Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/09/2010

n°497 - Journal d'Irak - 25/08 au 08/09/10 - : Suite :- : Le "retrait" américain vu par la résistance irakienne

n°497 - Journal d'Irak - 25/08 au 08/09/10    - : Suite :- : Le "retrait" américain vu par la résistance irakienne



Aujourd'hui, face aux ambitions hégémoniques de l'impérialisme, l'information est une arme au service de la paix. Sa diffusion est un acte de résistance.

Les médias occidentaux dans leur large majorité ont de tout temps accepté les versions des armées occupantes et ferment les oreilles aux autres sources.

Dénoncer ne suffit plus, il faut expliquer, informer, transmettre!



Journal d'Irak

n°497                 du 25/08                   au 08/09/09

C.De Broeder & M.Lemaire



Le " Journal d’Irak  " est visible  sur ...

a) sur mes  blog :  http://www.dhblogs.be/categories/International.html

                              http://www.lalibreblogs.be/categories/International.html

b) sur le site http://turkmenfriendship.blogspot.com/2007/10/journal-dir...

c) sur le site de Eva Resis  :  no-war.over-blog.com

d) Et Sur le site de Robert Bibeau : http://www.robertbibeau.ca/palestine.html

 

Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail, une seule adresse : fa032881@skynet.be



Sommaire :

Lutte pour la libération du territoire

2 Occupation de l'Irak

3 Politique

1) collaborateurs Irakiens

2) occupants 

4 Libération du territoire

Détails.

L'Irak en chiffre. 

 


 



L'Irak en chiffre: du 25-08 au 08-09-10


 

 

 

Tués

Blessés

 

 

 

 

 

Peuple irakien

5 + x

37 + x

 

 

 

 

 

Usboys/Autres boys + miliciens

2

9

 

 

 

 

 

Policiers, armée et collaborateurs & miliciens

26

19

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Politique

a) Des collaborateurs Irakiens

Maliki

Maliki : Les forces irakiennes sont capables d''assurer la sécurité.

Le Premier ministre Nouri al-Maliki a affirmé mardi, au dernier jour de la soi-disant « mission de combat de l'armée américaine » dans ce pays, que son armée était capable d'y assurer la sécurité.
"Malheureusement, nous sommes confrontés à une campagne de scepticisme et nous sommes sûrs que son objectif est d'empêcher le retrait", a en outre dit M. Maliki dans un discours retransmis par la chaîne publique Iraqiya.
"Je vous réaffirme que les forces de sécurité irakiennes sont capables d'assumer leurs responsabilités", a martelé le chef du gouvernement.
L'armée américaine organisera mercredi en présence du vice-président américain, Joe Biden, une cérémonie pour le début de sa nouvelle opération en Irak, dite "Aube nouvelle" ("New Dawn").
49.700 soldats américains resteront en Irak, sous prétexte d’entrainer les forces irakiennes.

31/08/2010

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=152390&language=fr

 



b) Les occupants 

1) Usa

Obama

nb

 "Nous avons encore beaucoup de travail pour faire en sorte que l'Irak soit un vrai partenaire"…

Les troupes américaines ont officiellement achevé mardi leur mission de combat en Irak à la date fixée par le président Barack Obama, qui se refusait toutefois à crier victoire, même si Bagdad s'est dit prêt à assurer la relève.

Sept ans après l'invasion de l'Irak, à laquelle il s'était opposé, M. Obama devait s'adresser dans la soirée à ses compatriotes depuis le cadre solennel du Bureau ovale de la Maison-Blanche

Il a téléphoné dans la journée à son prédécesseur George W. Bush, qui avait lancé son pays dans la guerre en 2003.

«Je vais prononcer un discours à la nation ce soir. Ce ne sera pas un tour d'honneur, ce ne sera pas de l'autocongratulation. Nous avons encore beaucoup de travail pour faire en sorte que l'Irak soit un vrai partenaire», a prévenu M. Obama, en rencontrant dans la journée des anciens d'Irak à la base militaire de Fort Bliss (Texas).

Les effectifs de l'armée américaine en Irak sont passés sous la barre symbolique des 50.000 soldats.

À partir de mercredi 1er septembre, ils seront chargés «de conseiller et d'aider» l'armée irakienne. Selon le calendrier énoncé par M. Obama après sa prise de fonctions, ils devront être partis à la fin 2011.

À Bagdad, le premier ministre irakien Nouri al-Maliki a estimé que l'Irak était désormais «un pays souverain et indépendant» et a assuré que son armée était capable d'assurer la sécurité, dans un État qui reste cependant en proie à la violence et à l'instabilité politique.

