Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/08/2010

n°445 - Journal de la Lutte pour la libération du territoire Afghan - 15-07 au 10-08 -: Suite : - : Le vrai visage de l’occupation de l’Afghanistan par l’OTAN : massacres de civils, utilisation massive de drones, escadrons de la mort...

n°445 - Journal de la Lutte pour la libération du territoire  Afghan - 15-07 au 10-08 -: Suite : - : Le vrai visage de l’occupation de l’Afghanistan par l’OTAN : massacres de civils, utilisation massive de drones, escadrons de la mort...



Aujourd'hui, face aux ambitions hégémoniques de l'impérialisme, l'information est une arme au service de la paix.

Les médias occidentaux dans leur large majorité acceptent les versions de l'armée américaine et ferment les oreilles aux autres sources.

Dénoncer ne suffit plus, il faut expliquer, informer, transmettre!

Sa diffusion est un acte de résistance.



Journal de la Lutte pour la libération du territoire  Afghan 

n° 445 - du 15-07 au 10-08                                          C.De Broeder & M.Lemaire



Le "journal " est  visible :

a)   sur mes blog : 

http://journaldeguerre.blogs.dhnet.be/

http://journauxdeguerre.blogs.lalibre.be/

b) sur le site de Robert Bibeau : http://www.robertbibeau.ca/palestine.html

c) sur le site de Eva Resis      :  no-war.over-blog.com

http://no-war.over-blog.com/ 



Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail, une seule adresse : fa032881@skynet.be 



Sommaire.

1 Politique

2 Lutte pour la libération du territoire

Détails.

L'Afghanistan en chiffre. 



5 Dans le monde

Allemagne

Berlin appelle à un retrait d'ici à 2014

19/7

Le chef de la diplomatie allemande estime qu'un accord doit être trouvé lors de la conférence internationale de mardi sur l'Afghanistan pour un transfert des responsabilités aux autorités locales en matière de sécurité dans les quatre ans.Guido Westerwelle a déclaré lundi aux journalistes que les participants à la conférence, organisée à Kaboul, devaient presser en faveur d'une solution politique concernant un conflit qui ne peut se régler uniquement par un recours à des moyens militaires.

"Notre objectif" est de "proposer une perspective de retrait", l'un des éléments clés étant de transférer la responsabilité aux autorités afghanes en matière de sécurité d'ici à 2014, a-t-il dit.

Le ministre allemand des Affaires étrangères a ajouté que l'intégration de cet objectif dans le document de clôture de la conférence serait un "progrès significatif". M. Westerwelle s'est exprimé avant son départ pour l'Afghanistan, où il participera à la conférence.

AP


Belgique

Au Parlement belge…

Nb : La publication de l'article doit être vu comme information.

 

La guerre ‘contre le terrorisme’ a déjà coûté la vie à près d’un million de personnes en Irak et en Afghanistan, des centaines de milliers d’innocents blessés, déplacés, orphelins…

La Belgique participe au conflit avec l’envoi de F16 et de militaires.

Résultat, des milliers de réfugiés arrivent chez nous, en Europe, ne sachant plus où se sauver.

Pour toute réponse, le gagnant des élections du 13 juin 2010, Bart de Wever à la tête de la NVA, affirme qu’il faut absolument renforcer notre sécurité et stopper l’invasion étrangère en Belgique… S’agit-il réellement d’une mission de la paix pour garantir notre sécurité en danger?

8          Grève de la faim des Afghans contre leur renvoi dans un pays en guerre !

Le quatorze mars 2010, trente-cinq demandeurs d’asile afghans entament une grève de la faim à Ixelles. Un événement d’une banalité à périr en somme. Après tout, ce n’est qu’une grève de la faim de plus. Oui mais ! Comment ne pas comprendre la frustration de personnes provenant d’un pays en guerre et à qui on refuse le statut de réfugié ? Les statistiques du Haut-commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés sont accablantes. Seuls 6% des demandes émanant d’Afghans sont acceptées en Belgique. Le reste est prié de rentrer dans son pays. A côté, l’Italie accepte 69% des demandes afghanes et le France 39%. Berlusconi et Sarkozy ne sont pourtant pas connus pour leur tendresse à l’égard des immigrés.

10        L’Afghanistan en chiffres

Le taux de mortalité infantile s’élève à 16,5% (contre 0,5% en Belgique) et l’espérance de vie à 43 ans. En outre, 68% de la population n’a pas accès à l’eau potable et 53% vit sous le seuil de pauvreté. Bref, on ne peut pas dire que l’Afghanistan soit un paradis sur terre.

12        Guerre sans fin

Une personne vivant depuis un an en Afghanistan témoigne sous couvert d’anonymat. Elle explique que le contexte social est suffocant pour de nombreux Afghans. La répression touche fortement les femmes mais aussi les hommes. Beaucoup de ses collègues pourtant peu pratiquants sont contraints de porter la barbe, sont obligés d’aller à la mosquée plusieurs fois par jour et peinent à éduquer leurs filles. Elle ajoute que l’intervention étrangère dans le pays n’est pas toujours efficace et l’impact sociopolitique attendu tarde à se faire sentir. Cela peut s’expliquer en partie par le peu de compréhension de bon nombre de militaires et civils des changements sociaux qui eurent lieu avant et pendant la guerre.

