Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/11/2010

n° 461- journal de l'Afghanistan - du 28-10 au -20-11- Fin - : Gorbatchev: La victoire est impossible en Afghanistan et prédit un autre Vietnam

n° 461- journal de l'Afghanistan - du 28-10 au -20-11- Fin - : Gorbatchev: La victoire est impossible en Afghanistan et prédit un autre Vietnam



Aujourd'hui, face aux ambitions hégémoniques de l'impérialisme, l'information est une arme au service de la paix.

Les médias occidentaux dans leur large majorité acceptent les versions de l'armée américaine et ferment les oreilles aux autres sources.

Dénoncer ne suffit plus, il faut expliquer, informer, transmettre!

Sa diffusion est un acte de résistance.



journal de l'Afghanistan

n° 461- du 28-10 au 20-11

C.De Broeder & M.Lemaire



Avant propos

La guerre menée par le terrorisme contre ses adversaires déclarés est tout à fait invraisemblable.

Pour être crédible, cette histoire exigerait triplement et simultanément une excessive stupidité des terroristes, une incompétence extravagante des services policiers, et une folle irresponsabilité des médias. Cette invraisemblance est telle qu'il est impossible d'admettre que le terrorisme soit réellement ce qu'il prétend être’.

(MICHEL BOUNAN)

 

·                     Les médias occidentaux pro USA usent d’un terme générique- Al Qaida- Taliban - pour désigner tous les résistants .... idem pour le mot 'terrorisme' employé par les Usa & ces acolytes

Ps : Avant de vous lancer dans la lecture du journal, noter ceci: 'Al Qaïda'  & Al-Zarqaoui, Ben Laden Mollah Omar  = concept réducteur inventé par les Usa, pour désigner la résistance. Idem pour le mot 'terrorisme' employé par les Usa & ces acolytes



 Le "journal de l'Afghanistan" est  visible :

a) sur nos blogs : 

http://journaldeguerre.blogs.dhnet.be/

http://journauxdeguerre.blogs.lalibre.be/

 

b) sur le site : 

 www.palestine-solidarite.org à cette adresse :http://www.palestine-solidarite.org/Journaux_Palestiniens.htm

c) sur le site de Robert Bibeau :  : http://www.robertbibeau.ca/palestine.html & http://boycottisraelinternational.com  

 

d) sur le site de eva R-sistons: - http://no-war.over-blog.com/

 

Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail, une seule adresse : fa032881@skynet.be 



Sommaire.

3 Politique

2) occupants 

4 Lutte pour la libération du territoire

Détails.

L'Afghanistan en chiffre. 

 


Les alliés

1 Onu

L'UE doit repenser radicalement sa stratégie de sortie.

Commission: Affaires étrangères  - Sous la présidence de : Gabriele ALBERTINI (PPE, IT)

Il est temps de reconnaître que l'intervention militaire en Afghanistan a échoué et même mené à la détérioration de la sécurité du pays, soulignent les députés dans un rapport polémique accusant les forces de coalition d'avoir "mal calculé leurs options dans le pays". Une nouvelle stratégie de sortie doit être élaborée en collaboration complète avec les Afghans, incluant la présence des Résistants à la table des négociations.

Une nouvelle stratégie pour l'Afghanistan doit être radicalement repensée: tout d'abord, l'UE et ses alliés doivent reconnaître la détérioration continue de la sécurité et de la situation socio-économique dans le pays, en dépit de près d'une décennie d'engagement international et comprendre la nécessité d'impliquer entièrement les Afghans dans la stratégie de sortie. La coalition  est de plus en plus perçue par la population comme une force d'occupation, avertissent des députés. Une approche civile et militaire plus équilibrée s'impose, y compris des mesures plus concrètes en vue d'éradiquer la pauvreté et la discrimination envers les femmes.

