Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/07/2010

n° 53 - Journal de PAKISTAN - 04-07 au 23-07 : - Début - : «Nous ne sommes pas responsables de ces attentats, c'est un complot mené par des agences de renseignement étrangères»,

n° 53 - Journal de PAKISTAN  -  04-07 au 23-07 : - Début  - : «Nous ne sommes pas responsables de ces attentats, c'est un complot mené par des agences de renseignement étrangères»,



Aujourd'hui, face aux ambitions hégémoniques de l'impérialisme, l'information est une arme au service de la paix.

Les médias occidentaux dans leur large majorité acceptent les versions de l'armée américaine et ferment les oreilles aux autres sources. .

Dénoncer ne suffit plus, il faut expliquer, informer, transmettre!

Sa diffusion est un acte de résistance.



Journal de PAKISTAN.  

                                               n° 53- 04-07 au 23-07

                                            C.De Broeder & M.Lemaire                                                                                    

 



 Le "Journal de PAKISTAN" est visible sur les blogs :

http://journaldeguerre.blogs.dhnet.be/

http://journauxdeguerre.blogs.lalibre.be/

 

b) sur le site de Eva Resis  :  no-war.over-blog.com 

c) Et sur le site de Robert Bibeau : http://www.robertbibeau.ca/palestine.html

 

Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail, une seule adresse : fa032881@skynet.be 



Avant propos

·                     ·                     Les médias occidentaux pro USA usent d’un terme générique- Al Qaida- Taliban - pour désigner tous les résistants .... idem pour le mot 'terrorisme' employé par les Usa & ces acolytes



Sommaire.

Tiré à part :

 «Nous ne sommes pas responsables de ces attentats, c'est un complot mené par des agences de renseignement étrangères»,

Partenariat : Le Pakistan et les États-Unis vantent l'amélioration de leurs relations …

1 Au jour le jour

2 Politique

a) locale

b) Usa

3 Médias et Manipulation de l’opinion / Vidéos

3-1 Vidéo : En Europe, quelle coopération à la torture ?

3-2 Vidéo : Faites de la musique pas des centres fermés vidéo

4 Brèves

4-1 Nous demandons encore des mesures supplémentaires…

4-2 Le Pakistan arrête un ex-détenu de Guantánamo.

Suite

5  Dossiers

5-1 Le retour en grâce du Pakistan.

5-2 Clinton au Pakistan pour convaincre que l'Amérique restera dans la région.

5-3 Yol : Les talibans soutenus par les services secrets pakistanais ?

6 Courrier des lecteurs & trouvé sur le net & témoignage

6-1 Oussama Ben Laden

1 Le Pakistan sait où Ben Laden se trouve…

2 Petrus Lombard : Selon Mme Clinton, Oussama serait toujours au Pakistan.

3 Richard L. Franklin : Merd'alors ! Il y a cinq ans que Ben Laden est mort !

7 Analyse -  Géopolitique et stratégie – Réflexion

7-1 Les Etats-Unis pénalisent l’aide humanitaire aux groupes qu’ils qualifient de terroristes.

7-2 Réflexions du compañero Fidel

L’origine des guerres  

Fin

8 Annexe

8-1 Qui se souvient encore que Sarkozy est mouillé AUSSI dans le Karachigate ?

8-2 Calebirri : De la nécessité du complot.



Tiré à part :

 «Nous ne sommes pas responsables de ces attentats, c'est un complot mené par des agences de renseignement étrangères»,

«Nous tentons de savoir comment ils ont pu pénétrer ainsi sur les lieux en dépit d'un important dispositif de sécurité», a expliqué quelques heures après le drame Khusro Pervez, haut responsable de la mairie de Lahore, cible de nombreux attentats ces dernier mois.

Auteur des attaques précédentes, le Mouvement des résistants Taliban du Pakistan (TTP) - dont les fiefs sont les zones tribales du nord-ouest, frontalières avec l'Afghanistan, - s'est défendu d'être à l'origine du double attentat de jeudi.
«Nous ne sommes pas responsables de ces attentats, c'est un complot mené par des agences de renseignement étrangères, vous savez que nous n'attaquons pas les lieux publics», a assuré vendredi à l'AFP par téléphone depuis un lieu inconnu Azam Tariq, le porte-parole du TTP.

Leparisien.fr

 

Partenariat : Le Pakistan et les États-Unis vantent l'amélioration de leurs relations

Le Pakistan et les États-Unis ont vanté lundi l'amélioration de leurs relations, Hillary Clinton annonçant à Islamabad plusieurs projets d'aide civile destinés à "jeter les bases d'un partenariat de long terme" avec son allié stratégique face au terrorisme.(…)

H.Clinton, arrivée la veille au Pakistan, et son homologue pakistanais Shah Mehmood Qureshi ont salué en chœur une "nouvelle phase" dans les rapports, longtemps difficiles, entre les deux pays.

