Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

25/02/2011

n°510 - Journal d'Irak - 21/01 au 23/02/11 - Fin - La contestation gagne les rues de Bagdad.

n°510  -  Journal d'Irak -  21/01  au 23/02/11 - Fin - La contestation gagne les rues de Bagdad.



Aujourd'hui, face aux ambitions hégémoniques de l'impérialisme, l'information est une arme au service de la paix. Sa diffusion est un acte de résistance.

Les médias occidentaux dans leur large majorité ont de tout temps accepté les versions des armées occupantes et ferment les oreilles aux autres sources.

Dénoncer ne suffit plus, il faut expliquer, informer, transmettre!



Journal d'Irak

n°510                 du 21/01                   au 23/02/11

C.De Broeder & M.Lemaire



Le " Journal d’Irak  " est visible  sur ...

a) sur mes  blog :  http://www.dhblogs.be/categories/International.html

                              http://www.lalibreblogs.be/categories/International.html

b) sur le site http://turkmenfriendship.blogspot.com/2007/10/journal-dirak-de-m-lemaire.html

c) sur le site de Eva Resis  :  no-war.over-blog.com

d) Et Sur le site de Robert Bibeau : http://www.robertbibeau.ca/palestine.html

e) sur le site :  www.palestine-solidarite.org à cette adresse :http://www.palestine-solidarite.org/Journaux_Palestiniens.htm

 

Si vous voulez nous contacter ou obtenir le Journal par mail, une seule adresse : fa032881@skynet.be



Sommaire :

4 Libération du territoire

Détails.

L'Irak en chiffre. 

5 Médias et Manipulation de l’opinion / Vidéos

5-1 Vidéo : Un ponte de la DGSE nous apprend qu'Al Qaïda n'existe pas.

5-2 VIDEO : Al Qaida n'existe plus

5-3  VIDEO :  Premier mort depuis le début des manifestations...

5-4 Rafid Ahmed : «J'ai tout inventé pour renverser Saddam Hussein»
5-5 Vidéo
 : Documentaire "La cabale" de Matthieu VERBOUD (2008)

6 Les brèves

6-1 Dépeçage ...

Un vaste gisement de gaz découvert au Kurdistan

6-2  Douze sites pétroliers et gaziers mis aux enchères en 2011

6-3 Gilles Munier : Le Kurdistan irakien indépendant en 2016 ?

 



4 Lutte pour la libération du territoire 

Les combats par provinces

1-1 Bagdad

3/2

Quatre Irakiens ont été blessés quand la police a ouvert le feu pour disperser des centaines de manifestants qui demandaient de meilleurs services au sud de Bagdad, a annoncé un responsable local.

AP


1-2 Ramadi dans l'ouest de l'Irak.

 3/2

Un double attentat à la bombe a tué six policiers, et fait 22 blessés jeudi à Ramadi,

AP


1-3 Province de Ninive (Mossoul (capitale de la région nord du pays - à 375 km au nord de Bagdad,) Hawijah, Kassak"(70 km au nord-est de Mossoul) & Tall Afar )

Tal Afar (

Tal à 380 km au nord-ouest de Bagdad.)

09-02

Deux soldats ont été tués et deux autres ont été blessées par un engin qui a explosé au passage de leur patrouille, a indiqué un officier de l'armée.

Cette ville compte 380.000 habitants en majorité turcomans.

AFP / 09 février


1-4 Tikrit, (160 km au nord de Bagdad)

18-01

 Un kamikaze a fait détonner sa ceinture d'explosifs au milieu de recrues rassemblées à proximité du premier point de contrôle menant au centre de recrutement de la police dans le centre de Tikrit, selon des témoins interrogés par l'AFP.

"Cinquante personnes ont été tuées et 150 blessées", a déclaré à l'AFP un responsable du ministère de l'Intérieur sous couvert de l'anonymat. http://www.romandie.com/infos/ats/display.asp?page=20110118112013420172019048164_brf026.xml&associate=phf1130


1-5 Province du Ta'mim

Kirkouk (Capitale de la province- à 240 km au nord de Bagdad)

23-01

Un responsable des Sahwa et trois de ses gardes du corps ont par ailleurs été blessés par une bombe artisanale qui a explosé au passage de leur voiture près de Kirkouk, a indiqué le général Sarhad Qater, de la police locale.

AFP

09-02

Triple attentat a-t-on appris de source policière.