15        Obama et les résistants

Voyant le conflit risquer de s’enliser, le 21 janvier 2010, Obama proposait un changement de stratégie en Afghanistan. L’idée ne consiste à présent plus à mater les résistants par la force mais à les affaiblir suffisamment pour ensuite les contraindre à sceller un accord de paix. Une des tactiques consiste à acheter l’ennemi. Entre 500 millions et un milliard de dollars seront débloqués pour promettre argent et emplois aux combattants résistants qui acceptent de déposer les armes. Le succès de cette stratégie n’est pas garanti quand on sait l’hostilité locale face à la présence de troupes étrangères  dans leur pays. Pour n’en citer qu’une, une militante de l’association révolutionnaire des femmes afghanes (RAWA) estime que la politique actuelle cautionnée par la communauté internationale n’est pas si différente de celle menée par les résistantss en leur temps.

20        Politique

20        L’Afghanistan débattu au parlement

Le 20 janvier 2010, Zoé Genot (députée fédérale Ecolo-Groen !) mettait Melchior Whatelet (Cdh) face à ses contradictions. Ce dernier, secrétaire d’Etat à la politique de migration et d’asile, affirmait alors que la Belgique se doit de respecter ses obligations internationales en protégeant les ressortissants de pays comme l’Irak et l’Afghanistan. Dans ce cas, lui a demandé Zoé Genot, pourquoi renvoyer des Afghans vers la Grèce quand on sait que la Cour européenne des droits de l’Homme l’a déjà interdit à plusieurs reprises par le passé sur base du risque de refoulement ainsi que de traitements inhumains et dégradants perpétrés par la Grèce.

29        Lettre au gouvernement

Chères lectrices, chers lecteurs, page 29, nous vous invitons à envoyer une lettre adressée au secrétaire d’Etat à la politique de migration et d’asile, Melchior Whatelet. Cette lettre invite le gouvernement belge à reconnaître l’Afghanistan comme un pays en guerre, en vertu de quoi ses ressortissants doivent pouvoir obtenir le statut de réfugié. Dans la lettre, nous rappelons que la Belgique est un des pays d’Europe qui offre le moins d’asile et de protection subsidiaire aux demandeurs afghans. C’est inquiétant.

http://users.skynet.be/mateo/7.pdf


Canada

Participer aux interrogatoires de détenus afghans ? Le SCRS s'examine…

Le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) a décidé d'examiner sa participation à l'interrogatoire de détenus afghans.

La nouvelle a été révélée lundi par la Presse canadienne, qui a obtenu une copie - lourdement censurée - d'une note interne envoyée au ministre fédéral de la Sécurité publique, Vic Toews, et au conseiller à la sécurité nationale du premier ministre Harper, en vertu de la Loi sur l'accès à l'information.

Compte tenu de la forte visibilité médiatique et de la nature controversée de cette question, [le SCRS] a entrepris une étude en profondeur de toutes ses activités liées aux détenus afghans.

— Extrait de la note

Lancée discrètement, cette enquête vise à s'assurer que le SCRS sera en mesure de rendre des comptes concernant ses interventions, indique la note.

Elle pourrait également jeter un nouvel éclairage sur les interrogatoires menés par le SCRS pendant les premières années du conflit afghan. L'agence a participé à l'interrogatoire de détenus afghans de 2002 à 2007, jusqu'à ce que l'armée canadienne commence à réaliser ces interrogatoires sans aide.

La note précise toutefois que les contacts entre les agents du SCRS et les détenus afghans ont été « limités » et qu'ils n'ont eu lieu qu'à la demande des militaires canadiens.

Des témoignages entendus par la Commission d'examen des plaintes concernant la police militaire, qui s'est penchée sur le rôle de la police dans les transferts de prisonniers, ont permis d'apprendre que le SCRS était parfois appelé en renfort pour aider des militaires peu habitués à obtenir des renseignements utiles.

Les agents du renseignement recommandaient parfois la remise de certains prisonniers aux services afghans, même si les responsables militaires canadiens avaient toujours le dernier mot.