Les députés proposent d'articuler la nouvelle stratégie de l'UE envers l'Afghanistan autour de quatre éléments-clés: l'amélioration de la coordination de l'aide internationale; le peaufinage du rôle de l'UE et de la participation des acteurs afghans au processus de paix, l'amélioration de la qualité de la formation de la police et la lutte pour l'élimination de la culture de l'opium.

Processus de paix

Dans le rapport adopté par la commission des affaires étrangères, avec de nombreux amendements passés à une faible majorité, la responsabilité de la situation actuelle dans le pays incombe aux erreurs de calcul préalables faites par les forces de coalition. "Par conséquent la présence de la force des résistants a été sous-estimée, la capacité du gouvernement Karzaï à garantir la gouvernance du pays surestimée et, de ce fait, le travail de reconstruction et de développement du pays s'est trouvé relégué à l'arrière-plan".

Ils reconnaissent que la seule solution possible à présent pour l'Afghanistan est politique et devrait inclure des négociations - devant avoir lieu en définitive dans le contexte d'un cessez-le-feu - avec les Résistants et d'autres groupes combattants et acteurs politiques du pays qui font preuve d'une volonté de mettre un terme à la guerre civile, et assurent le respect de l'État de droit et des droits fondamentaux..

Les trois lignes rouges de l'UE pour s'engager dans un processus de paix doivent résider en un engagement de toutes les parties aux négociations à bannir Al-Qaïda ainsi que tout autre groupe terroriste du pays, à prendre des mesures en vue de l’élimination de la culture du pavot et à établir le respect des droits de l'homme fondamentaux.

Utilisation et abus en matière d'aide internationale

Les députés condamnent les abus dont est victime l'aide acheminée par les organisations internationales (banques, ONG, contractants internationaux, consultants) qui aboutit trop souvent à ce qu'une part non négligeable de l'aide européenne et internationale se perde le long de la chaîne de distribution en raison du gaspillage des ressources, des coûts intermédiaires et de sécurité trop élevés, une surfacturation et de la corruption. Ils se félicitent à cet égard de la décision internationale d'acheminer 50% de l'aide internationale via le budget national afghan en 2012.

Pour pallier au manque de coordination et de transparence au sein des donneurs internationaux, les députés invitent à établir une base de données centralisée de l'ensemble de l'aide de l'UE et à attribuer davantage de fonds directement à des projets concrets gérés dans le cadre d'un partenariat avec les institutions afghanes.

La commission parlementaire attire également l'attention sur les coûts colossaux de la guerre, estimés à plus de 300 milliards de $ US pour la période 2001-09 et équivalents à plus de 20 fois le PIB afghan. Les députés font observer que la décision de placer la chaîne militaire d'approvisionnement américain entre des mains privées "alimente les extorsions et la corruption, étant donné que les chefs de guerre, les figures de la mafia locale et, en bout de course, les commandants résistants finissent par profiter d'une bonne part des 2 à 2,3 milliards de $ US que représente le secteur de la logistique militaire en Afghanistan". Ils critiquent également les États-Unis car leur tentative contradictoire de "décapiter" les leaders de la rebellion en utilisant des drones, des forces spéciales américaines et des milices locales au statut juridique incertain, causant des victimes civiles fréquentes et discréditant l'intervention internationale.

Formation de la police

Le texte déplore l'inefficacité des normes de formation et de recrutement de la police, faite souvent par quelques contractants de sécurité privés des États-Unis, le taux d'analphabétisme et le nombre élevés de consommateurs de drogue au sein de la police nationale afghane.

Etant donné que la mise en place d'une police nationale en état de fonctionnement est une condition préalable pour que les forces de coalition concluent leur action en Afghanistan, les députés demandent d'améliorer la coopération internationale dans ce domaine, proposant qu'un pL'UE doit repenser radicalement sa stratégie de sortie

10-11-2010 - 12:12

http://www.europarl.europa.eu/fr/pressroom/content/20101108IPR92633/



Dans le Monde

Belgique

Des militaires belges "de maintien de la paix" impliqués dans de violents combats...

