Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/07/2010

n°536 - Journal de la Lutte pour la libération de la Palestine - 14-06 au 01-06 : -Début - : Israël, US, UE: Voilà le vrai "axe du mal"!

n°536 - Journal de la Lutte pour la libération de la  Palestine - 14-06 au 01-06 : -Début -  : Israël, US, UE: Voilà le vrai "axe du mal"!


          Face aux ambitions hégémoniques de l'impérialisme, l'information est une arme au service de la paix.

     Sa diffusion est un acte de résistance.

                 Dénoncer ne suffit plus, il faut expliquer, informer, transmettre.

Les médias occidentaux dans leur large majorité ont de tout temps accepté les versions de l'armée israélienne et ferment les oreilles aux autres sources.



Journal de la Lutte pour la libération de la  Palestine

n° 536 - du 14-06 au 01-06                                        C.De Broeder & M.Lemaire



Vous retrouverez ce journal 

a) sur mes blog : 

http://journaldeguerre.blogs.dhnet.be/

http://journauxdeguerre.blogs.lalibre.be/

 

b) sur le site de Eva Resis       :  no-war.over-blog.com

c) sur le site de Robert Bibeau : http://www.robertbibeau.ca/palestine.html & http://boycottisraelinternational.com  

d) sur le site : www.palestine-solidarite.org à cette adresse :http://www.palestine-solidarite.org/Journaux_Palestiniens.htm

 

NB : Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail une seule adresse : fa032881@skynet.be


Sommaire

Tiré à part

Israël, US, UE: Voilà le vrai "axe du mal"!
Nouvelle injection de morphine israélienne à la communauté internationale.

Sous la pression internationale, Israël, lâche un peu de lest...

Un peu de lest : Une tentative de contourner la levée totale du siège et de faire baisser la pression et la colère populaire

Au pays de la liberté, des étudiants suspendus pour avoir critiqué « Israël »

Le Likoud approuve à l'unanimité la poursuite de la colonisation.

L'occupation israélienne convoque un enfant âgé de 7 ans

Les conclusions d’une  étude rédigée par la « Central Intelligence Agency » …

Paroles & actions du président cette semaine ...

Obama espérait des « progrès significatifs.

1 Résistance

Détails par région:

2 Décompte des pertes humaines

3 Politique

Politique Palestinienne

Fin

Politique Israélienne

4 Politique internationale des territoires occupés 



14-06 au 30-06: Peuple Palestinien : 1 tué   -  4 blessés

                         Occupants        :      0 tué   -    0 blessé



Tiré a part

Israël, US, UE: Voilà le vrai "axe du mal"!
Des embarcations humanitaires internationales qui s’apprêtaient à livrer des médicaments et d’autres produits de première nécessité aux palestiniens de Gaza, plongés dans l’horreur d’un blocus inhumain, ont été sauvagement attaquées par l’armée israélienne.

De courageux citoyens, solidaires du peuple palestinien, venant de nombreux pays, y compris européens, ont été arrêtés, tabassés, assassinés impunément par l’armée israélienne, alors que ces embarcations naviguaient encore dans les eaux internationales.

Face à un Etat qui foule au pied le « Droit International » et les « Droits de l’Homme » avec autant d’aplomb, les réactions diplomatiques des pays occidentaux sont pourtant bien minimes, voire scandaleusement injustes.

Ce crime, s’ajoutant à l’horreur des nombreux crimes contre l’Humanité perpétrés par Israël en Cisjordanie, au Liban, à Gaza ces dernières années, élargit encore la prise de conscience internationale sur la véritable nature de cet Etat terroriste, malgré le matraquage médiatique permanent des médias occidentaux taxant toute forme d’antisionisme d’antisémitisme.

L’Etat terroriste, fasciste et colonialiste israélien montre une fois de plus qu’il se croit partout chez lui, en Palestine comme en mer, et qu’il s’autorise tous les crimes en revendiquant l’autodéfense alors qu’à chaque occasion, il est l’agresseur.

Cette tactique est celle des impérialismes fauteurs de guerre depuis toujours.