Une enquête qui étonne

Le professeur Wesley Wark, un spécialiste des questions de renseignement à l'Université de Toronto, s'étonne que le SCRS procède à une telle enquête après les faits pour prouver qu'il n'a rien à se reprocher. « Je pense que c'était probablement une mission imprévue et qu'ils se sont lancés dedans dans le feu de l'action, a-t-il dit en entrevue. Ils pensent peut-être que ça s'est fait de manière précipitée et qu'ils ont intérêt à savoir ce qui s'est passé quand les gens vont commencer à poser des questions. »

Un avocat qui représente les deux groupes de défense des droits de la personne à l'origine de l'enquête sur le transfert des détenus s'étonne enfin lui aussi de cette décision du SCRS. « Que font-ils exactement, quel est leur mandat, quels mécanismes de responsabilité sont en place: ce sont toutes des questions sans réponses, a déploré Me Paul Champ en entrevue. On ne sait rien. »

Il faut dire que la nature exacte des activités du SCRS en Afghanistan demeure nébuleuse. On croit cependant que les agents canadiens ont collaboré étroitement avec la CIA américaine et avec les commandos de la Deuxième Force opérationnelle interarmées (JTF-2).

Un comité du Sénat canadien qui supervise les activités du SCRS s'apprête également à procéder à un examen de son implication dans la mission canadienne en Afghanistan.

La question du transfert de détenus afghans défraie les manchettes depuis plusieurs mois, surtout depuis le témoignage percutant du diplomate canadien Richard Colvin, qui a estimé que la quasi-totalité des prisonniers transférés en 2006-2007 avaient été torturés par les autorités locales.

L'opposition et plusieurs groupes cherchent à déterminer si des responsables canadiens ont sciemment remis des prisonniers à des gens qu'ils savaient susceptibles de les torturer.

3/8

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2010/08/02/010-srcs-detenus-afghans.shtml


Finlande

La Finlande décaissé 250.000 euros pour soutenir les législatives afghanes ...

La Finlande a décaissé 250.000 euros pour soutenir l'organisation des prochaines législatives afghanes prévues en septembre, a déclaré lundi le ministère finlandais des Affaires étrangères.

Selon un communiqué publié par le ministère, l'offre vise à contribuer à mettre en œuvre un processus électoral réussi en Afghanistan par le biais du Fonds électoral du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Le ministère a fait savoir que le soutien au développement démocratique en Afghanistan est une partie intégrante de la mise en œuvre d'une paix et d'une stabilité réelles dans le pays.

Entretemps, ce financement pourra également promouvoir le développement de la bonne gouvernance, l'un des principaux objectifs fixés par la Finlande dans sa coopération avec l'Afghanistan.

Les législatives afghanes, prévues pour le 18 septembre, seront la seconde élection parlementaire dans le pays depuis le renversement du régime Taliban en 2001.

Xinhua

 2010-07-19

http://french.cri.cn/621/2010/07/19/301s223673.htm


France

Jean-François Racine : La force aérienne de Valcartier se déploie.

nb Nb : La publication de l'article doit être vu comme information.

Le contingent d’une cinquantaine de militaires du 430e escadron tactique, qui a quitté lundi pour une mission de neuf mois, soutient que le danger est bel et bien présent, même si le groupe n’est pas exposé aux engins explosifs dissimulés au sol.

Les hélicoptères Griffon, les Chinook et le personnel de la région auront donc beaucoup de boulot jusqu’au printemps prochain, période où leurs collègues d’Edmonton prendront la relève. Au total, 174 personnes seront déployées.

«Il y a toujours des risques. C’est moins pire dans les airs. C’est notre rôle de prendre des passagers, de les enlever des routes et de les voyager par la voie aérienne. Nous faisons le maximum pour eux», explique le lieutenant-colonel Érick Simoneau, commandant de l’Escadron 430 ETAH.

Ce dernier fera son troisième tour en Afghanistan. Parmi les membres qui se sont envolés lundi, plusieurs ont déjà vécu l’expérience en zone de guerre afghane.

La durée de la mission est un peu plus longue que pour les autres, métier oblige. «C’est sûr que c’est difficile pour les familles, pour moi aussi, mais ce n’est rien d’insurmontable.»

Pour le caporal Dany L’Écuyer, ce périple sera son premier comme père de famille. Son fils Nathan a cinq mois seulement. «Si on prend un risque, c’est parce qu’il faut le faire. On a quelques responsabilités de plus sur la conscience.»

À leur retour au pays en 2011, le mandat des Forces armées canadiennes pourrait se terminer.

Agence QMI 
Jean-François Racine
19/07/2010

http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2010/07/20...


Grande-Bretagne

17-07

Le Premier ministre britannique David Cameron a affirmé le 25 juin qu'il souhaitait que les troupes britanniques soient rapatriées d'ici à cinq ans.

http://www.lepoint.fr/monde/afghanistan-quatre-soldats-britanniques-et-americains-tues-17-07-2010-1215786_24.php


Pays-Bas

Début du retrait des troupes néerlandaises d'Uruzgan

Les forces néerlandaises ont commencé dimanche à quitter le sud de l'Afghanistan, passant le relais aux forces internationales pour le contrôle de la province de l'Uruzgan après avoir fini leur mission de quatre ans, a annoncé dimanche le commandement de l'Otan à Kaboul.

"Les forces néerlandaises se sont distinguées dans l'Uruzgan, et nous rendons hommage à leur sacrifice ainsi qu'à celui de leurs homologues afghans", a déclaré le commandant Joel Harper, un porte-parole de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf).