Des militaires belges ont été impliqués dans des incidents armés fin octobre et début novembre qui n'ont pas fait de blessé en accompagnant un bataillon de l'armée afghane dans le nord du pays, a indiqué vendredi le ministère de la Défense, sans confirmer la violence des combats évoquée par la presse.

Les instructeurs belges encadrant un "kandak" (bataillon) de l'armée nationale afghane (ANA) ont été impliqués dans "des incidents de tir" les 31 octobre et 2 et 3 novembre, a déclaré un porte-parole du ministère, le commandant Didier De Weerdt, lors du point de presse hebdomadaire consacré aux opérations menées par l'armée belge à l'étranger. Ces incidents avec des "résistants" n'ont "pas eu de conséquences" pour les Belges, qui n'ont enregistré "ni blessé, ni dégâts", a-t-il ajouté.

Il s'est toutefois refusé à tout commentaire sur la nature de ces incidents - à l'exception du fait que les militaires belges ont fait appel à de l'appui aérien fourni par des avions de la force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF, dirigée par l'OTAN) - en raison du fait que l'opération "est toujours en cours". Elle est baptisée "Quatlian" et vise à établir un nouveau poste de commandement avancé au sud-est de la ville de Kunduz. Les quotidiens 'Het Laatste Nieuws' et 'Het Belang van Limburg' qualifiaient vendredi les combats de "violents".

8/11

(GGD)


Canada

Prolongation de trois ans de la présence militaire canadienne en Afghanistan(1)

Le gouvernement Harper a annoncé officiellement la prolongation de trois ans de la présence militaire canadienne en Afghanistan, qui devait à l'origine se terminer en juillet 2011.

Les ministres conservateurs de la Defense, Peter MacKay, des Affaires étrangères, Lawrence Cannon, et de la Coopération internationale, Bev Oda, en ont fait l'annonce mardi midi, à Ottawa.

Selon le plan élaboré par le gouvernement conservateur, 950 militaires canadiens demeureront en Afghanistan jusqu'en 2014 pour une mission d'entraînement des forces gouvernementales afghanes. Près des trois quarts de ce contingent seraient composés d'instructeurs, et le reste, de personnel de soutien.

Les particularités de la mission seront déterminées plus tard, après consultation avec les alliés du Canada lors du sommet de l'OTAN qui se déroule ce week-end à Lisbonne, au Portugal.

AP 18/11

 

Prolongation de trois ans de la présence militaire canadienne en Afghanistan(2)

Stephen Harper vient d’en faire la déclaration à Seoul ; les militaires canadiens prêteront main forte aux armées afghanes, assurant une mission de formation et d’accompagnement. Cette déclaration vient en contradiction d’une précédente et récente déclaration appelant à un retrait et retour des forces canadiennes d’Afghanistan, hormis quelques militaires en charge de la sécurité de l’ambassade canadienne à Kaboul. 

Toutes les forces de la coalition sont d’accord sur un point : les Afghans ne sont pas en capacité de prendre le relais, faute de formation suffisante et d’encadrement compétent ; c’est ce que revendique Harper pour justifier son changement d’avis et de préciser que l’engagement futur des militaires canadiens se limiterait strictement à l’instruction excluant ainsi toute mission de combat. Affirmer se cantonner à l’instruction sans prendre part aux missions de combat paraît cependant hasardeux ; comment passer d’un monitorat d’instruction à une mission de combat en manquant d’encadrement opérationnel compétent ? C’est un problème que toutes les forces alliées vont devoir résoudre car se limiter strictement à l’instruction présente un risque de débandade certain dès les premiers accrochages. 

Après bientôt dix années de guerre et d’assistance militaire, on en vient à estimer qu’il faudra encore rester, au moins jusqu’en 2014, pour que la formation des militaires afghans porte ses fruits. Sommes nous donc naïfs à ce point de croire que les Afghans sont capables de réaliser en si peu de temps – assurer la sécurité de 100% de leur territoire – alors que nous n’avons pu le faire en dix ans. L’OTAN risque de rester un peu plus longtemps que prévu dans la place et les Français itou.