La Rassemblement des Cercles Communistes ;

- appelle à développer le soutien à toute la résistance palestinienne, unie contre l’oppression coloniale, militaire, génocidaire de l’Etat terroriste israélien, à travers toutes les manifestations organisées en France contre le blocus de Gaza,

- appelle à développer le boycott systématique des produits israéliens, organisé internationalement par la campagne Boycott Désinvestissement Sanction,

- exige des médias qu’ils disent enfin la vérité sur les crimes d’Israël, non pas en interviewant les assassins eux mêmes, mais les victimes,

- exige du gouvernement français qu’il renvoie les ambassadeurs israéliens et rappelle les ambassadeurs français en Israël, comme l’a fait le président vénézuélien l’année dernière lors du pogrome de masse des palestiniens de Gaza, et comme le fait aujourd’hui le président nicaraguayen,

- fait le constat que l’Etat terroriste d’Israël se trouve de plus en plus isolé dans un rapport de force régional plus favorable à l’anti-impérialisme et à l’antisionisme, et appelle à résister ici contre la diabolisation médiatique permanente des pays, des organisations qui résistent au sionisme, qu’il s’agisse de la Turquie, de la Syrie, de l’Iran, de la résistance libanaise, de la résistance palestinienne dans son ensemble, Hamas, FPLP, Fatah, …

Levée immédiate du blocus criminel de la bande de Gaza!

Boycott des produits israéliens !

Soutien inconditionnel à la résistance palestinienne contre l’Etat terroriste et sioniste !

Palestine Vivra, Gaza Vaincra !

Solidarité avec le peuple palestinien contre le terrorisme d'Etat sioniste!

http://cercles.communistes.free.fr:80/rcc/publi.php?idArticle=2010_06_04_rccgaza

 

Nouvelle injection de morphine israélienne à la communauté internationale.

Seize jours après le raid meurtrier israélien contre la flottille de la liberté à destination de l'enclave  palestinienne de Gaza, le cabinet israélien de sécurité s'est réuni ce mercredi matin pour faire taire les quelques voix internationales "invitant" l'entité sioniste à la levée du blocus.
Certes, il n'est pas question pour "Israël" de lever le blocus, le cabinet de sécurité discute d'un simple  "allègement" et examine une liste de nouveaux produits qui devraient être autorisés à entrer à Gaza ainsi que le feu vert, qui devrait être donné, après des mois de gel à des projets de construction d'écoles et d'autres bâtiments publics de l'agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés de Palestine (UNRWA. 
Il n'est pas question non plus de lever le blocus maritime. C'est ce qu'a fait savoir le Premier ministre Benjamin Netanyahu, une mesure indispensable selon lui, pour empêcher Gaza de "devenir un port iranien par lequel transiterait des armes transportées par bateau dont des roquettes et missiles susceptibles de menacer le centre d'Israël".
 Seront interdits d'entrée également les matériaux de construction comme les tuyaux, le ciment et le gravier. Et les justifications israéliennes ne tarissent pas: les tuyaux peuvent servir à fabriquer des roquettes, et le ciment et le gravier peuvent être utilisés par le Hamas pour construire des "bunkers"!
 Donc, les sionistes discutent d'un allègement factice du blocus. L'objectif est seulement de convaincre la communauté internationale que la formation d'une commission d'enquête pour la mort de neuf activistes turcs à bord de la flottille n'est plus indispensable.
 A ce sujet, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, garde l'espoir qu'Israël acceptera son appel pour une enquête internationale.
 Selon Farhan Haq, un porte-parole de l'ONU, Ban Ki-moon "pense que la porte reste ouverte pour sa proposition", alors que le gouvernement israélien a entériné lundi la création d'une "commission publique indépendante" sur l'interception de la flottille en route pour Gaza.  
Les Israéliens commettent ainsi le crime, enquêtent eux-mêmes sur ce crime, et en prennent les résolutions qui leur conviennent. C'est ainsi qu'opère un "Etat" au dessus des lois, Monsieur Ban Ki-moon.  

16/06

 http://www.almanar.com.lb

 

Sous la pression internationale, Israël, lâche un peu de lest...

