influence irrégulière".
Mains jointes, assis derrière une table, le sergent est resté impassible à l'énoncé de la décision. Frank Wuterich faisait dès le début figure d'accusé principal, étant mis en cause pour "homicide volontaire" sur au moins neuf personnes.  
Au cours des trois dernières années, lui-même et un groupe de soutien n'ont cessé de clamer son innocence dans les médias et sur internet.
"Nous savons que notre fils est innocent, nous savons qu'il n'a rien fait de mal, nous savons qu'il a agi dans les règles", ont prétendu, vendredi les parents du sergent. "C'était un Marine qui faisait ce à quoi il avait été formé".
 La procédure, instruite à Camp Pendleton, la plus grande base de Marines au monde, avait été ouverte après la mise au jour de l'affaire par l'hebdomadaire Time au printemps 2006.
 Les faits remontent au 19 novembre 2005, quand des soldats américains se sont lancés dans trois heures de tuerie pour venger un leur camarade tué dans une attaque, abattant même les cinq occupants d'un taxi qui s'approchait du quartier. Parmi les victimes, 10 étaient des femmes ou des enfants, tués à bout portant.
Dans la même affaire, adaptée au grand écran ("Battle for Haditha" du Britannique Nick Broomfield), un général américain deux étoiles et deux autres officiers du corps des Marines ont reçu des blâmes mais ne seront pas poursuivis.

27/03

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=131090&language=fr

 

L’entrepreneur Salomi porté disparu est à nouveau aux mains de l'armée américaine.

L’entrepreneur américano-irakien,  Salomi, qui aurait été enlevé à Bagdad en janvier dernier, se trouve à nouveau aux mains des forces américaines, a annoncé samedi le ministère de la Défense américain. Selon un communiqué du Pentagone diffusé samedi, l'homme âgé de 60 ans et originaire de El Cajon, en Californie, se trouve à nouveau sous le contrôle de l'armée américaine.

Le communiqué ne donnait aucune précision sur les circonstances entourant le retour de l'entrepreneur jeudi ni sur sa disparition. Des enquêtes sont en cours pour en déterminer les circonstances, est-il précisé dans le communiqué.

En février, un responsable de la défense irakienne avait affirmé que M. Salomi avait été enlevé au centre de Bagdad par des hommes armés qui l'ont attiré en lui promettant de l'aider à retrouver des parents éloignés.

Un responsable des services de renseignement américain avait à l'époque estimé que les enquêtes préliminaires révélaient que l'enlèvement reposait sur des motifs criminels, liés à l'argent ou à un acte de vengeance.

Un groupe extrémiste avait revendiqué l'enlèvement de l'entrepreneur américano-irakien, le 23 janvier dernier. Le groupe avait publié une vidéo montrant un homme vêtu d'habits militaires, demandant la libération de résistants et appelant à des poursuites judiciaires contre les employés de la société Blackwater et au retrait immédiat des troupes américaines d'Irak.

28/3

http://fr.news.yahoo.com/



a)    Les voisins

Iran

Ahmadinejad: l'Iran soutient l'unité et la sécurité irakienne.

27/03
 " L'Iran soutient l'unité et la sécurité irakiennes", a déclaré le président iranien, lors de sa rencontre avec Talabani. " Le progrès de l'Irak est celui de la RII et l'élargissement des relations Téhéran/Bagdad va dans l'intérêt des deux pays et de la région", a souligné Ahmadinejad.
De son côté, le président Talabani a félicité son homologue iranien pour la fête de Nowrouz.

Il a aussi tenu à remercié l'Iran pour rester toujours aux côtés de la nation irakienne et aider au règlement des problèmes de l'Irak.

Les cérémonies de la fête de Nowrouz auront lieu en présence des présidents iranien, tadjik, afghan, turkmène et irakien dans le palais présidentiel de Saadabad, à Téhéran. http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=131126&language=fr



3 Dans le monde

France

Total mis en examen pour corruption en France

Irak/pétrole contre nourriture.