Jean-Marc Trappler

11 novembre 2010 
http://www.armees.com/Afghanistan-OTAN-presence,34086.html



Estonie

Les soldats estoniens resteront un an de plus.
Le gouvernement estonien a approuvé jeudi le projet de décision prolongeant jusqu'à la fin 2011 la présence du contingent militaire estonien en Afghanistan, au sein de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf), annonce le service de presse du gouvernement.
En vertu de la loi estonienne sur la coopération militaire internationale, c'est le parlement qui décide de participer à des missions militaires à l'étranger.
Pays balte de 1,3 million d'habitants, l'Estonie a une armée de 5.600 hommes. Membre de l'Otan depuis 2004, elle a rejoint les opérations de l'Otan en Afghanistan, au sein de l'Isaf, en 2003.
En 2011, le contingent estonien comptera 170 soldats. Depuis le début des opérations dans la province du Helmand (sud), huit militaires estoniens ont été tués et 40 autres blessés.
Par ailleurs, le gouvernement a également approuvé le prolongement des missions militaires estoniennes en Irak, au Kosovo, en Bosnie-Herzégovine, en Israël, au Liban et en Syrie.
Au total, plus de 200 militaires estoniens se trouvent aujourd'hui en mission à l'étranger.

28/10

 http://fr.rian.ru/world/20101028/187733686.html


Grand renfort tchèque…

A Prague, la chambre basse du Parlement a donné son feu vert à l'augmentation des effectifs tchèques en Afghanistan, pour les faire passer de 535 militaires actuellement à environ 720 en 2011, avant de les ramener à 640 en 2012.
Un avion de transport militaire EADS Casa C-295M sera en outre envoyé dans le cadre de cette mission.
La plupart des soldats tchèques aujourd'hui déployés en Afghanistan font partie d'une équipe de reconstruction, basée dans la province de Logar (est).

Cette décision doit encore obtenir l'aval du Parlement monocaméral. Le vote est attendu vers la fin de l'année, selon Henrieta Geierova, du service de presse du ministère de la Défense.
Le
s soldats slovaques sont notamment présents sur les bases aériennes de Kandahar, Tarin Kowt et Deh Rawood.

AFP 03/11


Pays-Bas

Les Néerlandais sont contre l'envoi des renforts militaires en Afghanistan  

Les résultats d'un nouveau sondage d'opinion, réalisé aux Pays-Bas montrent que la plupart des Néerlandais s'opposent au déploiement des troupes supplémentaires en Afghanistan. Les résultats du sondage en question, publiés par le centre néerlandais des Etudes montrent que l'envoi des renforts militaires en Afghanistan pourrait mettre en défi les prochaines législatives. Au moins 57% des sondés s'opposent à l'envoi des renforts en Afghanistan. Le Premier ministre néerlandais a annoncé vendredi que le gouvernement décidait d'y envoyer plus de forces militaires.

08/11

http://french.irib.ir



4 Lutte pour la libération du territoire &  la victoire de la résistance Afghane Pertes déclarée des occupants.

US & Isaf

25-10

En moyenne, deux soldats étrangers meurent chaque jour en Afghanistan.

http://www.leparisien.fr/

31/10

Un démineur britannique a été tué par balle dans le sud de l'Aghanistan, alors qu'il tentait de désamorcer un engin suspect, a annoncé le ministère britannique de la Défense.
"Le
soldat faisait partie d'une équipe chargée de déminer les engins pour la coalition et les forces afghanes quand il a été tué par un tir d'arme légère", a déclaré le lieutenant-colonel David Eastman, porte-parole des forces internationales pour le Helmand, la province où l'attaque a été commise.
AFP

2/11

 Deux membres de l'OTAN ont été tués dans un attentat dans la province de Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, a annoncé l'Alliance atlantique.

