Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/02/2011

n° 470 - journal de l'Afghanistan - 19-12 au 09-02 – Début - : Les Afghans souhaitent un départ rapide des Américains.

n° 470 - journal de l'Afghanistan - 19-12 au 09-02 – Début  -  : Les Afghans souhaitent un départ rapide des Américains.


Aujourd'hui, face aux ambitions hégémoniques de l'impérialisme, l'information est une arme au service de la paix.

Les médias occidentaux dans leur large majorité acceptent les versions de l'armée américaine et ferment les oreilles aux autres sources.

Dénoncer ne suffit plus, il faut expliquer, informer, transmettre!

Sa diffusion est un acte de résistance.



journal de l'Afghanistan

n° 470 - du19-12 au 09-02

C.De Broeder & M.Lemaire



Avant propos

La guerre menée par le terrorisme contre ses adversaires déclarés est tout à fait invraisemblable.

Pour être crédible, cette histoire exigerait triplement et simultanément une excessive stupidité des terroristes, une incompétence extravagante des services policiers, et une folle irresponsabilité des médias. Cette invraisemblance est telle qu'il est impossible d'admettre que le terrorisme soit réellement ce qu'il prétend être’.

(MICHEL BOUNAN)

 

·                     Les médias occidentaux pro USA usent d’un terme générique- Al Qaida- Taliban - pour désigner tous les résistants .... idem pour le mot 'terrorisme' employé par les Usa & ces acolytes

Ps : Avant de vous lancer dans la lecture du journal, noter ceci: 'Al Qaïda'  & Al-Zarqaoui, Ben Laden Mollah Omar  = concept réducteur inventé par les Usa, pour désigner la résistance. Idem pour le mot 'terrorisme' employé par les Usa & ces acolytes


 Le "journal de l'Afghanistan" est  visible :

a) sur nos blogs : 

http://journaldeguerre.blogs.dhnet.be/

http://journauxdeguerre.blogs.lalibre.be/

 

b) sur le site : 

 www.palestine-solidarite.org à cette adresse :http://www.palestine-solidarite.org/Journaux_Palestiniens.htm

c) sur le site de Robert Bibeau :  http://www.robertbibeau.ca/palestine.html & http://boycottisraelinternational.com  

 

d) sur le site de eva R-sistons: - http://no-war.over-blog.com/

Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail, une seule adresse : fa032881@skynet.be 



Sommaire.

Tiré à part :

Les Afghans souhaitent un départ rapide des Américains.

Le plus haut gradé US - l'amiral Mike Mullen - prédit plus d’attaques en 2011 en Afghanistan.  

Cour martiale pour des trophées macabres ?

Un ponte de la DGSE nous apprend qu'Al Qaïda n'existe pas.

Dommages Collatéraux... le Pentagone prolonge

L’opération Omaid occasionne des dégâts de plus de 100 millions de dollars.

1 Analyse & déclaration :

Résistance

Occupants:

2 Occupation de l'Afghanistan 

Les forces en présence

3 Politique

1) collaborateurs afghans

2) occupants 

Suite

4 Lutte pour la libération du territoire

Détails.

L'Afghanistan en chiffre. 

5 Médias et Manipulation de l’opinion / Vidéos

Armée secrète de l'OTAN de 1950 à 1990

Fin

6 Dossiers

6-1 Tariq Ali : Obama ou L’impérialisme à visage humain.(?)

6-2 Guantanamo : Les dossiers

1 USA: Un juge refuse de libérer un Algérien détenu à Guantanamo.

2 Obama promulgue la loi interdisant les transferts de Guantanamo.

3 WikiLeaks

1 Cinq Français, anciens de Guantanamo, rejugés pour terrorisme.

2 Des pays arabes suggéreraient aux Américains d’être sans scrupules concernant l’Irak et Guantanamo

 



L'Afghanistan en chiffre du 19-01 au 09-02

 

 

 

tués

blessés

 

 

 

Usboys / Autres boys

 12

 x

 

 

 

Policiers, armée et collaborateurs

 21

 21

 

 

 

Peuple Afghan

 57

  x

 

 


Tiré à part :

Les Afghans souhaitent un départ rapide des Américains.