Sous la pression internationale, Israël qui redoute la multiplication des flottilles humanitaires, comme celle du 31 mai dernier qui a coûté la vie à neuf passagers turcs et déclenché indignation et protestations dans toutes les capitales du monde, lâche du lest.
Il a allégé l’embargo terrestre sur Ghaza qu’il a asphyxié. Désormais, tous les «biens à usage civil» qui ne figurent pas sur la  liste de produits interdits – comme les armes ou les équipements susceptibles d’être exploités à des fins guerrières -  et les matériaux de construction destinés aux projets validés par l’Autorité palestinienne (écoles, établissements médicaux) seront autorisés d’entrée dans l’enclave palestinienne. 
Israël qui continuera à obliger les bateaux de stopper dans le port israélien d’Ashod pour contrôler leurs cargaisons,  s’engage à accroître l’activité des points de passage terrestre avec  Ghaza.
Tony Blair, le porte-parole du Quartette, Barack Obama et Catherine Ashton, la chef de la diplomatie européenne, sont aux anges. «C’est un pas dans la bonne direction», disent-ils. 

Insuffisant, affirment les Palestiniens qui attendent de l’Etat hébreu la levée totale du blocus et la relance du processus de paix qui est dans une impasse dangereuse. 

22/06

http://www.horizons-dz.com/la24/11202.html

 

Un peu de lest : Une tentative de contourner la levée totale du siège et de faire baisser la pression et la colère populaire

Hamas qualifie cet assouplissement de mesure «cosmétique». «C’est une tentative de contourner la levée totale du siège et de faire baisser la pression et la colère populaire des Musulmans et des Arabes, mais aussi des gens libres de par le monde qui appellent à une levée de ce siège sur Ghaza», estime le porte-parole du Hamas Ismail Radwan qui doit s’interroger sûrement sur les  récentes manifestations des intégristes israéliens qui  veulent une ségrégation entre enfants ashkénazes et séfarades dans les écoles religieuses et les dernières  mesures du gouvernement israélien. Comme celles de réactiver une loi de 1952 dite d’Entrée qui permet la révocation des  permis de résidence des  Palestiniens à Al Qods. Plus de 5.000 expulsions annuellement. Dernières en date, celles de quatre membres du Conseil législatif palestinien.
Les citoyens israéliens d’origine palestinienne, soit 20% de la population confinés sur 3% des terres, ne semblent pas inspirer confiance à l’Etat hébreu qui rêve de leur «transfert» ailleurs. Ou de continuer les démolitions dans El Qods est,  et ce,  dans le « silence » le plus total de George Mitchell qui refuse de donner la moindre garantie au Président de l’Autorité palestinienne sur le gel des constructions et des Américains et autres Européens qui ont oublié, un,  qu’ils avaient promis des milliards de dollars, à la conférence de Charm El-Cheikh pour reconstruire Ghaza, deux, de peser de «tout leur poids» pour mettre fin à l’insoutenable blocus et faire sortir le processus de paix de «l’impasse» actuelle.

22/06

http://www.horizons-dz.com/la24/11202.html

 

Au pays de la liberté, des étudiants suspendus pour avoir critiqué « Israël »

 Il fallait le deviner, ce pays prônant la liberté dans toutes ses fromes, déclenchant des guerres en son nom n’est autre que les États-Unis.

Ceci a eu lieu à l'Université d'Irwin (Californie) dont la direction a décidé de sanctionner des étudiants qui ont scandé des slogans hostiles à Israël, au moment de l'intervention de l'ambassadeur israélien dans le campus, a rapporté l’agence de presse iranienne Irib. Les étudiants ne pourront pas poursuivre pour un an leurs études.
Selon l’agence, les puissants lobbys sionistes détiennent tous les postes clés aux Etats-Unis notamment dans les universités. Aucun professeur ou étudiant n'y a le droit de critiquer le régime usurpateur d'Israël.

15/06

 

Le Likoud approuve à l'unanimité la poursuite de la colonisation.