La secrétaire d'État a annoncé des programmes d'aide au Pakistan pour plus de 500 millions de dollars. L'emploi, la santé, l'éducation ou l'alimentation sont les garants d'une "sécurité fondée sur les éléments essentiels de la vie quotidienne", a-t-elle plaidé au début d'une session du "dialogue stratégique". Cette instance mise en place en mars passe en revue une quinzaine de domaines dans lesquels la coopération entre les deux pays peut être approfondie. Shah Mehmood Qureshi, lui, a souhaité que les annonces "montrent les véritables bénéfices de notre relation à notre peuple", alors que le sentiment anti-américain, nourri notamment par les tirs de drones américains sur les zones tribales frontalières de l'Afghanistan, reste fort au Pakistan.

L'eau et l'énergie au programme des projets américains

En élargissant son aide au-delà de la lutte contre le ‘terrorisme’, Washington espère convaincre Islamabad d'aligner ses priorités stratégiques sur les siennes, notamment à propos de l'Afghanistan voisin, où quelque 100.000 GI's sont déployés.

L'administration Obama souhaite notamment qu'Islamabad durcisse encore le ton envers les groupes de résistants Taliban installés sur son territoire et qui vont attaquer les forces internationales déployées de l'autre côté de la frontière afghane. Islamabad dément tout lien avec les résistants Taliban, mais une partie de ses services de renseignement continuent selon de nombreux observateurs à voir les insurgés comme un rempart à l'influence de l'Inde, l'ennemi prioritaire du Pakistan à leurs yeux, en Afghanistan.

Les principaux projets principaux annoncés lundi par Hillary Clinton concernent l'eau et à l'énergie, deux secteurs particulièrement sensibles au Pakistan, pays pauvre et instable de 170 millions d'habitants. Le plan pour l'eau comprend notamment plusieurs projets de barrages dans les zones de Gomal Zam, Satpara et au Baloutchistan. Trois hôpitaux vont par ailleurs être rénovés et agrandis à Karachi, Lahore et Jacobabad. Deux programmes spécifiques sont par ailleurs consacrés à l'agriculture, l'un pour la formation d'agricultrices à la production laitière, et l'autre pour augmenter la production et l'exportation de mangues. Le montant total des projets dépasse 500 millions de dollars, selon des documents remis à la presse. Tous ces investissements découlent de la loi Kerry-Lugar, votée à l'automne dernier, et qui alloue au Pakistan une assistance américaine record de 7,5 milliards de dollars sur cinq ans.

Il s'agit de la deuxième visite de Hillary Clinton au Pakistan en neuf mois. Lors de la précédente, en octobre 2009, elle avait multiplié les entretiens aux médias et les dialogues dans les universités, se faisant fort d'affronter sans détour la méfiance de ses interlocuteurs.

La secrétaire d'État s'est encore aménagé plusieurs rendez-vous de "diplomatie publique" lundi, avant son départ pour Kaboul, où elle doit participer mardi à la conférence des ‘donateurs’ sur l'Afghanistan.

19/07

 http://www.lepoint.fr/monde/le-pakistan-et-les-etats-unis-vantent-l-amelioration-de-leurs-relations-19-07-2010-1216192_24.php



Le Pakistan en chiffres au 23-07


    «Qu'il s'agisse d'une attaque ou d'une attaque par drone,
Pour moi c'est la même chose, un Pakistanais a été tué "

 

Attacks in Pakistan. 

Suicide Bombing Victims

Dead = 3838, Injured = 9622, Total = 13460 and Counting…
Drone Attacks Victims
Dead = 1700, Injured = 514, Total = 2214 and Counting…

Success Rate of Drone Attacks against Al-Qaeeda ~ 2.12%

Les données sont recueillies à partir des rapports des médias, les hôpitaux, et internet.

Toutes les données sont accessibles au public et il n'y a pas de données classées ici. Il s'agit d'un effort pour montrer au monde l'intensité de suicide et les attaques Drone au Pakistan ".

Pakistan Body Count: http://www.pakistanbodycount.org/

 

 



1 Au jour le jour

a) Action de la Résistance

05-07

Les militaires ont déjoué lundi une attaque menée par quatre kamikazes contre une de leurs bases dans le nord-ouest du Pakistan, mais un soldat a péri dans l'affrontement, a annoncé la police.

12 autres militaires et un civil ont été blessés, a-t-il précisé. L'attaque s'est produite dans la nuit devant une petite position militaire à Timargarah, dans le district du Lower Dir, non loin des zones tribales où l'armée affronte les résistants.