Total a été mis en examen le 27 février pour corruption par un juge en France dans l'affaire dite "pétrole contre nourriture" en Irak, dans laquelle plusieurs personnalités ont été mises en examen pour corruption, a indiqué mardi à l'AFP le groupe pétrolier.

"Total a été mis en examen le 27 février", ont déclaré un porte-parole de Total et l'avocat du groupe Jean Veil. Dans son édition de mardi, le quotidien économique Les Echos fait état d'une mise en examen "début 2010 pour corruption ainsi que complicité et recel de trafic d'influence" par le juge Serge Tournaire.

"Cette décision relance la procédure judiciaire", a admis Me Veil. "Le juge a pris cette décision contre toute attente, alors que son prédécesseur et le parquet avaient jugé le contraire, au moins implicitement", a-t-il ajouté.

Selon lui, "aucune juridiction étrangère (suisse, américaine, ou australienne) qui ont été amenées à statuer, pas plus que le comité Volcker désigné par les Nations unies, n'ont considéré qu'il pouvait y avoir eu la moindre corruption dans ce dossier".

En septembre, le parquet de Paris avait requis un non-lieu pour l'ancien ministre Charles Pasqua et le PDG de Total, Christophe de Margerie, dans cette affaire, et le renvoi en correctionnelle de onze personnes.

Avec Total, ce sont 20 personnes physiques, dont l'une est depuis décédée, et deux entreprises, Vitol et Total, qui ont été mises en examen en France.

L'enquête ouverte en 2002 s'était orientée vers diverses personnalités françaises soupçonnées d'avoir perçu au début des années 2000 des commissions occultes sous forme d'allocations de barils de pétrole de la part du régime irakien de Saddam Hussein, en violation du programme de l'ONU "pétrole contre nourriture".

Ce programme visait à aider les Irakiens à survivre face aux sanctions internationales imposées au régime de Saddam Hussein après l'invasion du Koweït en 1990. D'une valeur totale de 64 milliards de dollars, il avait permis à l'Irak de vendre sous contrôle des Nations unies, de 1996 à 2003, des quantités limitées de pétrole et d'acheter en échange des biens pour sa population.

Mais le gouvernement irakien avait réussi à détourner des millions de dollars de cette entreprise, un scandale qui avait impliqué des dizaines d'entreprises et éclaboussé l'ONU.

La commission d'enquête dirigée par l'ancien président de la Réserve fédérale américaine Paul Volcker sur les dérapages et les malversations de ce programme avait mis en cause quelque 2.200 entreprises issues de 66 pays, dont la Russie, la France et la Chine. Parmi elles, près de 180 étaient françaises.

Des procédures ont été engagées dans plusieurs pays. En septembre, la société britannique Mabey and Johnson a été condamnée par la justice à une amende de 3,8 millions d'euros, notamment pour avoir versé des pots-de-vin au régime de Saddam Hussein dans le cadre du programme "pétrole contre nourriture".

06 avril

http://www.romandie.com/ats/news/100406075247.9vvo8shs.asp



4 Lutte pour la libération du territoire

Pertes déclarée des occupants.

Les armées répugnent à donner des chiffres officiels

Pertes des forces collaboratrice locales   - Province non précisée

25/3

"Des hommes armés, utilisant des silencieux, ont d'abord tué deux soldats près du point de contrôle puis sont entrés dans le bâtiment où ils ont abattu les trois autres militaires en leur tirant dans la tête, comme une exécution. ", a raconté un officier des services de renseignement.

http://fr.news.yahoo.com/4/20100324/twl-irak-violence-38cfb6d_1.html



Les combats par provinces

1-1 Bagdad

28-03

Une bombe placée en bord de route a explosé au passage d'une patrouille de l'armée irakienne dans un quartier de l'ouest de Bagdad, tuant un soldat et en blessant cinq autres, a rapporté la police

http://fr.news.yahoo.com/3/20100328/twl-irak-violences-1def439_3.html

01/04

Un haut fonctionnaire irakien a été exécuter mercredi soir à son domicile de Bagdad et les corps d'une femme et de sa fille ont été retrouvés dans la rue dans le nord de la capitale, a indiqué jeudi une source au ministère de l'Intérieur.