"Il y a eu huit morts, dont une femme, un enfant et deux policiers, et 83 blessés, dont quatre policiers et trois membres des services de sécurité kurdes ainsi que des femmes et des enfants", a indiqué à l'AFP le commandant de police de Salam Zangari.

La première voiture a explosé près d'un bureau des services de sécurité du Parti démocratique du Kurdistan (PDK de Massoud Barzani) vers 10H25 (07H25 GMT) dans un quartier situé dans l'ouest de cette riche cité pétrolière.

Une minute plus tard, un second véhicule a explosé près d'un bureau du Front turcoman, distant d'un kilomètre du premier attentat, et presque aussitôt un troisième véhicule a explosé près d'un magasin dans le même quartier, selon ce responsable.

Kirkouk est une province multi-ethnique que se disputent les Kurdes, les Arabes et les Turcomans.

AFP

09-02


1-6 province de Salahudin

21/2

Le bilan des victimes d'un attentat à la voiture piégée visant les forces de sécurité irakiennes à Samarra, ville de la province de Salahudin s'est élevé à 12 morts et 18 blessés, a confié à Xinhua la police provinciale.

L'attentat a eu lieu lundi matin lorsqu'un kamikaze conduisant une voiture chargée d'explosifs a foncé sur une base militaire appartenant à une force de police de réaction rapide dans le nord de Samarra, ville située à 110 km au nord de Bagdad, a révélé sous le couvert de l'anonymat un responsable du commandement des opérations de police de la province de Salahudin

AP



Journalisme

17/2

"Hilal al Ahmadi, 50 ans qui travaillait pour deux hebdomadaires locaux, l'Echo de Mossoul et Iraqiyoun, a été tué, alors qu'il sortait de chez lui à Mithaq", un quartier situé dans l'est de la ville, a affirmé un capitaine de police, qui n'a pas voulu être identifié.

Selon l'association irakienne "Observatoire de la liberté de la presse", 253 journalistes et employés dans les medias ont été tués depuis l'invasion conduite par les Etats-Unis en 2003.

AP 



L’Irak en chiffres (depuis le début de la guerre de conquête en mars 2003) 


Peuple

 

Civils tués (depuis l'occupation)   

1 368 514 ( chiffre  minimum)

Civils blessés (depuis l'occupation) 

 1.148.489( + x)  chiffre très très minimum)

Civils violés (par les troupes d'occupations)

2.507     (voir Ibrahim Allousch

Civils/Résistants arrêtes : (une dizaine par jour...)

8.945   (chiffre minimum)

Résistants (décrit tel quel ) tués

4.133 (+ x)( chiffre minimum)

Résistants (décrit tel quel ) blessés

3.899   (chiffre minimum)

En prison

1.900 (chiffre minimum)

Embargo

750.000 enfants (chiffre minimal)

Embargo

750.000 adultes (chiffre moyen)

 

 

Militaires irakiens tués pendant l'invasion

45.596 (chiffre minimal)

Civils tués pendant l'invasion

120.200 (chiffre minimal)

 

 

Coalition

 

Nombre de Soldats tués (ou morts...) 

34.714

Soldats rapatriés (blessés ou malades)

744..113

(*) dont 10% meurent en cours de route ou à l'hôpital)

 

Disparus (dans la nature)

1.014

Désertions

5.501

Mutinerie

2 corps + 25

Aide psychologique

66.108***

Suicides

Mercenaires tues                                                                                 

5.683 (chiffre très minimal)

986

Mercenaires blessés

7 106

Policiers/soldats/miliciens irakiens  tués

13.760

Policiers /soldats/miliciens irakiens blessés

27.832 (chiffre minimal)

Policiers /soldats irakiens disparus (dans la nature)

13.916

 

 

Autres tués (collaborateur)

5788

Autres blessés (collaborateur)

9.783

 

 

Nombre d'attaques de la résistance de 2003 à 2008:

Oléoducs, les infrastructures pétrolières & d'électricité

164.001,

464 attaques (grand minimum)

Infrastructures du rail

195 attaques (idem)

Hélicoptères

104  ++              (idem)

Avions (& drone)

29 ++


Ces   totaux sont obtenus par le recoupement (si possible) des chiffres des pertes communiqué par la résistance & les médias occidentaux + XINHUANET


 


Cost of U.S. War and Occupation of Iraq

775.997.633.590

24.-02 - 14h32

http://www.costofwar.com/

http://www.nationalpriorities.org/costofwar_home
For more details, click here.