«C'est un jour qui restera dans les mémoires de tous les Irakiens», a assuré M. Maliki dans une intervention télévisée. «Malheureusement, nous sommes confrontés à une campagne de scepticisme et nous sommes sûrs que son objectif est d'empêcher le retrait» des troupes américaines, a-t-il regretté.

L'optimisme de M. Maliki a été quelque peu entamé par son ministre de la Defense, Abdel Qader al-Obeidi, qui a estimé à la télévision qu'en 2012, soit après le retrait complet des Américains, les forces irakiennes ne seraient capables d'assurer la sécurité qu'à «95%».

Alors que l'Irak n'a toujours pas de gouvernement près de six mois après des législatives, le conseiller adjoint de M. Obama pour la sécurité nationale, Ben Rhodes, a appelé les dirigeants irakiens à «progresser avec un sentiment d'urgence pour former un gouvernement».

Le vice-président américain Joe Biden, qui s'est entretenu à Bagdad avec M. Maliki, a tenu de son côté à minorer la gravité de la situation sur le terrain: «Nonobstant ce que la presse nationale dit sur la hausse des violences, les choses sont très différentes», a-t-il estimé, jugeant la situation «beaucoup plus sûre».

L'armée américaine organisera mercredi, en présence de M. Biden, une cérémonie marquant le début de sa nouvelle opération en Irak, dite «Aube nouvelle» («New Dawn»), qui sera axée sur l'entraînement de l'armée et de la police irakiennes.

Après plusieurs mois de retrait graduel, le contingent américain en Irak est actuellement de 49.700 hommes, contre 170.000 au plus fort des violences confessionnelles de 2007. Un peu plus de 4.400 militaires américains ont péri en Irak depuis 2003.

Aucune manifestation de joie n'était visible dans les rues irakiennes.

«Aujourd'hui, ce n'est pas un tournant. J'étais au café avec des amis hier et personne n'en parlait», a déclaré Yasser al-Moussaoui, un informaticien de Bagdad âgé de 32 ans. «Cela intéresse davantage les Américains.»

Stephen Collinson

31 août 2010

Agence France-Presse

http://www.cyberpresse.ca/international/201008/31/01-4311316-retrait-des-troupes-de-combat-dirak-obama-ne-crie-pas-victoire.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_lire_aussi_4311270_article_POS4



a) Les Voisins

Le président Obama a officiellement annoncé mardi soir la fin de la mission de combat de l'armée américaine en Irak, bien que son pays comptent toujours 49.700 soldats!

Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a déclaré mardi que l'Irak était désormais "un pays souverain et indépendant". "C'est un jour qui restera dans les mémoires de tous les Irakiens", a affirmé Maliki, assurant que les forces irakiennes sauraient prendre la relève des Américains.
Pour sa part, le secrétaire américain à
la Defense Robert Gates avait déclaré que les Etats-Unis ne sont plus en guerre en Irak.

01/09/2010

www.alterinfo.net/.../L-Irak-demeure-un-pays-sous-occupation,-affirme-Damas_b2319220.html -


Iran

L'Iran juge "inacceptable" le maintien de la présence militaire américaine en Irak .

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Ramin Mehmanparast a déclaré mardi que le retrait partiel de troupes américaines d'Irak était " inacceptable".
Selon M. Mehmanparast, le maintien de la présence militaire en Irak sous des prétextes différents, tel que la formation des l'armée irakienne, est inacceptable.
Cela montre que les dirigeants américains ne sont pas sérieux pour retirer leurs troupes d'Irak, a affirmé le porte-parole.
"Les déclarations de Washington sur le retrait de leurs troupes sont contradictoires.", a noté le porte-parole.
"Je ne pense pas qua la présence des troupes étrangères dans la région est pour le bien des peuples de la région", a-t-il ajouté.
Les effectifs des troupes américaines en Irak doivent être réduits à 50.000 hommes le 30 août, marquant la fin officielle de leur mission de combat dans le pays. Ils pour mission principale de former et conseiller les forces irakiennes avant de quitter définitivement l'Irak fin 2011.

Source: xinhua

mercredi, 01 septembre 2010

mailto:French@peopledaily.com.cn


Palestine

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a salué hier le retrait de troupes américaines d'Irak, mais a appelé à sanctionner les responsables de l'invasion de 2003. Si le président Barack Obama « veut faire quelque chose d'utile, il doit s'engager à ne pas s'ingérer dans les affaires irakiennes, retirer l'ensemble de ses troupes d'Irak et reconnaître l'indépendance de ce pays », a ajouté M. Ahmadinejad. L'Iran - qui a été en guerre avec l'Irak de 1980 à 1988 - a établi des relations amicales avec ce pays depuis le renversement de l'ancien dictateur Saddam Hussein par les forces américaines, mais a toujours demandé le départ des troupes américaines de la région, en particulier d'Irak et d'Afghanistan.