Le Lower Dir est situé dans la vallée de Swat, une région que l'armée a repris des mains des résistants Taliban en 2009 au terme d'une vaste offensive. Mais ces derniers, retranchés dans les montagnes ou au sein des populations, y sont toujours actifs.

05 juillet

http://www.romandie.com/ats/news/100705071038.wwcje6c2.asp

10/7

Deux convois des forces internationales ont été attaqués dans différents secteurs du pays.

Une explosion a visé un convoi de l'OTAN dans la province de Khost (est), et un autre a été attaqué dans celle de Kunduz (nord). Selon la coalition, aucun mort (…)  n'est à déplorer dans les rangs de ses forces.

AP

10-07

Dans la province frontalière avec le Pakistan,( Paktia (est). ) un minibus transportant des Pakistanais ayant franchi la frontière a été mitraillé, selon le porte-parole du gouverneur provincial. Onze membres de la minorité pakistanaise ont été tués lors de cette embuscade, dans le district de Chamkani.

AP

15/7

Une explosion s'est produite à Mingora, la principale ville de la province, à proximité d'un arrêt de bus.

"Cinq personnes ont été tuées dans l’attaque kamikaze qui visait apparemment un convoi des forces de sécurité", a déclaré à Reuters un haut responsable du gouvernement, Imran Qureshi.

Huit véhicules, dont deux appartenant aux forces de sécurité, ont été endommagés.

"L'homme était assis dans mon bus et en est descendu dès que je me suis arrêté. Il s'est précipité vers les véhicules des forces de sécurité et il y a eu une grande explosion", a raconté un conducteur du bus, Siddique Jan.

AP

16/7

 Quatre conteneurs d'approvisionnement de l'OTAN ont été complètement détruits, après que des personnes non identifiées y eurent mis le feu, dans la ville de Quetta, chef-lieu de la province pakistanaise du Balouchistan (sud-ouest), a-t-on appris, vendredi, d'une source locale. µ

L'attaque  est survenue, dans la nuit de jeudi à vendredi, quand des personnes non identifiées ont tiré sur les camions-conteneurs garés, près d'un hôtel, sur une route nationale, dans le quartier de Mach, à Quetta. Les conteneurs visés étaient partis de la ville pakistanaise de Karachi et devaient être livrés, en Afghanistan.

http://french.irib.ir/index.php/info/international/item/98495-pakistan-quatre-conteneurs-de-lotan-completement-detruits

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=146549&language=fr


c) Action de l’armée Pakistanaise

10-07

L’armée afghane a annoncé la mort d'un résistant et l'arrestation de huit autres au cours d'un raid nocturne des commandos d'élite dans la province de Paktia (est). Mais, selon les villageois locaux, qui menacent d'organiser un vaste mouvement de protestation, il s'agit d'innocents arrêtés par erreur.

AP



2 Politique

a) Pakistan

Dans les coulisses et au sénat

" Les véritables bénéfices de notre relation à notre peuple",

Extrait

M. Qureshi souhaité que ces annonces "montrent les véritables bénéfices de notre relation à notre peuple", alors que le sentiment anti-américain, nourri notamment par les tirs de drones américains sur les zones tribales frontalières de l'Afghanistan, reste fort au Pakistan.

19/07/

http://www.lepoint.fr/monde/pakistan-clinton-annonce-de-l-aide-mais-demande-plus-contre-le-terrorisme-19-07-2010-1216181_24.php



b) Usa

Dans les coulisses et au sénat

Clinton annonce de l'aide mais demande plus contre le … terrorisme.

Extrait

Mme Clinton et son homologue Shah Mehmood Qureshi ont vanté dans la matinée une nouvelle étape dans la tumultueuse relation entre leurs deux pays. "Nous sommes sortis de l'impasse pour entamer dans un dialogue très important", a assuré Mme Clinton.

En renforçant son aide civile, Washington espère convaincre Islamabad, du gouvernement à l'armée en passant par les puissants services secrets, d'aligner ses priorités stratégiques sur les siennes.

Le chef de la diplomatie américaine, Hillary Clinton, a annoncé lundi à Islamabad plusieurs projets d'aide civile au Pakistan, tout en lui demandant d'en faire plus contre tous les groupes terroristes, sans exception, présents sur son territoire.

Mme Clinton et son homologue Shah Mehmood Qureshi ont vanté dans la matinée une nouvelle étape dans la tumultueuse relation entre leurs deux pays. "Nous sommes sortis de l'impasse pour entamer dans un dialogue très important", a assuré Mme Clinton.

Elle a détaillé plusieurs projets d'aide civile, d'un montant total de plus de 500 millions de dollars, destinés à "jeter les bases d'un partenariat de long terme" avec le Pakistan, son allié stratégique depuis 2001.