Le communiqué  ne fournit aucun élément sur la nationalité des deux soldats tués.

De source officielle afghane à Kandahar, on rapporte que des troupes de l'OTAN ont été visées par un attentat-suicide. On ignorait cependant si les deux incidents étaient les mêmes.

AP

03.11

Un soldat de l'Otan a été tué lors d'une attaque dans le nord de l'Afghanistan,

La force de l'Otan en Afghanistan (Isaf) ne donne pas d'autre précision sur la nationalité du soldat et les circonstances de sa mort.

http://www.leparisien.fr/

03-11

Les résistants ont mené trois attaques dans la province de Helmand  contre les forces de sécurité afghanes, faisant douze morts, tandis que deux soldats de l'OTAN ont été tués par des résistants.

Dans la même province, l'explosion d'une bombe artisanale a frappé une voiture de la police des frontières, tuant trois policiers et en blessant cinq autres.

AP

03-11

Dans la province de Khost, des résistants ont attaqué un poste de contrôle de l'armée, puis un kamikaze a lancé une voiture bourrée d'explosifs contre ce poste.

En plus du kamikaze, deux soldats ont été tués et six autres blessés.

AP

03-11

Des résistants ont tué un soldat de l'OTAN dans le nord de l'Afghanistan tandis qu'une bombe artisanale en a tué un autre dans le sud du pays, a annoncé l'Alliance atlantique.

AP

04-11

Un soldat de l'Otan a été tué lors d'une attaque d'résistants dans l'est de l'Afghanistan, a annoncé la coalition internationale.

AFP

04-11

Les habitants de la vallée afghane de Balouchi ont affirmé qu'un homme a été tué dans une fusillade entre les résistants et un groupe de soldats afghans et australiens mardi.
"Après la fusillade, plusieurs habitants se sont approchés des soldats afghans et australiens transportant le corps d'un homme en affirmant qu'il avait été tué par de petites armes à feu", a déclaré mercredi
la Défense dans un communiqué.

xinhua

05/11/

La force d’occupation internationale de l'Otan (Isaf) a annoncé la mort jeudi de deux de ses soldats, sans préciser leur nationalité, dans le sud du pays.

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=161023&language=fr

7/11

Deux soldats de l'Otan, et un responsable de l'administration de Kandahar, ont été tués dimanche dans l'est et le sud de l'Afghanistan, ont indiqué l'Otan et les autorités locales.

Deux soldats étrangers ont péri dans des attaques des résistants dans l'est

Dans la province voisine de Kandahar, un responsable de l'administration pénitentiaire a été abattu en pleine rue.

AFP

10/11

Trois soldats de l'Otan ont été tués dans le sud et l'est de l'Afghanistan, a annoncé aujourd'hui la coalition militaire internationale.

AFP
10-11

Des attaques ont coûté la vie à trois soldats de l'OTAN et à un membre d'une équipe de déminage dans d'autres secteurs du pays, ont rapporté mercredi des représentants des autorités et l'Alliance atlantique.

L'OTAN a de son côté confirmé mercredi le décès de trois membres des forces de la coalition: deux sont morts dans le sud -un dans l'explosion d'une bombe mardi et un autre dans une attaque

mercredi. Un troisième soldat de la coalition a été tué mercredi lors d'affrontements dans l'est.

AP

11/11

Ils sont Belges, Allemands et Américains à être impliqués dans de violents combats en Afghanistan depuis dimanche. Leur tentative de mettre en place un poste d’observation avancé - et de combat - en pleine zone insurgée, est contrecarrée par des tirs incessants de mortiers résistants.

Six soldats de l’OTAN, dont les identités n’ont pas été révélées, ont perdu la vie ces dernières 48 heures.

AP

14 -11

Un soldat britannique a été tué dans l'explosion d'une bombe dans la province du Helmand, dans le sud de l'Afghanistan, a annoncé dimanche le ministère de la Défense.