3/9

http://www.lorientlejour.com/category/Moyen+Orient+et+Mon...


Syrie

Bagdad demeure sous occupation, selon Damas
La presse officielle syrienne a affirmé mercredi que l'Irak demeurait "un pays sous occupation", au lendemain de l'annonce par le président Barack Obama de la fin de la mission de combat de l'armée américaine en Irak.

"Le retrait américain d'Irak est un pas important mais incomplet sur la voie du recouvrement de la souveraineté irakienne. L'Irak restera un pays sous occupation tant qu'il y aura un soldat américain sur son sol", affirme Al-Baas, journal du parti au pouvoir.

L'annonce de la fin de la mission de combat en Irak intervient "alors que les infrastructures ont été anéanties et que l'insécurité règne dans ce pays en proie à l'anarchie et à la corruption", sept ans après l'invasion américaine, ajoute le journal. "La situation en Irak est catastrophique", poursuit-il. "50.000 soldats américains qui demeurent en Irak avec leurs armes et qui recevront des ordres de leur pays, maintiennent l'Irak sous occupation", affirme de son côté le quotidien officiel As-Saoura. "L'indépendance de l'Irak se concrétisera avec le départ du dernier soldat", ajoute le quotidien.

Le président Obama a officiellement annoncé mardi soir la fin de la mission de combat de l'armée américaine en Irak, bien que son pays comptent toujours 49.700 soldats!

Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a déclaré mardi que l'Irak était désormais "un pays souverain et indépendant". "C'est un jour qui restera dans les mémoires de tous les Irakiens", a affirmé Maliki, assurant que les forces irakiennes sauraient prendre la relève des Américains.
Pour sa part, le secrétaire américain à
la Defense Robert Gates avait déclaré que les Etats-Unis ne sont plus en guerre en Irak.

01/09/2010

www.alterinfo.net/.../L-Irak-demeure-un-pays-sous-occupation,-affirme-Damas_b2319220.html -



3 Dans le monde

Belgique

La Belgique renouvelle sa demande de rapatriement d'Oussama Atar

Le SPF Affaires étrangères va renouveler auprès de l'Irak sa demande de rapatriement humanitaire d'Oussama Atar, un Belge de 26 ans détenu en Irak depuis six ans, a indiqué Bart Ouvry, porte-parole des Affaires étrangères, à l'Agence Belga, confirmant des informations de RTL-TVI et de la RTBF.
Le
jeune homme a été condamné à dix ans de prison et incarcéré à la prison d'Abou Ghraib.

Sa famille a demandé son rapatriement après que son état de santé s'est fortement dégradé. Les autorités belges ont obtenu qu'il soit déplacé vers une prison plus moderne, où il peut bénéficier d'un suivi médical. Mais aucun traité bilatéral n'existe avec l'Irak pour que la Belgique demande qu'il termine de purger sa peine en Belgique. L'annonce par les équipes médicales de la prison qu'Oussama Atar allait subir une intervention médicale dans les prochains jours a décidé la Belgique à réitérer sa demande de rapatriement pour raisons humanitaires, a précisé Bart Ouvry à l'Agence Belga. (SLE)

2 sep

http://www.rtlinfo.be/info/monde/international/734620/la-belgique-renouvelle-sa-demande-de-rapatriement-humanitaire-d-oussama-atar



4 Lutte pour la libération du territoire

Pertes déclarée du contingent en fin de mission de combat

01-09

L'armée américaine a officiellement entamé le 1er septembre l'opération Aube nouvelle ("New Dawn"), qui porte sur la formation des forces de sécurité irakiennes.

Malgré la fin de la mission de combat, les militaires américains peuvent toujours être amenés à participer à des opérations de combat, s'ils sont attaqués ou si les forces irakiennes sollicitent leur aide.

http://www.lepoint.fr/monde/deux-militaires-americains-abattus-par-un-soldat-irakien-au-nord-de-bagdad-07-09-2010-1233370_24.php

 

01/09/2010

Un drone américain s’est écrasé, ce mercredi, dans la région de Baaqouba (57 Km au nord-est de Bagdad), c’est ce qu’ont rapporté des sources sécuritaires irakiennes.
Selon ces sources, les causes du crash restent inconnues et les forces d’occupation américaines ont déployé un cordon de sécurité autour du lieu de l’incident.
http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=152501&language=fr

 

07/09

Deux militaires américains ont été tués mardi par un soldat irakien qui a été abattu à son tour sur la base de Balad", à 70 km au nord de Bagdad, a annoncé l'armée américaine, ce qui constitue les premiers décès au sein de son contingent depuis la fin de sa mission de combat en Irak.