,selon un sondage du Washington Post, de la chaîne ABC, de la BBC et de la télévision allemande ARD.
Les Afghans sont plus pessimistes que l'an dernier sur l'avenir de leur pays, croient moins dans la capacité des Etats-Unis et de leurs alliés à leur apporter la sécurité et sont davantage prêts à discuter avec les résistants, indique un sondage réalisé dans les 34 provinces du pays.
Mais les habitants des provinces de Kandahar et du Helmand, où s'est porté l'année écoulée l'essentiel de l'effort militaire américain, estimeraient que leurs conditions de vie et leur sécurité se sont sensiblement améliorées depuis décembre dernier, révèle ce sondage publié lundi et réalisé pour le compte du Washington Post, de la chaîne ABC, de la BBC et de la télévision allemande ARD.

Cependant, sur le plan national, plus de la moitié des personnes interrogées estiment que les forces américaines et les autres militaires de l'Otan devraient commencer à quitter le pays dans six mois, voire plus tôt, ajoute le journal. 

De plus, plus de 25% des Afghans approuvent les attaques contre les forces américaines et étrangères, selon ce sondage fondé sur des entretiens avec 1.691 adultes afghans choisis au hasard dans l'ensemble du pays entre le 29 octobre et le 13 novembre par le Centre afghan pour la recherche socio-économique et d'opinion de Kaboul.

20Minutes.fr,

06.12.10

 

Le plus haut gradé US - l'amiral Mike Mullen - prédit plus d’attaques en 2011 en Afghanistan.  

Le plus haut gradé américain, l'amiral Mike Mullen, a prédit, mercredi, "plus d’attaques et plus de victimes au cours des prochains mois.

"Ce n'est pas le moment de nous reposer sur nos lauriers, c'est le moment de pousser notre avantage et de redoubler nos efforts", a déclaré le chef d'état-major interarmées lors d'une rencontre avec la presse étrangère à Washington.
Les Etats-Unis, les 48 pays de l’occupation et les forces afghanes traquent les combattants, mais ces résultats sont "ténus et fragiles", selon l'amiral Mullen.
"J'ai confiance qu'ils (combattants) continueront à reculer tant que la coalition et les forces afghanes maintiendront leur présence et la pression", selon lui.  
Il s'est en outre félicité de la formation "plus rapide que prévu" d'une armée afghane "mieux organisée" et de l'annonce par les Pays-Bas de l'envoi d'une mission de formation de la police afghane forte de 545 hommes.  
Les Etats-Unis entameront bien le retrait progressif et "en fonction des conditions sur le terrain" de leurs 100.000 hommes à partir de l'été 2011 mais l'amiral Mullen a dit ne pas savoir combien de soldats cela représenterait ni de quelles zones du pays ils seraient retirés. Les Afghans doivent assumer eux-mêmes la responsabilité de la sécurité dans le pays d'ici fin 2014, a-t-il ajouté. 
L'intensification des actions militaires en Afghanistan a fait de 2010 l'année la plus meurtrière pour les Etats-Unis et l'Otan, avec 711 soldats tués, selon le site internet spécialisé icasualties.org.

13/01

 http://www.almanar.com.lb


Cour martiale pour des trophées macabres ?

Le sergent-chef de l'armée américaine accusé d'avoir tué des civils afghans désarmés et d'avoir coupé leurs doigts, en guise de trophées qu'il exhibait devant ses camarades d'unité, risque la prison à vie.

La révélation de l'affaire avait fortement embarrassé l'armée américaine, qui a décidé de faire un procès exemplaire. Un sergent-chef a ainsi été renvoyé vendredi en cour martiale pour le meurtre de trois civils afghans dont il aurait conservé des doigts ou des dents en guise de trophées.

Mais Calvin Gibbs, 25 ans, n'est que l'un des cinq soldats inculpés de meurtres avec préméditation dans cette affaire. Douze militaires au total sont mis en cause dans ce dossier - l. Gibbs risque une peine de réclusion à perpétuité.