Les instances dirigeantes du parti du Premier ministre Netanyahu ont approuvé jeudi soir à l'unanimité la poursuite de la colonisation en Cisjordanie au delà du gel décrété jusqu'au 26 septembre prochain, selon un communiqué officiel. 
"Le comité central du Likoud a approuvé à l'unanimité la poursuite de construction et du développement en Judée-Samarie (Cisjordanie occupée)", a indiqué le communiqué. 
 "Il est favorable à la poursuite de la construction partout en Eretz Israël (le Grand Israël), notamment dans le Néguev et en Galilée, dans le Grand Jérusalem et en Judée-Samarie", ajoute le texte. 
Les quelque 2.500 membres du comité central du Likoud (droite) étaient réunis à Tel-Aviv pour approuver cette motion. 
Netanyahu, qui doit rencontrer le président Obama le 6 juillet à la Maison Blanche avait décrété en novembre un gel de la colonisation de 10 mois, sous la pression des Etats-Unis en vue de faciliter une reprise des négociations avec l'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas.

25/06

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=143735&language=fr

 

L'occupation israélienne convoque un enfant âgé de 7 ans

Les forces d'occupation ont remis une convocation à la famille de l'enfant Mouhsen Youssef Awad, âgé de 7 ans, du village de Beit Amr, au nord de la ville d'al Khalil, pour qu'il se présente au siège des services de renseignements sionistes.
Cette mesure oppressive intervient après que les autorités d'occupation israélienne eurent libéré, mardi soir, l'enfant Moutaz Azmi al-Chioukhi, 16 ans, après avoir passé 3 mois dans la prison d'Ofer et payé une amende de 2 mille shekels, sous prétexte de sa participation aux manifestations contre l'occupation.
 La famille de l'enfant a affirmé qu'il s'est exposé à des tortures lors de son enquête et sa détention.

17/06/2010

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=142570&language=fr

 

Les conclusions d’une  étude rédigée par la « Central Intelligence Agency »

Cette conclusion serait le fruit d’une étude rédigée par la « Central Intelligence Agency » plus connu sous les initiales CIA, et serait distribué dans un milieu très restreint.
Elle a été présentée dans un article rédigé par un site américain : « End Time Prophetic World » .
En voici la traduction de ses idées principales.
Le rapport aurait critiqué entre autre la solution des deux états, estimant qu’elle n’est pas applicable. Lui substituant celle d’un seul état démocratique dans lequel coexistent ensemble toutes les communautés, qui y jouiraient, quelque soient leurs races ou leurs religions, d’un statut de citoyenneté égalitaire.
L’étude de la CIA qualifierait « cette solution de la plus adéquate, et la plus juste,  car elle met un terme au spectre désagréable de l’état colonialiste d’implantation raciste ». 
Le rapport serait également arrivé à la conclusion selon laquelle il n’y aura pas de solution au conflit au Moyen Orient sans le retour des réfugiés palestiniens des territoires de 1948 et de 1967.
Or, au cas de ce retour, prévoit l’étude, quelques deux millions de juifs israéliens pourraient quitter la région pour se rendre au États-Unis, signalant que près de 500 mille Israéliens détiennent un passeport américain, dont 300 mille qui vivent dors et déjà en Californie. Alors que ceux qui n’en détiennent pas ont déjà présenté des demandes pour se l’acquérir.
L’étude américaine prévoirait également le retour de quelques un million et demi de juifs israéliens en Russie, et dans les pays occidentaux, de crainte de ne devenir qu’une minorité en raison de leur faible taux de natalité par rapport aux Palestiniens.
Interrogé par le site sur la teneur de ce rapport,  l’expert en droit international Franklin Lamb est allé dans le même sens que celui du présumé rapport de la CIA, affirmant que « les Israéliens sont entièrement conscients de ce qui les attend ».
Et d’assurer entre autre que « les Américains ne continueront pas à marcher à contre courant de l’histoire, en poursuivant indéfiniment leur soutien à ce régime d’apartheid ».
Toujours selon Lamb, « vu ce que les Israéliens sont en train d’infliger aux Palestiniens dans la Bande de Gaza, il faut s’attendre à un changement dans l’opinion publique américaine, qui se démarquera de celle qui a régi durant les vingt cinq dernières années ».

25/06/2010    

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=143817&language=fr



Paroles & actions du président cette semaine ...

Obama espérait des « progrès significatifs.

Avant de se rendre à Washington, le président Abbas est passé par Istanbul pour rendre hommage aux militants turcs de la flottille humanitaire tués lors du raid de l'armée israélienne.