Après le départ du contingent néerlandais, l'Otan "maintiendra ses capacités actuelles, notamment concernant les unités de combat, la formation, la reconstruction", selon le commandant Harper.

En Afghanistan depuis le 1er août 2006, les Pays-Bas y ont déployé quelque 1.950 soldats au sein de l'Isaf, principalement dans l'Uruzgan, une province du sud du pays où les résistantss sont très présents.

Les Néerlandais ont transmis le commandement de la province aux forces américaines et australiennes au cours d'une cérémonie organisée dimanche à Kamp Holland, leur principale base en Afghanistan, a indiqué le ministère néerlandais des Affaires étrangères dans un communiqué.

"La communauté internationale et l'Otan aident l'Afghanistan à tenir sur ses propres jambes (...). Les Pays-Bas ont pris leur responsabilité et se sont battus pour la sécurisation et la reconstruction de l'Afghanistan", s'est félicité le ministre néerlandais des Affaires étrangères Maxime Verhagen, cité dans le communiqué.

Cette présence en Uruzgan a notamment permis le doublement du nombre d'écoles, la vaccination de la plupart des enfants, la construction d'un centre de formation pour policiers et l'amélioration des moyens de transport, selon le ministère qui rappelle la mort de 24 soldats néerlandais au cours de la mission.

Le futur gouvernement néerlandais devra déterminer si les Pays-Bas participeront à l'avenir à la formation des militaires et des policiers afghans, a indiqué le ministère.

Alors que l'Otan souhaitait une prolongation d'un an, jusqu'en août 2011, de la mission des forces néerlandaises, des divergences sur cette question avaient provoqué le 20 février la chute du gouvernement et le non-renouvellement de la la mission des soldats.

(©AFP / 01 août 2010 09h06)

http://www.romandie.com/ats/news/100801070605.3r0c9dx9.asp



2 Lutte pour la libération du territoire &  la victoire de la résistance Afghane

L'Afghanistan en chiffre du 15-07 au 10/08/09

 

 

 

tués

blessés

 

 

 

Usboys / Autres boys

 5

 22

 

 

 

Policiers, armée et collaborateurs

 81

 63

 

 

 

Peuple Afghan

 70

 8 + x

 


 Pertes déclarée des occupants.

US & Isaf

13-07

Un soldat afghan a tué trois soldats d'élite de l'armée britannique lors d'une patrouille dans la province du Helmand, annonce l'Otan.  

Deux autres soldats britanniques ont été blessés dans cette attaque qui s'est produite près de Lashkar Gah, la capitale du Helmand.

Dans un communiqué, l'Otan précise que les trois soldats tués étaient des Gurkhas, des soldats d'élite népalais intégrés dans l'armée britannique où leur réputation de courage et de férocité est légendaire.

AFP

13-07

Mardi soir, trois soldats américains de l'Isaf et cinq collaborateurs civils afghans avaient été tués lors de l'attaque par des résistants d'un poste de police dans la province de Kandahar, selon l'Isaf et les autorités afghanes.

AFP

13-07

Un soldat britannique a été tué mardi est mort à la suite d'une attaque contre une patrouille à pied, toujours dans dans la province de Kandahar

AFP

14-07

Douze soldats de la force internationale de l'Otan en Afghanistan (Isaf) ont été tués en deux jours par une série d'attaques résistants dans le sud.

Ces décès soulignent une nouvelle fois le risque d'un sanglant enlisement des forces occidentales dans le pays.

AFP

17-07

Quatre soldats étrangers, deux Britanniques et deux Américains, ont été tués dans des attaques à la bombe portant a priori la marque des résistants, ont annoncé samedi l'Otan et les autorités britanniques.

http://www.lepoint.fr/monde/afghanistan-quatre-soldats-britanniques-et-americains-tues-17-07-2010-1215786_24.php

17-07

Un fusilier marin de l'unité 40 du Commando Royal Marines a trouvé la mort vendredi soir dans une explosion pendant qu'il patrouillait à pied avec des militaires américains et afghans dans le district de Sangin, bastion résistants et zone de combats meurtriers de la province méridionale du Helmand, selon un communiqué du ministère britannique de la Défense.

http://www.lepoint.fr/monde/afghanistan-quatre-soldats-britanniques-et-americains-tues-17-07-2010-1215786_24.php

17-07

Un membre des Royal Dragoon Guards a été tué samedi matin dans une explosion dans la région de Nahr-e Saraj, qui fait également partie du Helmand, au cours d'une mission de reconnaissance à pied.

Ces décès portent à 320 le nombre des militaires britanniques et des civils travaillant pour le ministère britannique de la Défense morts dans le pays depuis le début de l'intervention alliée en 2001.