Europe1.fr

15-11

 - Deux soldats de la Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF) dirigée par l'OTAN ont été tués dimanche par des résistants dans l'est de l'Afghanistan, portant à six le nombre de décès en 24 heures, selon un communiqué publié lundi par l'alliance.

 - "Deux autres membres de la Force internationale d'assistance à la sécurité sont morts dimanche dans une attaque lancée par des résistants dans l'est de l'Afghanistan", précise le communiqué.

Quatre autres soldats de l'OTAN avaient déjà été tués dans l'est et le sud dimanche, selon d'autres communiqués publiés par l'ISAF.

xinhua

15/11

Les forces de l'Otan ont porté  à cinq morts le bilan dans leurs rangs d'un accrochage avec les résistants dans l'est de l'Afghanistan.

Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière menée contre la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) depuis un attaque suicide à la voiture piégée contre un convoi de l'Isaf le 18 mai à Kaboul. Six militaires étrangers, dont cinq Américains, avaient alors été tués.

 La plupart des troupes déployées dans cette partie particulièrement instable du pays sont fournies par les Etats-Unis.

 Sur leur site internet, les résistants disent avoir affronté les troupes de l'Isaf pendant plusieurs heures dans la province de Kunar.

Au total, sept militaires de l'Isaf sont morts dimanche, la journée la plus meurtrière pour les forces étrangères en Afghanistan depuis le 14 octobre. Un Danois et un Britannique ont été tués par des explosions dans le Sud.

Les résistants ont par ailleurs revendiqué des tirs de roquettes contre une base de l'Isaf lundi à Asadabad, capitale de la province de Kunar.

Un correspondant de Reuters a vu de la fumée et des flammes s'élever de cette caserne.

http://www.lexpress.fr/actualites/2/cinq-militaires-de-l-otan-tues-dans-des-combats-en-afghanistan_936619.html

 16-11

Deux soldats de l'OTAN ont été tué mardi en Afghanistan, l'un dans l'est et l'autre dans le sud du pays, a annoncé la Force internationale de l'Otan dans le pays (Isaf) sans préciser leur nationalité.

Le premier a été tué dans un combat avec des résistants dans l'est tandis que le second a été tué dans le sud dans une attaque à la bombe, a indiqué l'Isaf dans deux communiqués distincts sans plus de précisions.

Europe1.fr 

18.11

Opération militaire lancée par les forces internationales dans la vallée de Pech, dans l'est de l'Afghanistan, a annoncé jeudi la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf).

Lors de cette offensive de quatre jours dans la province de Kunar, non loin de la frontière pakistanaise, l'Isaf a perdu cinq hommes dans un affrontement qui a duré plusieurs heures dimanche. C'est le plus lourd bilan lors d'un unique accrochage depuis six mois en Afghanistan.

Des résistants auraient été tués lors de cette opération militaire lancée

AP

18/11

Un soldat britannique a été mortellement blessé lors d'une patrouille dans le sud de l'Afghanistan, ce qui porte à 345 le nombre de militaires britanniques tués dans ce pays depuis 2001
Le soldat, qui appartenait au premier bataillon des Irish Guards, est mort dans une embuscade aux environs de la ville de Nahr-e-Saraj, au nord de la province de l'Helmand.
AFP



Pertes des forces collaboratrice locales   - Province non précisée

10/11

Au moins sept policiers ont été tués mardi dans le sud de l'Afghanistan quand les résistants ont attaqué un de leurs postes en bénéficiant de la complicité d'un des fonctionnaires, a indiqué mercredi un gouverneur.
Les résistants ont assuré, eux, avoir tué huit policiers.
"Il s'agit d'un complot", a assuré à l'AFP Khodaï Rahim, le gouverneur de la province, affirmant qu'un huitième policier, qui avait guidé les résistants, avait déserté et s'était enfui avec les assaillants.