Les accusés, des soldats d'infanterie appartenant à la 5e brigade Stryker basée dans l'Etat de Washington, avaient été déployés dans la province de Kandahar. Les faits macabres qui leur sont reprochés se sont déroulés entre janvier et mars 2010. Dans cette affaire, cinq soldats sont accusés de meurtres et sept autres d'avoir tenté de couvrir leurs agissements, selon les documents de l'Armée de terre américaine. Les victimes seraient trois Afghans tués en janvier, février et mai 2010 dans les villages de La Muhammad Kalay, Khari Kleyl et Qualaday. Les soldats auraient jeté des grenades sur les victimes et leur auraient tiré dessus. L'un des Afghans ainsi massacrés serait un imam. Cinq soldats sont accusés d'avoir participé à un ou plusieurs de ces meurtres.

Outre Calvin Gibbs, accusé d'avoir conservé des os et une dent provenant de cadavres, l'homme sur lequel pèsent les charges les plus lourdes est le soldat Michael Gagnon, accusé d'avoir, pour sa part, conservé un crâne humain.

Les autorités accusent aussi un nommé Corey Moore d'avoir poignardé un des cadavres, et plusieurs militaires d'avoir pris des photos des corps.

Plusieurs militaires sont accusés en outre d'avoir agressé un de leurs collègues pour tenter de l'intimider et de l'empêcher de rapporter leurs agissements et le fait qu'ils consommaient du haschisch.

 08 janvier

http://lci.tf1.fr/monde/asie/2011-01/afghanistan-cour-martiale-pour-des-trophees-macabres-6217249.html


Un ponte de la DGSE nous apprend qu'Al Qaïda n'existe pas.

Piquée sur .... la télé du Sénat, le gibier en question ressemblerait fort au dahu, au yéti ou autre monstre du Loch Ness.
Vidéo dans laquelle un ponte de la DGSE nous apprend tout tranquillement qu'Al Qaïda n'existe pas, eh oui. Comme quoi l'info distillée par les journaux et les télés est vraiment "fiable"...

Là on est entre gens sérieux, et c'est un professionnel du renseignement qui commente un rapport au Sénat, pas des délires de journalistes en mal de spectaculaire et de scoop.
En plus ce mec cite Ionesco, comme quoi ce n’est pas Rambo ou James Bond, gros muscles et petite cervelle : ça ne gâche rien !

LIEN VIDEO :  http://videos.senat.fr/video/videos/2010/video3893.html



Dommages Collatéraux... le Pentagone prolonge

L’opération Omaid occasionne des dégâts de plus de 100 millions de dollars.

Le président Hamid Karzaï, a envoyé récemment une délégation au sud afghan pour évaluer les dommages causés par l'opération "Omaid".

Cette opération militaire menée par les forces américaines et afghanes depuis avril dernier contre les résistants dans le sud a occasionné des dégâts de plus de 100 millions de dollars aux habitants, a estimé la présidence afghane.
Un communiqué de la présidence afghane indique : "L'opération ayant été lancée à la saison des récoltes, les dégâts représentent plus de 100 millions de dollars", a ajouté la présidence, citant le rapport transmis par cette délégation à Hamid Karzaï.
Dans son rapport, la délégation a invité le chef de l'Etat à "soulever rapidement la question avec les forces de l'Otan et à trouver une solution".
L'opération "Omaid" (Espoir(…), en langue dari) est présentée comme la plus importante offensive menée par les forces internationales depuis fin 2001.

http://www.casafree.com/modules/news/article.php?storyid=54400

19/1

Vingt civils, dont 13 enfants et six femmes, ont été tués mercredi par l'explosion d'une bombe (états-unienne ?) au passage du véhicule à bord duquel ils circulaient, dans le sud-est de l'Afghanistan.

(Reuters)  

20-01

Les forces d’occupation de l’Otan, ont totalement détruit un village en Afghanistan.

Citant Press TV, l'agence iranienne IRIB a rapporté ce dimanche que les forces d'occupation ont totalement détruit le village de Tarok Kolache, sous prétexte de confronter les Résistants. 
La plupart des personnes tuées étaient des civils, ajouté la même source.

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=171091&language=fr

03/02

Six civils afghans, dont deux enfants, ont été tués aujourd'hui dans le nord du pays dans l'explosion d'une bombe, au passage du véhicule dans lequel ils se trouvaient

AP



1 Analyse & déclaration

a) Résistance  

Paroles & action des résistants

L'intensité des combats a régulièrement augmenté depuis fin 2001, les résistants étant en mesure peu à peu de relancer leurs attaques contre les forces occidentales.