Un tiers environ de ces pertes a eu lieu dans le district de Sangin, dont les forces britanniques ont annoncé leur retrait d'ici à la fin de l'année pour y laisser la place aux Américains.

http://www.lepoint.fr/monde/afghanistan-quatre-soldats-britanniques-et-americains-tues-17-07-2010-1215786_24.php

18/07

Un soldat de la force internationale a été tué  dans une attaque à la bombe dans le sud de l'Afghanistan portant a priori la marque des résistants, a annoncé l'Otan.
La force internationale de l'Otan en Afghanistan (Isaf), qui n'a pas fourni son identité et sa nationalité, a seulement indiqué que l'attaque avait été lancée à l'aide d'un engin explosif improvisé (IED).

AFP

18-07

Cinq militaires étrangers, dont deux Britanniques et deux Américains, ont été tués dans des attaques à la bombe, tandis qu'un autre soldat britannique est mort dans un accident de la route, ont annoncé samedi les forces de l'occupation de l'Otan et les autorités britanniques.
Tous les quatre ont été tués à l'aide d'engins explosifs…
http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=146761&language=fr

18-07

Un autre soldat de l'Otan, dont la nationalité n'a pas été précisée, a perdu la vie dans une attaque distincte samedi, a déclaré l'Isaf.
http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=146761&language=fr

18-07
 En outre, un soldat britannique, membre de la Royal Air Force, est décédé dans un accident de la route au cours d'une opération de sécurisation au nord de la base de Camp Bastion, dans la province méridionale du Helmand, a dit le ministère britannique de la Défense. 

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=146761&language=fr

19/7

Deux soldats américains ont été tués lundi par des bombes artisanales, dans le sud de l'Afghanistan, ont annoncé l'Otan et les autorités locales. Les deux soldats américains ont péri dans deux explosions séparées dans le sud du pays, a indiqué sans plus de détails le commandement de l'Otan à Kaboul.

AFP & Europe1.fr

20-07

Deux soldats des forces internationales ont péri mardi dans les explosions de deux mines, dans le sud de l'Afghanistan, a annoncé l'Otan.

Le commandement des forces internationales n'a pas précisé la nationalité des soldats ni le lieu des explosions dans le Sud, qui compte de nombreux fiefs de la résistance.  

 AFP

20-07

Quatre soldats allemands ont été blessés lundi par l'explosion d'une bombe placée en bordure de route au passage de leur véhicule dans la province afghane de Kunduz (nord), a annoncé un responsable des forces dirigées par l'OTAN dans la province.
Le porte-parole des résistants, Zabihullah Mujahid, a indiqué à la presse par téléphone que son mouvement revendique la responsabilité de cette attaque, ajoutant que les quatre soldats allemands ont été tués par l'explosion.

Source: xinhua

20-07

Un soldat afghan a tué deux civils américains et un militaire afghan avant d'être lui-même tué mardi lors d'un exercice sur un champ de tir dans le nord de l'Afghanistan, a annoncé la Force internationale de l'OTAN (ISAF).

Un soldat de l'OTAN et un soldat afghan ont été blessés», selon l'OTAN qui précise que le suspect était un instructeur de l'armée afghane.

L'OTAN recourt régulièrement à des sociétés privées de sécurité, et donc à des civils, pour la formation de l'armée et de la police afghanes.

 

Ces incidents suscitent des inquiétudes quant au professionnalisme et à l'infiltration des forces de sécurité afghanes par les résistants, au moment où ces dernières recrutent à plein régime afin d'assurer à terme la sécurité du pays.

AP

20/07
Le première classe Brian Collier, 24 ans, a perdu la vie vers 9h00 locales alors qu'il venait de descendre de son véhicule près de la ville de Nakhonay, à environ
15 kilomètres de Kandahar, selon un communiqué du ministère canadien de la Défense.

AFP
21/7

L'armée danoise a annoncé mercredi qu'un de ses soldats avait été tué par un engin explosif et un autre blessé dans le sud de l'Afghanistan. Le commandant des armées, le major général Agner Rokos, a précisé que les militaires patrouillaient dans la province d'Helmand quand ils ont été touchés par l'engin. Il a qualifié l'incident de "tragédie pour toutes les personnes concernées".

AP

21-07

Un soldat de l'OTAN a été tué par une explosion dans le sud du pays mercredi, selon l'Alliance atlantique. La nationalité de la victime n'a pas été précisée.

AP

 22-07

Deux militaires britanniques ont été tués mercredi dans le sud de l'Afghanistan pendant qu'ils essayaient d'évacuer un de leurs frères d'armes blessé, a annoncé à Londres le ministère de la Défense. Les soldats, tués par des tirs d'armes légères, étaient déployés à Lashkar Gar, dans la province du Helmand.

Le nombre des militaires britanniques et des civils travaillant pour le ministère britannique de la Défense morts dans ce pays depuis le début de l'intervention alliée en 2001 s'établirait  désormais à 324.

Europe1.fr

22/7

Deux soldats américains ont été tués dans la chute de leur hélicoptère dans la province de Helmand (sud de l'Afghanistan), ont annoncé jeudi les forces de l'OTAN. L'OTAN a ouvert une enquête sur la cause du crash et n'exclut pas que l'appareil ait été la cible de tirs hostiles, a précisé sa porte-parole Katie Kendrick.