Le président américain Barack Obama a reçu mercredi le président de l'Autorité palestinienne à la Maison Blanche.

M. Abbas, qui doit également rencontrer à Washington le conseiller de M. Obama pour la sécurité nationale, le général James Jones, et des élus du Congrès, avait annoncé la semaine dernière qu'il demanderait au président américain « des décisions courageuses pour changer la face » du Proche-Orient.

MM. Obama et Abbas ont discuté des pourparlers indirects israélo-palestiniens conduits sous l'égide des Américains et de la situation humanitaire dans la bande de Gaza soumise à un blocus israélien.

À l'issue de la rencontre, Barack Obama a indiqué qu'il espérait des « progrès significatifs » d'ici la fin 2010 au Proche-Orient, notamment à Gaza, où le président américain a dénoncé une situation « intenable ».

M. Obama a promis que les États-Unis allaient peser « de tout leur poids » pour faire sortir le processus de paix de « l'impasse ».

Par ailleurs, M. Obama a promis que les États-Unis allaient allouer 400 millions de dollars d'aide civile aux Palestiniens.

M. Abbas a affirmé de son côté qu'il fallait qu'Israël lève le « siège » que subissent les Palestiniens.

Quelques heures avant la rencontre entre MM. Abbas et Obama, les ministres du cabinet restreint israélien ont donné leur feu vert à un allègement du blocus terrestre de la bande de Gaza, selon la radio publique israélienne.

9 juin 2

Radio-Canada.ca avec Agence France Presse



1 La lutte pour la libération dans les  territoires occupés

Pertes des Résistants       

Bande de Gaza - Au jour le jour

17-06

"Un Palestinien a été légèrement blessé par des tirs d'obus dans le secteur d'Abassan, à l'est de Khan Younès", dans le sud de la bande de Gaza, a précisé à l'AFP un responsable médical.

Des témoins ont indiqué que des chars israéliens positionnés près de la frontière avaient ouvert le feu sur un groupe d'hommes armés.

 (AFP)

25/06/2010

L'aviation de l'occupation israélienne a lancé dans la nuit de jeudi à vendredi trois raids aériens contre la bande de Gaza qui ont fait un blessé, a-t-on appris par des témoins et de source médicale palestinienne. 

Un Palestinien a été blessé quand l'aviation a attaqué la ville de Rafah, dans le sud du territoire, à la frontière avec l'Egypte. 
Les deux autres raids, qui n'ont pas fait de victime, ont visé respectivement le site de l'ancien aéroport dans le sud, et la localité de Beit Hanoune, dans le nord, a-t-on précisé de mêmes sources. .

http://www.almanar.com.lb

28/6

L'aviation israélienne a effectué lundi un raid dans la bande de Gaza, tuant un Palestinien et en blessant deux autres, dont l'un grièvement, a-t-on appris de sources médicales.

Selon les sources palestiniennes, l'aviation israélienne a frappé aux environs du camp de réfugiés de Djebalya, dans le nord de l'enclave palestinienne gouvernée par le Hamas et soumise au blocus israélien .

La victime était liée au Front palestinien pour la libération de la Palestine (FPLP, radical).

AP

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=144234&language=fr



2 La Palestine en chiffre (Depuis le début de l'Intifada le 25 septembre 2000)


Civils & résistants tués                                                                            :  7.076

Palestiniens blessés                                                                               :  54.762

Internationaux blessés                                                                             : 192 (chiffre tout a fait minimal)

(balles réelles ou caoutchoutées, gaz lacrymogène, autres moyens)

Arrêtés     :                                                                                            :  47.733

En prison :                                                                                             : 11.800

Pacifistes en prison ou arrêtés                                                                  : 108

Autres actes           

Journalistes tués                                                                                      : 9

Journalistes blessés                                                                                :  ? + 38

Nombre de maisons palestiniennes détruites ou partiellement démolies       :  66.275

 

2-2 Occupants:

Israéliens  tués                                                                                        : 1.206

                                                                                                                ( 359 militaires/policiers)

Israéliens blessés                                                                                     : 6626


Les chiffres indiqués sont  vérifiés par le recoupement des chiffres des pertes communiqués par la résistance & les médias occidentaux & XINHUANET (Chine)  



21/06

Six photographes des agences de presse étrangères qui étaient en train de couvrir une manifestation hebdomadaire contre le mur de séparation dans les territoires occupés anti-israélienne, ont été roués de coup par les soldats israéliens. 