5 Médias et Manipulation de l’opinion / Vidéos

Ndlr : la publication des articles ou analyse ne signifie nullement que la rédaction partage les analyses ou point de vue des auteurs, mais doit être vu comme information

5-1 Vidéo : Un ponte de la DGSE nous apprend qu'Al Qaïda n'existe pas.

Vidéo dans laquelle un ponte de la DGSE nous apprend tout tranquillement qu'Al Qaïda n'existe pas, eh oui. Comme quoi l'info distillée par les journaux et les télés est vraiment "fiable"... Là on est entre gens sérieux, et c'est un professionnel du renseignement qui commente un rapport au Sénat, pas des délires de journalistes en mal de spectaculaire et de scoop.
 http://videos.senat.fr/video/videos/2010/video3893.html

On ne pouvait donc pas dire non à l’intervention, même si depuis que les opérations ont commencé, aucun dirigeant d’Al-Qaïda ou réputé comme tel n’y a été capturé...

D'autant que, si on en croit cette vidéo...

 


5-2 VIDEO : Al Qaida n'existe plus

http://www.youtube.com/watch?v=7UfQvYrhmqo&feature=player_embedded

 

5-3  VIDEO :  Premier mort depuis le début des manifestations...

http://www.youtube.com/watch?v=eAkQWgrvfP0&feature=player_embedded


5-4 Rafid Ahmed : «J'ai tout inventé pour renverser Saddam Hussein»
nb Ndlr : la publication de l’article ne signifie nullement que la rédaction partage le point de vue de l’auteur, mais doit être vu comme information.

 

«J'ai eu la chance de fabriquer quelque chose pour renverser le régime», a déclaré Rafid Ahmed Alwan al-Janabi au journal britannique The Guardian.

L'homme s'était présenté au renseignement allemand comme l'ancien directeur du programme d'armes biologiques à l'usine de Djerf al-Nadaf.

L'ingénieur chimiste irakien, dont le témoignage sur l'existence d'armes bactériologiques a joué un rôle crucial dans le déclenchement de la seconde guerre d'Irak, reconnaît enfin avoir menti.

Son témoignage était au cœur des justifications américaines pour envahir l'Irak en 2003.

Le dissident irakien, à l'origine des informations sur l'existence d'armes bactériologiques, confie pour la première fois au Guardian mercredi avoir tout inventé pour renverser Saddam Hussein. Rafid Ahmed Alwan al-Janabi avait jusqu'ici maintenu ses révélations, même si les enquêtes de plusieurs services secrets, relayées par la presse, les avaient déclarées sans fondement. L'ingénieur chimiste fuit l'Irak en 1999 et se réfugie en Allemagne. Il est approché en 2000 par les services secrets allemands, le BND. Rafid travaille dans une usine de semences sous contrôle de l'armée. Mais il prétend au BND que l'usine produit des armes bactériologiques et qu'il en est l'ancien directeur. Il assure que l'Irak possède des camions transportant des armes bactériologiques et que le pays construit des usines d'armement clandestines.

Le renseignement allemand cherche à vérifier ses informations et interroge le supérieur de Rafid, l'ancien chef de la Commission des industries militaires en Irak, en exil à Dubaï. Bassil Latif affirme qu'il n'y a en Irak ni camions ni usines secrètes. Rafid Ahmed Alwan al-Janabi, à qui l'Etat allemand a octroyé une allocation et un appartement, reconnaît avoir fabulé. Mais le BND continue à lui faire confiance et le recontacte en 2002. Selon Rafid, les services secrets font pression sur lui, lui disant que sa femme enceinte ne pourra entrer en Allemagne s'il ne donne pas plus de détails sur les armes de destruction massives de Saddam Hussein. Rafid obtempère, sans savoir que Berlin transmet ses aveux aux autorités américaines.

Rafid ne regrette rien et espère intéresser un éditeur

L'ingénieur, répondant au nom de code Curveball, découvre l'importance de son témoignage lors du discours de Colin Powell à l'ONU, en mars 2003. A sa surprise, le secrétaire d'Etat de l'époque le désigne sans révéler son nom comme sa source et invoque ses révélations pour justifier la future invasion américaine. Furieux, Rafid, qui ne voulait pas que ses aveux soient transmis à des pays étrangers, tance le BND, qui le met à l'isolation pendant 90 jours. Le BND est lui aussi «sous le choc». «Nous avions toujours dit à Washington que ce n'était pas prouvé, que Curveball n'avait jamais vu personne produire des armes biologiques», déplore un responsable en 2005 à la presse américaine. Malgré son rôle clé, Rafid n'a aucun remord. Il assure avoir agi pour libérer l'Irak du joug de la dictature. «Peut-être avais-je raison, peut-être avais-je tort», mais «il n'y avait pas d'autre moyen pour instaurer la liberté», affirme-t-il au Guardian. «J'avais l'opportunité unique de renverser le régime, je suis fier d'avoir donné au pays un peu de démocratie».