Ndlr : hélicoptère a 2 place ???

Un porte-parole de l'administration de la province de Helmand, Daoud Ahmadi, a précisé que l'hélicoptère s'est écrasé dans la région de Lashkar Gah, la plus grande ville de la province.

AP

24/7

Cinq militaires américains ont été tués samedi par l'explosion de bombes dans le sud de l'Afghanistan, , ont annoncé des responsables américains.

Quatre d'entre eux sont morts dans une première explosion, et un cinquième dans une autre attaque dans le sud du pays, a précisé la Force internationale d'assistance (ISAF).

AP

24-07

Dans un communiqué, l'ISAF a aussi annoncé que deux militaires américains étaient portés disparus dans l'est de l'Afghanistan. Ils ont quitté leur base vendredi à Kaboul, et ne sont pas rentrés. Des recherches ont été lancées pour les retrouver.

AP

27/07

Un soldat britannique a été tué aujourd'hui dans le sud de l'Afghanistan, peut-être par un tir ami, a annoncé mardi le ministère britannique de la Défense (MoD).
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/07/27/97001-201007...

27-07

Un des deux soldats américains portés disparus depuis vendredi a été retrouvé mort dans l’est de l’Afghanistan et le second est aux mains de «ravisseurs», a annoncé mardi le commandement de l’Otan..

(Source AFP)

28-07

L’Alliance atlantique a annoncé la mort d'un soldat américain mardi dans une attaque, dans le sud du pays.

AP

29/7

Les forces sous commandement de l'Otan en Afghanistan ont fait part de la mort d'au moins 2 militaires italiens, dans une explosion, dans l'ouest de ce pays.

http://french.irib.ir/index.php/info/international/item/99203-deux-militaires-italiens-tues-en-afghanistan

30-07

Un responsable militaire américain, a indiqué que le corps du deuxième soldat américain de l'US Navy qui avait disparu depuis vendredi en Afghanistan a été découvert.
Les militaires avaient disparu vendredi après avoir quitté Kaboul à bord d'une voiture. L'Otan avait annoncé leur disparition le lendemain.
 http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=148440&language=fr

30/07/

Trois soldats de l'Otan ont été tués jeudi par l'explosion de bombes artisanales, dans le sud de l'Afghanistan, c'est ce qu'a annoncé vendredi l'Otan.
 La force d'occupation de l'Otan en Afghanistan (Isaf) n'a pas révélé la nationalité des trois soldats tués, laissant en général ce soin à leur(s) pays d'origine, ni les circonstances exactes des attaques

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=148440&language=fr

30/7

Six soldats américains ont été tués dans le sud de l'Afghanistan jeudi et vendredi, ce qui fait de juillet le mois le plus meurtrier pour les militaires des Etats-Unis depuis le début de la guerre, ont indiqué vendredi les autorités. Trois militaires sont morts jeudi dans l'explosion de bombes artisanales et trois autres ont été tués vendredi, a indiqué l'Otan. Un responsable du département de la Défense à Washington a confirmé, sous couvert de l'anonymat, que les victimes étaient toutes américaines.

Ces décès portent à 66 le nombre de militaires américains morts en Afghanistan en juillet. Il s'agit du mois le plus meurtrier depuis le début du conflit dans ce pays, le précédent record ayant été établi en juin avec 60 décès, indique le site icasualties.org.

http://fr.news.yahoo.com/73/20100730/twl-afghanistan-six-soldats-amricains-tu-d79e08a_1.html

02-08

Deux soldats des forces internationales ont été tués, dans le sud de l'Afghanistan, a annoncé l'Otan.

La force internationale d'assistance à la sécurité en Afghanistan (Isaf) n'a pas révélé la nationalité des deux soldats qui ont péri dans deux incidents.

Afp

03-08

Des résistants, dont des kamikazes, ont attaqué mardi la base militaire de l'Otan à Kandahar, l'une des deux plus importantes de l'Afghanistan, blessant un soldat et deux civils, ont indiqué à l'AFP les autorités locales.

"Deux assaillants ont été tués dans des échanges de tirs et les deux derniers résistent encore. Les combats sont en cours", a déclaré à l'AFP Zalmai Ayobi, le porte-parole du gouvernorat de Kandahar.

AFP

05/08

Un kamikaze a déclenché ses explosifs au passage d'un convoi des forces afghanes et de l'Otan, ,

Sept policiers afghans ont été tués et au moins onze autres personnes blessées dont 1 soldat de l'Isaf et six policiers et cinq civils dans cette attaque kamikaze près de la frontière avec le Tadjikistan, dans la province de Kunduz, apprend-on auprès des autorités..

http://fr.news.yahoo.com/

05-08

Un soldat a été blessé lorsqu'une base militaire de l'Otan a été attaquée par six kamikazes, selon les autorités locales, alors que les résistants ont déclaré qu'ils avaient tué une vingtaine de membres des forces de sécurité.