AFP

10/11

Quatre policiers ont été tués par des résistants lors d'une embuscade dans le nord de l'Afghanistan. Les policiers sont morts au cours de la nuit de mardi à mercredi dans une attaque contre un véhicule des forces de l'ordre dans le secteur d'Imam Saheb le long de la frontière avec le Tadjikistan, a précisé Muhbobullah Sayedi, un porte-parole du gouverneur de la province de Kunduz.

AP


Pertes des Résistants       

08-11

"Les opérations conjointes lancées par les forces de l'Afghanistan et de la Coalition, qui ont été lancées dimanche matin et ont duré 14 heures, ont abouti à la mort de 15 militants anti-gouvernementaux dans les districts d'Arghistan et de Maruf dans la province de Kandahar", a précisé la déclaration.
Les Résistants n'ont pas encore commenté cet événement.

Source: xinhua



Détails

10-11

Dans le nord de l'Afghanistan  des groupes de résistants visent de plus en plus des fonctionnaires.

AP


Province de Faryab (nord-ouest)

05-11

Un kamikaze a déclenché vendredi ses explosifs dans un bazar du nord de l'Afghanistan, faisant dix morts et 30 blessés, a rapporté le gouverneur de la province de Faryab.

Cible de l'attentat, le président du conseil provincial, Rahmatollah, a été gravement blessé alors qu'il déjeunait dans un restaurant, a-t-il ajouté.

AP


Province d'Herat (ouest de l'Afghanistan)

15-10

Quatre résistants ont lancé samedi une attaque contre le principal complexe des Nations unies dans l'ouest de l'Afghanistan, rapportent des responsables.

Un assaillant a fait exploser un véhicule piégé aux portes du complexe, deux autres ont déclenché les explosifs qu'ils portaient sur eux et un quatrième a été abattu par la police à l'intérieur d'un bâtiment avant d'avoir activé sa bombe, a précisé le gouverneur d'Herat, Mohammed Dawood Saba.

Le chef militaire local des résistants, Moullah Bilal, a revendiqué la responsabilité de cette attaque.

Un combattant s'est fait exploser et les autres ont pénétré dans le complexe que se partagent plusieurs agences de l'Onu, a-t-il dit à Reuters.

Reuters – AP

Herat est une des plus grandes villes d'Afghanistan avec ses trois millions d'habitants. La région est contrôlée par les forces italiennes mais l'Isaf estime que plusieurs secteurs sont prêts à être confiés aux autorités afghanes.

Reuters – ou AP


Province de Kandahar (sud) 

08-11

Des hommes armés non-identifiés ont tué par balles un employé du gouvernement à Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, a indiqué le porte-parole de l'administration provinciale Zalmai Ayubi.
Dans une attaque similaire jeudi dernier, des hommes armés circulant à moto ont ouvert le feu et tué Abdullah, vice-président du Département de l'alphabétisation de la ville de Kandahar.

Source: xinhua


Province de Kunar (est de l'Afghanistan)

15-11

Un incendie s'est déclaré lundi dans une base de la Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF) sous commandement de l'OTAN dans la province de Kounar, située dans l'est de l'Afghanistan, a déclaré Khalilullah Ziae, chef de la police provinciale.
"Un incendie s'est déclaré à 08H30 locales, dans l'une des bases des forces sous commandement de l'OTAN dans la province de Kounar et le feu a été éteint", a confié à l'agence Xinhua M. Ziae, sans dévoiler davantage de détails.
Parallèlement, un responsable local a affirmé sous le couvert de l'anonymat que deux roquettes se sont abattues sur une base militaire dans la banlieue du chef-lieu de la province, Assadabad.
Zabihullah Mujahid, qui s'est présenté comme porte-parole des résistants, a confirmé lors d'une conversation téléphonique avec les médias que les  résistants ont attaqués une base de l'ISAF à Assadabad avec des armes lourdes et ont fait des victimes.
Kounar, une province montagneuse limitrophe de la zone tribale du Pakistan.

http://french.peopledaily.com.cn/International/7199969.html


Province de Koundouz,

05-11

Le gouverneur de la province de Kunduz, dans le nord de l'Afghanistan, a déclaré mercredi à Reuters que les résistants y avaient renforcé leurs positions et menaçaient désormais plusieurs provinces voisines comme celle de Faryab, située à 600 km au nord-ouest de Kaboul.