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=131693&language=fr

03-04

Vingt-quatre personnes au moins, dont des femmes et des enfants, ont été tuées vendredi soir dans l'attaque dans le district de Rachid, apprend-on samedi de sources policières.

Les victimes ont été menottées puis abattues d'une balle dans la tête, a précisé la police.

"L'attaque s'est produite dans un secteur du sud de Bagdad appelé Albousaïfi.", a déclaré Moussaoui.

Il a précisé que certaines des victimes étaient des membres des forces de sécurité irakiennes, et d'autres des miliciens des Fils de l'Irak, un groupe d'anciens résistants qui se sont alliés aux forces gouvernementales et américaines.

http://fr.news.yahoo.com.

04-04

Trois attaques kamikaze à proximité d'ambassades ont fait 42 morts et 235 blessés dimanche à Bagdad, et un quatrième attentat a été déjoué, selon les autorités.

Ces attaques font craindre que la résistance ne profite du flottement actuel lié aux négociations sur la formation d'un gouvernement issu des législatives du 7 mars.

Les déflagrations se sont produites à quelques minutes d'intervalle, peu avant 11h30 locales, l'une près de l'ambassade d'Iran et les deux autres dans un quartier qui abrite notamment le consulat d'Egypte et l'ambassade d'Allemagne, a rapporté le général Qassim al-Moussaoui, porte-parole du centre de commandement des opérations dans la capitale.

Il a ajouté que les forces de sécurité avaient tué par balles un homme portant une ceinture d'explosifs qui voulait faire sauter une quatrième voiture piégée près de l'ancienne ambassade d'Allemagne, aujourd'hui transformée en banque.

Plusieurs gardes irakiens du consulat égyptien et un de l'ambassade d'Allemagne ont péri, d'après les autorités. La sécurité du consulat a tiré sur la voiture piégée qui fonçait vers eux mais n'a pas réussi à l'arrêter, a déclaré le général Moussaoui. Le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, a fait état de la mort d'un des gardes de l'ambassade.

La puissance des explosions a ébranlé des bâtiments et fait voler des vitres en éclats dans le centre de la capitale irakienne. Près de l'ambassade d'Iran, des voitures ont été détruites et un minibus a été retourné.

Les assaillants étaient déguisés en soldats irakiens et américains, selon des témoins

http://fr.news.yahoo.com/3/20100404/twl-irak-attentats-1d...

07-04
Les résistants irakiens ont attaqués  plusieurs quartiers résidentiels de Bagdad. « Six attentats à la bombe se sont produits (...) et sept bâtiments se sont écroulés », a affirmé un responsable du ministère de l'Intérieur. Selon un bilan provisoire du ministère de l'Intérieur, 35 personnes ont été tuées et 140 blessées.

AFP

14-04

Des hommes ont abattu l’imam Ghazi Jabouri alors qu'il quittait une mosquée de Bagdad après la prière du matin, ont annoncé des responsables irakiens. Ghazi Jabouri a été victime d'une fusillade à la sortie de la mosquée Al-Rahman dans le quartier d'Azamiyah dans le nord de la capitale vers 5h du matin, a précisé un policier.

.http://fr.news.yahoo.com/ 


1-4 Province de Kerbala,

29-03

Une double attaque à fait cinq morts et 64 blessés à Kerbala, à 80 km environ au sud de la capitale Bagdad, rapportent les autorités.

Ces attaques ont visé un restaurant et un poste de contrôle, à un kilomètre du mausolée de l'imam Hussein, a précisé la police.

http://fr.news.yahoo.com/ 


1-5 Province de Diyala

Mansouriyah 

01/04

Un membre d'une milice collaboratrice a été tué et cinq blessés dans une attaque au mortier contre leur position à Mansouria, une localité à l'est de Baqouba (60 km au nord de Bagdad), selon une source au sein des services de sécurité.