Source: xinhua


Pertes des Résistants        - Province non précisée

24-07

Sept résistants sont morts dans des affrontements avec les forces afghanes et internationales depuis vendredi soir dans les provinces de Khost, Uruzgan et Kunar, a ajouté le ministère sans donner de détails.

AP


Pertes des Soldats afghan        - Province non précisée 

19-07

Six policiers afghans ont été tués par des bombes artisanales, l'arme de prédilection des résistants résistants, dans le sud de l'Afghanistan, a indiqué sans plus de détails le commandement de l'OTAN à Kaboul.

l'AFP



Détails

Kaboul

17-07

Vendredi soir, lors d'un raid à Wasel Abad, quartier du sud-ouest de Kaboul, un commando conjoint des forces spéciales afghanes et américaines a capturé un spécialiste en explosifs vendredi soir: il n'a pas été identifié, mais selon le ministère afghan de la Défense, plusieurs "ennemis du peuple" ont été tués dans l'opération, et 26 suspects arrêtés.

AP

18-07

"Une très forte explosion a frappé tout Mackroyan", a déclaré Noorzia, une habitante de ce quartier du centre de Kaboul.

L'explosion causée par un kamikaze à bicyclette a fait cinq blessés, selon un porte-parole du gouvernement afghan.

http://www.europe1.fr/International/Afghanistan-Forte-explosion-a-Kaboul-236959/


Province de Baghlan (nord)

21/7

Des résistants ont attaqué des bâtiments de l'Etat, dont un poste de contrôle de la police, dans le district de Dahanah-ye (province de Baghlan). Les assaillants ont envahi le poste et décapité six hommes, précise l'OTAN.

AP


Province d'Helmand  (sud de l'Afghanistan).

Opération "Prince noir"

Opération “Tor Shezada”, Prince Noir. C’est celle qui a été lancée hier par les forces britanniques dans la province du Helmand, dans le sud de l’Afghanistan. Cette région est l’un des bastions de la rébellion des résistantss.

L’offensive a été menée avec le soutien des forces afghanes et concerne le district de Nad Ali, près de celui de Marjah où les soldats américains ont lancé en février une opération décrite comme la plus grande depuis le début de la guerre en 2001.

Officiellement, les forces britanniques ont pour objectif de sécuriser une route entre Marjah et Nad Ali.

31/07

http://fr.euronews.net/2010/07/31/afghanistan-operation-prince-noir-dans-la-province-du-helmand/


Province d'Herat (ouest de l'Afghanistan)

16-07

Une attaque kamikaze contre la police dans la province de Herat, dans l'ouest de l'Afghanistan, a tué au moins un policier et en a blessé deux autres, a rapporté la police locale.

Source: xinhua


Province de Kandahar (sud) 

Kandahar : Le Canada passe les commandes aux Américains…

Après cinq ans à la tête de la force opérationnelle interarmées à Kandahar, en Afghanistan, le Canada passe les commandes des opérations militaires dans cette région aux États-Unis.

Ainsi, la force opérationnelle dans le sud de l’Afghanistan relève maintenant de la Force internationale d’assistance et de sécurité.

Une décision qui s’explique par l’arrivée massive de soldats américains dans le théâtre des opérations en Afghanistan, selon le haut gradé canadien de la Force opérationnelle interarmées en Afghanistan, le lieutenant-colonel Craig Dalton.

«Il y a maintenant trois fois plus de soldats alliés dans la province de Kandahar qu’il y en avait il y a un an, a affirmé le lieutenant-colonel Dalton. L’augmentation des forces dans la province de Kandahar va augmenter la capacité du gouvernement de la République islamique d’Afghanistan d’offrir une gouvernance efficace et des services essentiels au niveau local.»

Selon lui, on s’attend à ce que l’armée et la police doublent leurs effectifs cette année.

La force opérationnelle à Kandahar laquelle comprend les soldats canadiens et une brigade américaine, demeure responsable des districts de Panjwayi, Dand et Daman.

Selon le militaire Dalton, ces unités seront déployées dans des zones d’opération moins étendues et devraient donc être en mesure de mieux protéger les populations locales. Des conditions, a-t-il enchaîné, qui permettront aux Afghans de vaincre les insurgés résistants

Althia Raj
15/07/2010.

Agence QMI 
http://fr.canoe.ca/infos/international/archives/2010/07/2...
 

19-07

Six policiers afghans ont été tués et quatre blessés dans l'explosion d'une mine artisanale au passage de leur véhicule dans la province de Kandahar, berceau des résistantss, a indiqué à l'AFP Abdul Qayoum, le gouverneur local du district de Khakraiz.

Un porte-parole des résistants, Yousuf Ahmadi, a revendiqué l'attaque auprès de l'AFP.