Neuf autres militaires américains ont été blessés dans cette fusillade, selon l'armée.

Le ministère irakien de la Défense a affirmé que la fusillade avait éclaté à la suite d'une querelle lors d'un match vers 15H50 (12H50 GMT) sur une base des commandos irakiens près de la ville de Touz Khourmatou, à 175 km au nord de Bagdad. Il n'a pas précisé de quel sport il s'agissait.

"Les soldats appartenaient au détachement de sécurité accompagnant un officier qui rencontrait des membres des Forces irakiennes de sécurité sur le complexe", ajoute l'armée américaine.

http://www.lepoint.fr/monde/deux-militaires-americains-abattus-par-un-soldat-irakien-au-nord-de-bagdad-07-09-2010-1233370_24.php

 

Les armées répugnent à donner des chiffres officiels



Les combats par provinces

1-1 Bagdad

02-01

A Sadr City, (nord-est de la ville), un tireur isolé a abattu un militaire irakien à un point de contrôle.

http://fr.news.yahoo.com/

02-01

Deux voitures ont explosé samedi dans le quartier de Bayaa, dans le sud-ouest de Bagdad, faisant un mort et 21 blessés, dont deux soldats gouvernementaux, annonce la police irakienne.

http://fr.news.yahoo.com/

 

04-09

L'explosion de deux bombes dans le nord-ouest de Bagdad a fait un mort et sept blessés.

Une source du ministère irakien de l'Intérieur a annoncé que deux bombes ont explosé, de courte intervalle, samedi soir, sur la rue al-Madaras, dans la région d'al-Horiya, au nord-ouest de Bagdad.  

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/101181-irak-un-mort-et-sept-blesses-dans-lexplosion-de-deux-bombes

 

04-09

Des assaillants armés à l'identité inconnue ont tiré, samedi soir, quelques obus sur la zone verte à Bagdad, d'après la même source. Aucun rapport sur les pertes en vie humaine ou les dégâts matériels éventuels n'a été encore divulgué.

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/101181-irak-un-mort-et-sept-blesses-dans-lexplosion-de-deux-bombes

 

04-09

La police irakienne a fait part de deux autres explosions à Bagdad et à al-Anbar, dans l'ouest de l'Irak, coûtant la vie à un soldat irakien, laissant cinq blessés dont quatre forces de sécurité et un civil.

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/101181-irak-un-mort-et-sept-blesses-dans-lexplosion-de-deux-bombes

 

05-09

Au moins 12 personnes ont été tuées aujourd'hui à Bagdad quand plusieurs kamikazes ont tenté de prendre d'assaut un complexe militaire avec un minibus rempli d'explosifs, dans l'attaque la plus meurtrière en Irak depuis la fin, mardi, de la mission de combat de l'armée américaine. Ce raid contre un complexe qui avait été la cible d'un violent attentat suicide en août illustre la difficulté des forces irakiennes à maintenir la sécurité face à des groupes armés qui ont multiplié les démonstrations de force ces dernières semaines.
 Elle a visé une entrée secondaire du complexe qui abritait auparavant le ministère de
la Défense, et où se trouvent désormais le siège du Commandement des opérations de Bagdad et le quartier-général de la XIe Division de l'armée irakienne.
Les récits divergeaient sur le déroulement exact de cette attaque..

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/09/05/97001-20100905FILWWW00113-kamikazesirak-12-morts-nouveau-bilan.php

 

http://french.cri.cn/781/2010/09/06/304s227331.htm

 

06-09

Un général de l'armée irakienne a été tué par balles, a-t-on appris de source du ministère irakien de l'Intérieur.