AP

15-11

Neuf gardes, un policier et sept résistants ont été tués lundi lors de l'attaque par des résistants d'une antenne relais de téléphone dans le nord de l'Afghanistan, a annoncé à l'AFP un responsable de la police.

"Des résistants ont attaqué ce matin un poste de garde chargé de protéger une antenne relais de téléphone a déclaré le chef de la police de la province de Kunduz, Abdul Rahman Sayedkhaili.

AFP


Province de Paktika.

29-10

Les forces de l'Otan en Afghanistan aurait tué samedi une trentaine de résistants en repoussant une attaque menée contre leur base, dans la province de Paktika, dans le Sud, a annoncé la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf). "Les résistants ont attaqué de toutes parts avec des lance-roquettes, des armes légères et des obus de mortier. ", indique l'Otan dans un communiqué.

Un général de l'armée afghane a dit avoir vu au moins 15 corps sur les lieux.

Un porte-parole des résistants, Zabihullah Mujahid, a affirmé que son groupe avait attaqué la base, après s'être emparé de six postes de police.

http://www.lejdd.fr/International/


Province du Wardak, (sud-ouest de Kaboul)

07-11

Dans la province du Wardak, la police a retrouvé les corps de cinq policiers disparus depuis le début du mois.

Les corps de quatre autres policiers avaient déjà été découverts la semaine dernière.

Des résistants s'étaient en effet emparés du district de Khogyani, dans la province de Ghazni, forçant les autorités à envoyer des renforts pour le reprendre. Au total, 19 policiers avaient été capturés dans l'opération. A ce jour, un policier a été relâché, neuf tués, et neuf sont encore portés disparus.

AFP



4-1 L'Afghanistan en chiffre 

Guerre appelée "Enduring Freedom déclenchée en octobre 2001 devenue en mai 2007 : "Force combinée 82 82 "


Civils tués                                                               15.999 (Voir Dufour-n°196)

Civils blessés                                                     : ? +  3096 (chiffres trop bas) 


Résistants  tués :                                               : ?  +  5.261

Résistant blessés                                               : ?  +  1.863 (chiffres trop bas)

Résistances arrêtés :                                               23.000 prisonniers


Militaires occupants et milice privés occupante tués  :  3172 + X

Militaires et milice privés occupante blessés           : ? + 4.050


Suicides                                                                : 1421 + ?   (voir article)

300.000  souffrent de troubles psychologiques ou de dépression majeure (Afghanistan & Irak) 


 CIA tués :                                                         :       11


Soldats /policiers gouvernementaux tués             : ? + 6.425

Soldats gouvernementaux blessés                     : ?  + 6099 (chiffre trop bas)


Collabo   tués                                                      :  1.871Collabo   blessés                                               :?   317 (chiffre bien  trop bas)

Collaborateurs disparus                                       : ?  +25 


 

Les chiffres indiqués sont  vérifiés par le recoupement des chiffres des pertes communiqués par la résistance & les médias occidentaux.


                                      The War in Afghanistan Costs

 

relève le 2-11 à 13.53


       Cost of U.S. War and Occupation of Afghanistan

                                                          

                                                           $ 367.160.388.589

                                            20.11 http://www.costofwar.com/

    http://www.nationalpriorities.org/costofwar_home




Provinces Afghanes

Carte cliquer dans l'image : http://en.wikipedia.org/wiki/Image:AfghanistanNumbered.png 

 

AfghanistanNumbered.png‎ (181KB, MIME type: image/png 



Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.

  • " Déclaration Universelle des Droits de l'Homme  - Article 19


Les commentaires sont fermés.