AFP

09-08

12-01

La résistance a gagné du terrain ces dernières années malgré l'envoi réguliers de renforts occidentaux, notamment américains.

Almanar

b) Troupes d'occupation : Analyse & déclaration

USA & Coalition

En 2010, l'armée américaine a perdu 'officielement' 500 soldats  

14/01 

"Le nombre de soldats américains, tués, en Afghanistan, en 2010, a atteint les 500", ont rapporté les médias afghans, en référence aux documents, publiés, aux Etats-Unis.
Selon ce rapport, le bilan des blessés, dans les rangs US, s'élève, lui, à 5.500 personnes, soit le double du nombre des GI's blessés, en 2009.

Selon certaines sources, le Pentagone s'est refusé à publier le bilan réel des pertes américaines, en 2010, en avançant le chiffre de 430 soldats tués.

 http://french.irib.ir

 

Otan- Isaf 

Otan : Extrait de la Déclaration du Sommet de Lisbonne concernant l'Afghanistan.

Comme l’indique la déclaration des chefs d’État et de gouvernement des pays contribuant à la Force internationale d'assistance à la sécurité (FIAS) dirigée par l’OTAN sous mandat des Nations Unies en Afghanistan, notre mission menée par la FIAS en Afghanistan demeure la priorité essentielle de l’Alliance, et nous nous félicitons des progrès importants qui ont été accomplis. La sécurité et la stabilité de l'Afghanistan sont directement liées à notre propre sécurité. En rencontrant le président Karzaï, l’ensemble de nos 21 partenaires au sein de la FIAS, les représentants de l'ONU, de l'Union européenne, de la Banque mondiale et du Japon, nous réaffirmons notre engagement à long terme à l'égard de l'Afghanistan, tel qu’énoncé dans notre vision stratégique agréée au sommet de Bucarest et réaffirmée au sommet de Strasbourg-Kehl. Nous saluons les contributions accrues et précieuses de nos partenaires au sein de la FIAS et accueillerions favorablement d’autres contributions. Nous entrons dans une nouvelle phase de notre mission. Le processus de transition, qui verra les Afghans assumer la responsabilité totale de la sécurité et le plein leadership dans certaines provinces et certains districts, devrait commencer début 2011, après une évaluation et une décision conjointes de l’Afghanistan et de l’OTAN/la FIAS. La transition sera soumise au respect de conditions, pas d’un calendrier, et elle n’équivaudra pas à un retrait des troupes de la FIAS. À l’horizon fin 2014, les forces afghanes endosseront pleinement la responsabilité de la sécurité dans l’ensemble de l’Afghanistan. Au travers de notre partenariat durable avec le gouvernement de la République islamique d'Afghanistan, nous réaffirmons notre engagement à long terme en faveur d’un avenir meilleur pour le peuple afghan.

http://www.nato.int/cps/fr/natolive/official_texts_68828.htm



2 Les forces en présence

Troupes d'occupation

Otan-Isaf

12-01

Environ 140.000 soldats étrangers, aux deux tiers américains, sont actuellement déployés en Afghanistan .

Almanar



3) Politique

b) Les occupants 

1) Usa

Guantanamo

Prisons, exactions & torture  dans le camp de concentration de Guantanamo

Les activistes de la paix ont manifesté devant la Maison Blanche  

Plus d’une centaine d’activistes de la paix (selon la police)  ont manifesté, mardi, devant la Maison Blanche, manière de protester contre le manquement du gouvernement américain à sa promesse de fermer la prison de Guantanamo.
Selon la chaîne Press TV, qui cite le «Washington Post», 173 activistes, revêtus des combinaisons des prisonniers, se sont rassemblés devant la Maison Blanche, dans le cadre d’une manifestation, qui a eu lieu, à l’occasion du 9ème anniversaire de l’ouverture de Guantanamo. Les participants à cette manifestation organisée à l’appel de plusieurs groupes de défense des droits de l’Homme, dont «Human Rights Watch» et «Témoins contre le silence envers la Torture», ont réclamé la fermeture de l’abominable prison de Guantanamo.