Des hommes armés de pistolets à silencieux ont tué l'officier Abdul Mehdi Kadhim, un responsable au ministère irakien de la Défense, alors qu'il se rendait en voiture à Ameriyah, banlieue ouest de Bagdad, a affirmé la source à Xinhua sous couvert d'anonymat.

http://french.cri.cn/781/2010/09/06/304s227331.htm

06-09

Lors d'une attaque séparée, Mohammed Ghazi, un directeur général du ministère de l'Agriculture, a été blessé par balles lorsque des hommes armés ont tiré sur lui avec des pistolets à silencieux à Qadsiyah, dans l'ouest de Bagdad, selon la source.

http://french.cri.cn/781/2010/09/06/304s227331.htm

06-09

Un double attentat à la bombe a blessé 15 personnes, dont six soldats et quatre policiers dans le quartier de Ghazaliyah. Une voiture piégée a explosé, et une deuxième explosion a eu lieu plus tard alors que les forces de sécurité irakiennes venaient d'arriver sur les lieux pour sécuriser la zone après la première explosion.

http://french.cri.cn/781/2010/09/06/304s227331.htm

 

06-09

Dans le sud de Bagdad, deux personnes ont également été blessées lorsqu'une bombe en bordure de route a explosé lors du passage d'un convoi d'une société de sécurité privée sur la route principale traversant le quartier de Doura.

http://french.cri.cn/781/2010/09/06/304s227331.htm

 

08/09

Trois personnes ont été tuées et une trentaine blessées dans des attentats, dont un à la voiture piégée, mercredi à Bagdad, a-t-on appris de sources médicales et de sécurité.

Deux personnes ont été tuées dans l'explosion d'une voiture bourrée d'explosifs, près d'un terminal d'autobus, juste avant la détonation, à proximité, d'un autre engin sur le bord de la route, dans le quartier de Bayaa dans le sud de Bagdad.

Plus de 20 personnes ont été blessées dont dix membres des forces de sécurité irakiennes, selon des sources au sein des ministères de la Défense et de l'Intérieur.

http://www.lepoint.fr/monde/irak-trois-morts-une-trentaine-de-blesses-dans-des-attentats-a-bagdad-08-09-2010-1233517_24.php



L’Irak en chiffres (depuis le début de la guerre de conquête en mars 2003)


Peuple

 

Civils tués (depuis l'occupation)   

1 367 282( chiffre  minimum)

Civils blessés (depuis l'occupation) 

 1.148.274( chiffre très très minimum)

Civils violés (par les troupes d'occupations)

2.507     (voir Ibrahim Allousch

Civils/Résistants arrêtes : (une dizaine par jour...)

8.945   (chiffre minimum)

Résistants (décrit tel quel ) tués

4.128 ( chiffre minimum)

Résistants (décrit tel quel ) blessés

3.893   (chiffre minimum)

En prison

1.900 (chiffre minimum)

Embargo

750.000 enfants (chiffre minimal)

Embargo

750.000 adultes (chiffre moyen)

 

 

Militaires irakiens tués pendant l'invasion

45.596 (chiffre minimal)

Civils tués pendant l'invasion

120.200 (chiffre minimal)

 

 

Coalition

 

Nombre de Soldats tués (ou morts...) 

34.710

Soldats rapatriés (blessés ou malades)

744..111

(*) dont 10% meurent en cours de route ou à l'hopital)

 

Disparus (dans la nature)

1.014

Désertions

5.501

Mutinerie

2 corps + 25

Aide psychologique

66.108***

Suicides

Mercenaires tues                                                                                 

5.683 (chiffre très minimal)

986

Mercenaires blessés

7 106

Policiers/soldats/miliciens irakiens  tués

13.640

Policiers /soldats/miliciens irakiens blessés

27482 (chiffre minimal)

Policiers /soldats irakiens disparus (dans la nature)

13.916

 

 

Autres tués (collaborateur)

5751

Autres blessés (collaborateur)

9.773

 

 

Nombre d'attaques de la résistance de 2003 à 2008:

Oléoducs, les infrastructures pétrolières & d'électricité

164.001,

464 attaques (grand minimum)

Infrastructures du rail

195 attaques (idem)

Hélicoptères

104  ++              (idem)

Avions (& drone)

29 ++

 

 



Ces     totaux sont obtenus par le recoupement (si possible) des chiffres des pertes communiqué par la résistance & les médias occidentaux + XINHUANET

 

Août a encore été un mois très meurtrier en Irak.

Au total, 426 Irakiens, dont 295 civils, ont été tués dans les violences, selon un bilan officiel.

http://www.lepoint.fr/monde/irak-trois-morts-une-trentaine-de-blesses-dans-des-attentats-a-bagdad-08-09-2010-1233517_24.php


Ces   totaux sont obtenus par le recoupement (si possible) des chiffres des pertes communiqué par la résistance & les médias occidentaux + XINHUANET



Number Of Iraqis Slaughtered In US War And Occupation Of Iraq "1,331,578"


Cost of U.S. War and Occupation of Iraq

                                                         $ 745,869,476,546

 

14.43

http://www.costofwar.com/

http://www.nationalpriorities.org/costofwar_home
For more details, click here.

 


Les commentaires sont fermés.