Lors de cette manifestation, tenue à Beït Jala, en Cisjordanie, les photographes des agences de presse, Ball Media, de l'Europe, de l'AP, de l'APA, de l'AFP et de l'ABA, ont été molestés par les militaires sionistes.

http://french.irib.ir/


Les chiffres indiqués sont  vérifiés par le recoupement des chiffres des pertes communiqués par la résistance & les médias occidentaux & XINHUANET (Chine)  



3 Politique

a) Politique Palestinienne

1-4 Les grandes manœuvres.

Le président Abbas a dénoncé la volonté d'Israël d'expulser des députés Hamas de Jérusalem.

Le président Abbas a dénoncé jeudi une décision israélienne d'expulser de Jérusalem quatre responsables du Hamas originaires de la ville en leur retirant leurs permis de résidence.

"La décision du gouvernement israélien de retirer leurs documents d'identité à des habitants de Jérusalem et de les expulser est extrêmement grave", a déclaré M. Abbas en recevant le chancelier autrichien Werner Faymann, en référence aux cartes délivrées par Israël aux Palestiniens de Jérusalem-Est, qui leur permettent de résider dans la ville.

"La direction palestinienne ne l'acceptera jamais parce que c'est une ligne rouge", a-t-il prévenu.

Israël a récemment entamé des procédures pour priver de permis de résidence Khaled Abou Arafa, ancien ministre pour les Affaires de Jérusalem, et les députés Ahmad Atoun, Mohammad Totah, et Mohammad Abou Tir, tous quatre membres du Hamas, ce qui devrait aboutir à leur expulsion vers les territoires palestiniens.

Ils ont fait appel de la décision, et le jugement définitif est attendu en septembre.

D'ici là, ils ont reçu injonction de rester en Cisjordanie, selon leur avocat, Fadi al-Qawasmi.

Celui-ci a précisé à la presse que le ministère israélien de l'Intérieur leur avait signifié leur expulsion au motif qu'ils étaient députés palestiniens, et non pour leur appartenance au Hamas, considéré par Israël comme une "organisation terroriste".

Au-delà de la situation individuelle des quatre responsables du Hamas, en opposition à l'Autorité palestinienne, de nombreux Palestiniens craignent que cette expulsion ne crée un précédent, alors que près de 270.000 d'entre eux vivent à Jérusalem-Est.

Israël a proclamé Jérusalem sa capitale "éternelle et unifiée" alors que les Palestiniens veulent faire de la partie orientale la capitale de leur futur Etat. La communauté internationale ne reconnaît pas l'annexion israélienne de Jérusalem-Est, occupé depuis juin 1967.

24 juin

http://www.romandie.com/ats/news/100624163538.dduuxpte.asp

nb

24-06

Un porte-parole du gouvernement israélien, Mark Regev, a justifié la décision israélienne par cette dernière raison (Hamas, est considéré par Israël comme une "organisation terroriste".), sans préciser pourquoi elle intervenait à ce moment.

"Israël est un pays où il y a un Etat de droit, et cette procédure a été supervisée par une juridiction indépendante", a-t-il affirmé.

"Ces gens ne sont pas citoyens israéliens. Ce sont des membres d'une organisation terroriste", a-t-il ajouté.

http://www.romandie.com/ats/news/100624163538.dduuxpte.asp


1-9 Action & déclaration palestinienne contre la politique colonialiste en général d'Israël. 

Al Khoudari insiste sur le droit des Palestiniens à un passage maritime vers Gaza

Le chef de la campagne populaire anti-blocus, Djamel Al Khoudari a affirmé que les déclarations de l’occupation israélienne à propos d’un port iranien à Gaza, et ses menaces contre les deux bateaux libanais sont une grande preuve d’une profonde crise et perturbation sioniste.