12/01/2011

 http://french.irib.ir 

1 Au jour le jour

03/01

Un détenu afghan de la prison américaine de Guantanamo est mort mardi soir dans sa douche après une séance de sport (???) sur une machine

AP



2) Otan-Isaf

Dans les coulisses 

Extrait de la Déclaration du Sommet de Lisbonne concernant l'Afghanistan.

Comme l’indique la déclaration des chefs d’État et de gouvernement des pays contribuant à la Force internationale d'assistance à la sécurité (FIAS) dirigée par l’OTAN sous mandat des Nations Unies en Afghanistan, notre mission menée par la FIAS en Afghanistan demeure la priorité essentielle de l’Alliance, et nous nous félicitons des progrès importants qui ont été accomplis. La sécurité et la stabilité de l'Afghanistan sont directement liées à notre propre sécurité. En rencontrant le président Karzaï, l’ensemble de nos 21 partenaires au sein de la FIAS, les représentants de l'ONU, de l'Union européenne, de la Banque mondiale et du Japon, nous réaffirmons notre engagement à long terme à l'égard de l'Afghanistan, tel qu’énoncé dans notre vision stratégique agréée au sommet de Bucarest et réaffirmée au sommet de Strasbourg-Kehl. Nous saluons les contributions accrues et précieuses de nos partenaires au sein de la FIAS et accueillerions favorablement d’autres contributions. Nous entrons dans une nouvelle phase de notre mission. Le processus de transition, qui verra les Afghans assumer la responsabilité totale de la sécurité et le plein leadership dans certaines provinces et certains districts, devrait commencer début 2011, après une évaluation et une décision conjointes de l’Afghanistan et de l’OTAN/la FIAS. La transition sera soumise au respect de conditions, pas d’un calendrier, et elle n’équivaudra pas à un retrait des troupes de la FIAS. À l’horizon fin 2014, les forces afghanes endosseront pleinement la responsabilité de la sécurité dans l’ensemble de l’Afghanistan. Au travers de notre partenariat durable avec le gouvernement de la République islamique d'Afghanistan, nous réaffirmons notre engagement à long terme en faveur d’un avenir meilleur pour le peuple afghan.

http://www.nato.int/cps/fr/natolive/official_texts_68828.htm



Dans le monde

Allemagne

L’Allemagne récupère un Germano-afghan aux mains des Américains

Un jeune Germano-afghan qui était détenu depuis début janvier par l'armée américaine en Afghanistan a été remis aux autorités allemandes, a annoncé samedi le ministère allemand des Affaires étrangères.

http://www.romandie.com/infos/news2/110129133237.6ed4mc35.asp


Belgique

Dossier belge…

De Crem, meilleur ami belge de l’Amérique.

Le premier des câbles diplomatiques concernant la Belgique et dévoilé par De Standaard révèle comment le ministre Pieter De Crem (CD&V) a aidé les Américains à convaincre le Premier ministre Yves Leterme et le ministre des Affaires étrangères Steven Vanackere (tous deux CD&V) de répondre favorablement à la demande américaine d’augmenter la présence militaire belge en Afghanistan et de rester jusqu’à la fin 2011. Pieter De Crem a réagi ce vendredi soir. Il assume, estimant que “WikiLeaks est proche de la vérité”.

Selon les informations mises en ligne ce vendredi par De Standaard, qui relate les câbles diplomatiques diffusés par WikiLeaks, au départ, les Américains n’étaient pas de grands fervents du ministre De Crem. Mais, très vite, ce dernier est devenu un allié privilégié de l’administration Obama, plus particulièrement de la chef du Département d’Etat, Hillary Clinton. En effet, De Crem va se montrer beaucoup plus enclin à satisfaire les requêtes américaines que son prédécesseur à la Défense, André Flahaut (PS).

Selon le câble cité par De Standaard, De Crem a manœuvré pour augmenter la participation belge à la force militaire de l’Otan en Afghanistan. Il savait que son Premier ministre et le PS étaient contre, craignant les répercussions sur le budget de l’Etat.

Le 4 décembre 2009, en marge d’un sommet de l’Otan à Bruxelles, explique De Standaard, Clinton a eu un entretien avec De Crem, Leterme et Vanackere, afin de formuler la demande américaine à la Belgique : 150 militaires belges en plus, des formateurs militaires supplémentaires et la garantie que les Belges resteront au poste jusqu’à la fin 2010.