19/07/

http://www.lepoint.fr/monde/pakistan-clinton-annonce-de-l-aide-mais-demande-plus-contre-le-terrorisme-19-07-2010-1216181_24.php



3 Médias et Manipulation de l’opinion / Vidéos

3-1 Vidéo : En Europe, quelle coopération à la torture ?

http://www.dailymotion.com/video/xe2v4g_en-europe-quelle-cooperation-a-la-t_news?start=69#from=embed

 

Islamabad ordonne la surveillance des "contenus anti-islam" sur le Web

25.06.

Le gouvernement du Pakistan a ordonné, vendredi 25 juin, la surveillance de grands sites sur Internet, dont Yahoo, Google et YouTube, afin d'éviter d'éventuels "contenus anti-islam"…

Outre Google et Yahoo, les services de Microsoft, qu'il s'agisse de son moteur de recherche Bing ou de sa messagerie instantanée MSN, seront également contrôlés.

Le Pakistan va par ailleurs interdire 17 autres sites, moins connus, jugés offensifs à l'égard des musulmans..

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2010/06/25/islamabad-ordonne-la-surveillance-des-contenus-anti-islam-sur-le-web_1378972_651865.html


3-2 Vidéo : Faites de la musique pas des centres fermés vidéo

Prépare vous...bientôt ça va recommencer !!!!! ;0)

VIDEO ; http://www.youtube.com/watch?v=AuYRVDL8Ibg&feature=related



4 Brèves

Ndlr : La publication de l’article ne signifie nullement que la rédaction partage l’analyse de l’auteur mais doit être vu comme information.

4-1 Nous demandons encore des mesures supplémentaires…

Extrait

Dès son arrivée à Islamabad dimanche soir, Mme Clinton, avait clairement demandé au Pakistan d'en faire davantage contre le terrorisme. "Nous demandons encore des mesures supplémentaires et attendons des Pakistanais qu'ils les prennent", a-t-elle déclaré à la BBC.

"Il ne fait aucun doute" que si "l'origine d'un attentat contre les Etats-Unis remontait jusqu'au Pakistan, cela aurait un impact dévastateur sur notre relation", a-t-elle prévenu, en appelant le Pakistan à ne pas faire de distinctions entre les groupes terroristes présents sur son territoire.

Washington souhaite qu'Islamabad durcisse le ton envers les groupes résistants Taliban installés sur son territoire et qui vont régulièrement attaquer les 140.000 forces internationales, aux deux tiers américains, déployées Afghanistan, qui subissent des pertes de plus en plus lourdes.

Islamabad dément tout lien avec les résistants Taliban. Mais selon de nombreux observateurs, une partie des services de renseignement pakistanais continuent à voir les groupes insurgés tels que le réseau Haqqani, bête noire de la coalition internationale en Afghanistan, comme un rempart utile pour contrer l'influence de l'Inde, leur ennemi prioritaire, en Afghanistan.

"Rapprocher Islamabad et Kaboul est un but de l'administration (américaine) depuis le début", s'est félicité Richard Holbrooke, l'émissaire américain pour l'Afghanistan et le Pakistan.

19/07/

http://www.lepoint.fr/monde/pakistan-clinton-annonce-de-l-aide-mais-demande-plus-contre-le-terrorisme-19-07-2010-1216181_24.php


4-2 Le Pakistan arrête un ex-détenu de Guantánamo.

La police a annoncé avoir arrêté hier au Pakistan un homme libéré en 2006 par les autorités américaines après quatre ans de détention à Guantánamo, Islamabad le soupçonnant d’avoir rejoint, depuis, les rangs des résistants talibans pakistanais. 
 Le Pakistanais Issa Khan avait été capturé en 2002 par les troupes américaines dans le nord de l’Afghanistan où il pratiquait la médecine homéopathique, puis transféré au camp de détention de la base navale américaine de Guantánamo, à Cuba. Il avait été remis en liberté en 2006 et renvoyé au Pakistan. «Nous avons arrêté Issa Khan. Il était recherché pour différentes accusations de terrorisme», a déclaré Sajjad Khan, le chef de la police de Bannu, où le suspect a été appréhendé. Bannu est situé dans le nord-ouest du Pakistan, à la lisière des zones tribales frontalières de l’Afghanistan, qui sont le bastion des talibans pakistanais, le principal sanctuaire d’al-Qaïda dans le monde et une base arrière des talibans afghans. Un officier des services pakistanais de renseignement a assuré, sous couvert de l’anonymat, qu’Issa Khan était devenu un commandant local du Mouvement des talibans du Pakistan (TTP). Le TTP, qui a fait allégeance à Al-Qaïda, est le principal responsable d’une vague d’environ 400 attentats
.

6 juillet

Agence France-Presse  


Les commentaires sont fermés.