AFP & Europe1.fr


Province de Kunar (est de l'Afghanistan)

17-07

Des militaires américains ont participé à une offensive majeure déclenchée dans la province orientale du Kunar, en partenariat avec les forces afghanes, contre les résistants massés près de la frontière pakistanaise.

http://www.lepoint.fr/monde/afghanistan-quatre-soldats-br...


Province de Khost (sud-est)

23/7

Une bombe a explosé vendredi à l'intérieur d'une moquée dans le district de Mando Zayi (est de l'Afghanistan), blessant grièvement un candidat aux élections législatives de septembre et au moins 16 autres personnes, ont annoncé les autorités locales.

Le candidat Mawlvi Saydullah prononçait un discours dans l'édifice au moment de l'explosion. Son garde du corps et au moins 15 autres civils ont également été blessés, a précisé Mubariz Zadran, porte-parole du gouverneur de la province. "Il était la cible", a souligné M. Zadran en référence à Mawlvi Saydullah.

AP


Province de Koundouz,

05-08

"Un activiste au volant d'une voiture piégée s'est fait exploser près d'un convoi de l'armée afghane et des forces dirigées par l'OTAN dans la zone de Haqibay, dans le district d'Imam Sahib, vers 07h30", a confié à Xinhua le chef du district Mohammad Ayub Haqyar.

Il a indiqué que les forces combinées effectuaient une patrouille de routine dans ce district situé au nord de la ville de Kunduz, chef-lieu de la province du même nom, ajoutant qu'il est encore trop tôt pour tirer un bilan et que le nombre de victimes sera communiqué à la presse plus tard.

L'armée afghane et les forces de l'OTAN n'ont fait aucun commentaire. http://french.cri.cn/621/2010/08/05/301s225009.htm


Province d'Oruzgan (sud de l'Afghanistan)

28-07

Dans la province d'Uruzgan, dans le centre du pays, trois soldats afghans ont été tués par une bombe qui a explosé au passage de leur véhicule mercredi, a annoncé Gulab Khan, un chef de la police provinciale.

A



En Prison

05-08

"Une force de sécurité conjointe afghane et de la coalition a interpellé hier soir des résistants, dont un commandant des résistants du district Arghanda de la province de Kandahar", précise le communiqué.
Néanmoins, le communiqué n'a pas révélé le nombre exact des résistants capturés ni le nom de leur commandant.

Source: xinhua



2-1 L'Afghanistan en chiffre 

Guerre appelée "Enduring Freedom déclenchée en octobre 2001 devenue en mai 2007 : "Force combinée 82

 "


Civils tués                                                               15.965 (Voir Dufour-n°196)

Civils blessés                                                              : ? +  3065 (chiffres trop bas) 


Résistants  tués :                                                        : ?  +  5134

Résistant blessés                                                       : ?  +  1.856 (chiffres trop bas)

Résistances arrêtés :                                                          23.000 prisonniers


Militaires occupants et milice privés occupante tués         :  2494

Militaires et milice privés occupante blessés                : ? + 4.004


Suicides                                                                : 1421 + ?   (voir article)

300.000  souffrent de troubles psychologiques ou de dépression majeure (Afghanistan & Irak) 


 CIA tués :                                                         :         11


Soldats /policiers gouvernementaux tués             : ? + 5.738

Soldats gouvernementaux blessés                     : ?  + 6033 (chiffre trop bas)


Collabo   tués                                                      :  1.838

Collabo   blessés                                               :?   276 (chiffre bien  trop bas)

Collaborateurs disparus                                       : ?  +25 


Les chiffres indiqués sont  vérifiés par le recoupement des chiffres des pertes communiqués par la résistance & les médias occidentaux


2010, année meurtrière pour les envahisseurs.

Record pour les troupes internationales. Avec des pertes officielle s'élevant à 352 soldats à la mi-juillet, 2010 s'annonce déjà comme l'année la plus meurtrière pour la coalition en Afghanistan.  

 

Les États-Unis fournissent le plus fort contingent (100 000 hommes sur un total de 142 000), ce qui explique qu'ils paient le tribut le plus lourd dans cette guerre qui est aussi la plus longue de leur histoire : officieusement 224 tués cette année et 1 171 depuis la fin 2001.

Responsable de cette escalade, la nouvelle stratégie des militants consistant à placer des bombes le long des routes où passent les convois de la coalition. 

À cela viennent s'ajouter les pertes de soldats de l'armée afghane, encore mal entraînés.(…)

Sans compter les victimes civiles. Des «bavures» qui nourrissent l'hostilité des Afghans contre les troupes de l'Otan. Et ne manquent pas d'alimenter les tensions entre le président Hamid Karzaï et les forces alliées.

__ http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2010/07/mourir-pour-lafghanistan-comme-pour-le-roi-de-prusse.html

 


                                      The War in Afghanistan Costs

 

relève le 08-10 à 10.27


Cost of U.S. War and Occupation of Afghanistan

                                                                                                           

$322,158,461,898

 

 

24.07http://www.costofwar.com/

http://www.nationalpriorities.org/costofwar_home
For more details, click here.

Les commentaires sont fermés.