Or, selon le câble cité par De Standaard, l’ambassadeur américain à Bruxelles note que c’est Pieter De Crem en personne qui a soufflé à Clinton ce qu’elle pourrait obtenir de la Belgique… “Ou comment De Crem a tenté de manipuler Leterme avec l’aide de Clinton”, conclut De Standaard.

En trois ans, entre l’ère Flahaut et l’ère De Crem, le nombre total des militaires belges en Afghanistan est passé de 360 à un maximum de 626 hommes.

EDIT 22h00 : De Crem assume

Pieter De Crem ne dément pas ces informations. C’est “proche de la vérité”, a-t-il affirmé lors de l’émission Terzake de la VRT vendredi soir. Il a toutefois affirmé que c’était lui faire “beaucoup d’honneur” de dire qu’il a agit de concert avec la secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, pour convaincre le Premier ministre Yves Leterme d’accroître la présence militaire belge en Afghanistan.

M. De Crem a nuancé le fait qu’il ait réussi à imposer sa volonté personnelle à l’ensemble du gouvernement. La décision de rester jusque fin 2011 en Agfhanistan est une décision de l’ensemble du gouvernement, pris sur proposition du Premier ministre et des ministres des Affaires étrangères et de la Défense, a-t-il souligné. Il a jugé normal qu’une telle décision soit précédée d’un trafic diplomatique. M. De Crem a réaffirmé son crédo d’une Belgique “petit partenaire, mais fiable” des Etats-Unis.

EDIT 23h00 : Les verts fulminent
(belga) Les députés écologistes Juliette Boulet et Wouter De Vriendt ont exigé ce vendredi soir que la commission de la défense de la Chambre se réunisse « de toute urgence » pour entendre le ministre de la Défense, Pieter De Crem, et le Premier ministre Yves Leterme. Pour les écologistes, il n’est pas normal qu’un ministre belge travaille de concert et dans le secret avec une puissance étrangère, quelle qu’elle soit. « Il y a là un problème grave de confiance entre le ministre et ses collègues », soulignent-ils. 

Quelques réactions intéressantes à la suite:

Alain Destexhe dit :
28 janvier 2011 à 19 h 24 min

Rien de choquant à cela. S’il était convaincu que la Belgique devait participer à la coalition internationale en Afghanistan, c’est normal qu’il essaie de convaincre le reste du gouvernement d’y aller. Where is the beef ?

Jose Bastien dit :
28 janvier 2011 à 21 h 28 min

Quel intérêt pour la Belgique de s’enliser à son tour dans un tel conflit, où de toutes façons les USA sont majoritaires et payent des fortunes à des mercenaires ? La petite Belgique ferait mieux de dépenser ses euros plus utilement. Ca fait penser à la Grèce qui réduit drastiquement ses fonctionnaires mais qui continue de dépenser autant en armes pour le compte de la France et de l’Allemagne.

Jack Pot dit :
28 janvier 2011 à 21 h 49 min

La question est : quelle est la motivation, et il en faut beaucoup, d’un ministre pour envoyer 150 hommes de plus au casse-pipe tout en sachant que cela grèvera également le budget et que le premier ministre est contre? Mr. Destexhe, il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

 Where is the beef? In the burger.

BEkileaks, 28/01/11

http://blog.lesoir.be/wikileaks/2011/01/28/de-crem-meilleur-ami-de-lamerique/

 

De Crem a lui-même formulé des demandes de Mme Clinton pour l'Afghanistan

(Belga) Le ministre de la Défense, Pieter De Crem, a lui-même fourni à la secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, un certain nombre de suggestions visant à accroître la présence militaire belge en Afghanistan, a rapporté vendredi le journal 'De Standaard' sur son site internet, en citant des câbles diplomatiques obtenus par le site Wikileaks.