«Le peuple palestinien a le plein droit d'avoir un passage maritime international qui relie la Bande de Gaza avec le monde entier, sous le control de l’union européenne, en soulignant que le peuple palestinien va gagner ce droit légitime avec le soutien de tous les hommes libres au monde et la communauté internationale, et à travers touts les efforts continuels pour lever le blocus injuste», a souligné Al Khoudari.

Le leader palestinien s’est pris fortement contre les déclarations de l’occupation qui prétend l’allègement du blocus, en indiquant que l’occupation a pris cette mesure pour tromper l’opinion publique mondiale et tenter de fuir aux pressions internationales qui exigent la levée totale du blocus, en soulignant que l’occupation continue d'interdire l’entrée des besoins nécessites pour une vie digne, comme les différentes sortes de matières à usage industriel, les produits de construction …

Al Khoudari a précisé que le peuple palestinien refuse totalement toute propagande sioniste d’allègement du blocus, au moment où les habitants de Gaza souffrent énormément de la politique d’apartheid et de punition collective, tout en appelant à l’ouverture de tous les passages et la fin de blocus injuste et arbitraire de l’occupation israélienne.

24/06/

CPI

http://alqods-palestine.blogspot.com/2010/06/al-khoudari-insiste-sur-le-droit-des.html

 


1-13 Prisons & tortures - Déclaration et situation dans les geôles israéliennes -

Montée considérable de la torture dans les geôles israéliennes

Le Centre "Al-Mizan" pour les droits de l’homme a appelé la communauté internationale à intervenir pour mettre fin à la torture pratiquée dans les territoires palestiniens occupés, et à activer la convention de l’ONU sur la lutte contre la torture. 
 Dans un communiqué, dont le Centre Palestinien d’Information (CPI) a reçu une copie, "Al-Mizan" a rappelé que les Palestiniens fêtent, ce samedi, la journée de la lutte contre la torture, au moment où toutes sortes de violences sont pratiquées contre leurs détenus incarcérés dans les geôles israéliennes. 
Le centre a souligné que les captifs palestiniens sont privés de leurs droits les plus élémentaires, et sont soumis à toutes sortes de torture.
Le Centre ajoute que "les frappes et la privation des prisonniers malades ou blessés de tout soin deviennent monnaie courante dans les prisons israéliennes, sans parler des menaces, de l’harcèlement sexuel, et de l’isolement individuel. La liste est trop longue pour pouvoir tout énumérer", conclut-il.

26/06/2010

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=143885&language=fr 


1-14 Prisons: Déclaration  et situation dans les geôles palestinienne.

Près de 700 enfants palestiniens sont arrêtés chaque année. (Defence for Children International)

Interview de Fadi Al-Khatib (13 ans) qui avait été arrêté par les forces d'occupation israéliennes lorsqu'il travaillait dans les oliveraies de sa famille à Bil'in

Vendredi dernier (4/06/2010), les forces d’occupation israéliennes ont arrêté Fadi Al-Khatib, 13 ans, devant ses parents désemparés alors qu’il travaillait avec son père dans les oliveraies familiales adjacentes au mur d’apartheid

 (voir la vidéo de son arrestation :http://www.youtube.com/watch?v=vMhghxL4t2I).

Avant d’être transporté dans un centre de détention, Fadi est resté menotté et placé dans une position inconfortable (“position de stress”) pendant deux heures à l’extérieur alors qu’il n’était pas suffisamment couvert. Avant son interrogatoire, Fadi a été frappé à plusieurs reprises sur la nuque.

Alors qu’il n’était accompagné d’aucun représentant légal, Fadi a été menacé et forcé à signer des “aveux” disant qu’il avait jeté des pierres aux forces d’occupation ; un soldat lui a saisit le poignet pour l’obliger à signer cette “confession”.
Selon Ayed Abu Eqtaish, coordinateur de « Defence for Children International » (section Palestine), depuis la deuxième Intifada, près de 700 enfants palestiniens sont arrêtés chaque année, ils sont souvent torturés ou terrorisés par des menaces de torture, abusés sexuellement ou menacés d’abus sexuel afin d’obtenir par la force des aveux permettant ensuite au système judiciaire israélien d’incarcérer des militants, mineurs ou adultes, luttant contre l’occupation.

http://www.bilin-village.org/francais/


Les commentaires sont fermés.