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=131693&language=fr


1-6 Province de Ninive (Mossoul (capitale de la région nord du pays - à 375 km au nord de Bagdad,) Hawijah, Kassak"(70 km au nord-est de Mossoul) & Tall Afar )

Mossoul

21-03

Un policier a été blessé dans l’explosion d’une bombe sur la voie empruntée par une patrouille de la police, dans une région dans l’Ouest du Mossoul au nord de Bagdad.

Quatre civils aussi ont été blessés, hier soir, dans l’explosion d’une bombe dans cette ville.

Dans le même temps, 5 soldats irakiens ont été blessés, dans l’explosion de deux bombes au nord de la ville de Mossoul

.http://french.irib.ir/index.php/info/moyen-orient/32556

25-03

Sept personnes, dont quatre enfants, ont  été blessées par un tir de mortier qui visait apparemment le siège du Parti démocratique du Kurdistan (PDK) à Mossoul.

http://fr.news.yahoo.com/4/20100324/twl-irak-violence-38cfb6d_1.html

 

02-04

L'armée américaine a mené conjointement avec l'armée irakienne une mission contre Al-Qaïda(…) , qui a entraîné l'arrestation ou la mort de six chefs de l'organisation responsables.

Dans un communiqué diffusé jeudi soir, l'armée américaine précise que l'opération s'est déroulée entre le 18 et 24 mars à Mossoul, à 360km au nord-ouest de Bagdad.

http://fr.news.yahoo.com/



L’Irak en chiffres (depuis le début de la guerre de conquête en mars 2003) 



Peuple

 

Civils tués (depuis l'occupation)   

1.366.350

Civils blessés (depuis l'occupation) 

 1.148.087 ( chiffre très très minimum)

Civils violés (par les troupes d'occupations)

2.507     (voir Ibrahim Allousch

Civils/Résistants arrêtes : (une dizaine par jour...)

8.945   (chiffre minimum)

Résistants (décrit tel quel) tués

4.123(chiffre minimum)

Résistants (décrit tel quel) blessés

3.888   (chiffre minimum)

En prison

1.900 (chiffre minimum)

Embargo

750.000 enfants (chiffre minimal)

Embargo

750.000 adultes (chiffre moyen)

 

 

Militaires irakiens tués pendant l'invasion

45.596 (chiffre minimal)

Civils tués pendant l'invasion

120.200 (chiffre minimal)

 

 

Coalition

 

Nombre de Soldats tués (ou morts...) 

34.699

Soldats rapatriés (blessés ou malades)

74.4102

(*) dont 10% meurent en cours de route ou à l'hôpital)

 

Disparus (dans la nature)

1.014

Désertions

5.501

Mutinerie

2 corps + 25

Aide psychologique

66.108***

Suicides

Mercenaires tues                                                                                 

5.683 (chiffre très minimal)

933

non-combattants accidentés,

27 103

Policiers/soldats/miliciens irakiens  tués

13.155

Policiers /soldats/miliciens irakiens blessés

27085 (chiffre minimal)

Policiers /soldats irakiens disparus (dans la nature)

13.916

 

 

Autres tués (collaborateur)

5.694

Autres blessés (collaborateur)

9.753

 

 

Nombre d'attaques de la résistance de 2003 à 2008:

Oléoducs, les infrastructures pétrolières & d'électricité

 

 164.001,

464 attaques (grand minimum)

Infrastructures du rail

195 attaques (idem)

Hélicoptères

104  ++              (idem)

Avions (& drone)

28 ++


Le nombre de civils tués en mars.

4/4

Le nombre de civils tués a légèrement augmenté en mars, à 216 contre 211 le mois précédent, a-t-on appris dimanche de source autorisée.

Cinquante militaires irakiens, 101 policiers et 57 résistants ont été tués durant ce même mois de mars, marqué par les élections législatives, le 7.

En janvier, les violences politiques avaient fait 135 morts dans la population civile.

http://fr.news.yahoo.com/4/20100404/twl-irak-violences-civils-38cfb6d_1.html


Ces   totaux sont obtenus par le recoupement (si possible) des chiffres des pertes communiqué par la résistance & les médias occidentaux + XINHUANET



Number Of Iraqis Slaughtered In US War And Occupation Of Iraq "1,331,578"



Les commentaires sont fermés.