Selon ce quotidien, M. De Crem (CD&V) n'était, lorsqu'il est devenu ministre en décembre 2007, succédant à André Flahaut (PS), considéré que comme un candidat déçu à la présidence de son parti, le CD&V ("disappointed candidate for the post of party president"). Mais il a ensuite rapidement été promu comme "l'un des meilleurs amis des Etats-Unis au sein du gouvernement" ("one of the United States' strongest friends in the Belgian Government"), selon un message envoyé par l'ambassade des Etats-Unis à Washington. Et il a, toujours selon la même source, lui-même fourni à l'ambassadeur américain, Howard Gutman, "trois demandes spécifiques" à propos de l'Afghanistan que la chef de la diplomatie américaine allait formuler le 4 décembre 2009 lors d'une rencontre à Bruxelles avec le Premier ministre Yves Leterme et les ministres des Affaires étrangères et de la Défense, Steven Vanackere et M. De Crem. Il s'agissait de l'envoi de 150 militaires supplémentaires en Afghanistan, de davantage d'instructeurs et d'un maintien de l'engagement belge dans ce pays jusque fin 2011. Selon le 'Standaard', Mme Clinton a effectivement formulé ces trois demandes. En trois ans, la présence militaire belge est passée de 360 hommes à un plafond de 626 et leur mandat a été prolongé jusque fin 2011.

28 janvier

http://levif.rnews.be/fr/news/belga-politique/de-crem-a-lui-meme-formule-des-demandes-de-mme-clinton-pour-l-afghanistan/article-1194938258496.htm


France

Pourquoi des soldats français meurent-ils en Afghanistan ?
Nb: Ndlr : la publication des articles ou analyse ne signifie nullement que la rédaction partage toutes les analyses des auteurs mais doit être vu comme information.

Un 53ème militaire français, le caporal-chef Hervé Guinaud (42 ans), vient d’être tué en Afghanistan. Il revient à celui qui l’a envoyé à la mort,d’expliquer aux parents et aux proches de cette victime pourquoi – et au profit de qui – cet homme est mort. C’est donc au Président Sarkozy de s’en expliquer. Mais il ne le fera pas, car il devrait alors révéler que nos soldats meurent en Afghanistan pour l’USraël…
Cette guerre est perdue d’avance, tous les experts sont d’accord sur ce point. Mais alors, pourquoi un tel acharnement ?  La réponse est simple : l’Afghanistan est le passage obligé du gazoduc appelé TAPI (Turkménistan-Afghanistan-Pakistan-Inde). Ce gazoduc présente aux yeux des israéliens (et Washington confondus) bien des particularités. Tout d'abord, il permet le transport du gaz turkmène en contournant la République islamique d’Iran, et en évitant la Chine.

Par ailleurs, la principale société chargée de ce gigantesque projet est israélienne. Il s’agit en effet du Merhav Group : un ensemble de sociétés toutes liées au Mossad. Son dirigeant est Yossi Maiman, un Israélien né en Allemagne et élevé au Pérou. Il a été l’un des dirigeants du Mossad (dont il est toujours un élément important) en Amérique latine. Aujourd’hui, il se consacre surtout à l’Asie centrale, immense réserve énergétique.
On comprend mieux à présent pourquoi Barack Obama s’est toujours déclaré partisan de continuer la guerre en Afghanistan (il y a envoyé 30 000 hommes avant de recevoir le prix Nobel de la paix !). Et la France ?  Et bien elle obéi à ses maîtres  C’est pour eux que meurent des Français en Afghanistan.

La nature sioniste de cette guerre menée par la France est par ailleurs confirmée par le silence de la gauche. L’entendez-vous souvent demander le retrait immédiat de nos troupes ?  Elle préfère plutôt se montrer discrète, et cela se comprend. Il y a en effet deux choses qu’elle ne pourra jamais renier : son passé colonialiste, et sa soumission au sionisme et à l’USraël
Des Français continueront malheureusement à mourir en Afghanistan pour les intérêts intimement mêlés de Tel Aviv et Washington, par décision de Nicolas Sarkozy, et avec la complicité de la gauche. Une fois de plus, quand il s’agit d’Israël et du sionisme : droite et gauche tombent d’accord. Il est largement temps que les Français le comprennent, et se demandent pourquoi. N’y aurait-il pas un lobby qui sache rassembler la droite et la gauche française quand il le faut ?

11/1 Source : P.A.S (Parti Anti Sioniste)


Les commentaires sont fermés.