Des motifs nobles sur lesquels plane le doute. Selon la CIA, Rafid aurait monnayé ses confessions contre l'obtention de l'asile politique en Allemagne, ce que le dissident dément. Si Rafid, dont l'identité a été révélée au grand jour par CBS en 2007, parle aujourd'hui, c'est qu'il espère que son histoire intéressera un éditeur ou un réalisateur. L'ingénieur dit être en mauvaise posture depuis que les autorités allemandes lui ont retiré son appartement et son téléphone. Ses révélations ont été néanmoins été saluées par l'ancien responsable Europe de la CIA qui les a trouvées «fascinantes». «Je me sens mieux. Encore aujourd'hui, des gens croient que ses allégations avaient un fond de vérité».

16/02

Bulletin électronique Mondialisation.ca

URL de cet article: http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=23290

www.Mondialisation.ca

 


5-5 Vidéo : Documentaire "La cabale" de Matthieu VERBOUD (2008)
Depuis le 11 septembre, les Etats-Unis se sont lancés dans une guerre au terrorisme, au nom du monde "libre". Cette vision ' impériale ' n'a rien de surprenant pour un pays qui, guerres mondiales mises à part, a dépêché des troupes dans 28 pays en un siècle !

Premier bénéficiaire de cette frénésie interventionniste : le complexe militaro-industriel, dont la menace fut jadis prophétisée par le président Eisenhower. 50 ans plus tard, à l'heure de la présence américaine en Irak, le Pentagone (ministère de la Défense, nda) absorbe à lui seul les trois quarts des dépenses militaires de la planète. La démocratie américaine peut-elle survivre à un tel appétit pour le recours à la force ?

Dans "La Cabale", Karen Kwiatkowski, ex-militaire de carrière, et Joe Trento, écrivain, racontent les ressorts d’une addiction à la guerre sans cesse croissante. Ils reviennent pour cela sur la genèse de la guerre d'Irak, la sophistication criminelle du scénario servi à l’opinion à propos des armes de destruction massive. Ils détaillent le mensonge fait au peuple américain, au Congrès, aux alliés, aux Nations Unies, au monde... Et ses dégâts politiques.)

 

partie 1 http://www.dailymotion.com/video/xbwxfs_la-cabale-1-6_news#from=embed

partie 2 http://www.dailymotion.com/video/xbwxnu_la-cabale-2-6_news

partie 3 http://www.dailymotion.com/video/xbwxwr_

partie 4 http://www.dailymotion.com/video/xbwy4q_la-cabale-4-6_news

partie 5 http://www.dailymotion.com/video/xbwycp_la-cabale-5-6_news

partie 6 http://www.dailymotion.com/video/xbwz05_la-cabale-6-6_news



6 Les brèves

Ndlr : la publication de l’article ne signifie nullement que la rédaction partage l’analyses ou le point de vue de l’auteur, mais doit être vu comme information.

 

6-1 Dépeçage ...

Un vaste gisement de gaz découvert au Kurdistan

La compagnie pétrolière Heritage Oil a annoncé mercredi avoir découvert un vaste gisement gazier dans le Kurdistan irakien, l'un des plus grands jamais détectés en Irak, une nouvelle qui a cependant déçu fortement la Bourse de Londres.
 Ce gisement, baptisé Miran, pourrait détenir jusqu'à 348 milliards de mètres cubes de gaz, a estimé Heritage, compagnie d'origine canadienne cotée à Londres et à Toronto.
 C'est le plus grand champ gazier découvert depuis plus de 30 ans en Irak, a ajouté l'entreprise dans un communiqué, et le sixième plus vaste jamais découvert dans le pays.
 Il se situe dans le nord-est du Kurdistan, région semi-autonome d'Irak riche en hydrocarbures, et est détenu à 75% par Heritage Oil.
Heritage ajoute qu'elle étudie désormais les possibilités d'exploitation du champ, dont la production pourrait être exportée jusqu'en Europe via la Turquie, grâce au gazoduc en projet Nabucco. Elle dit viser une mise en production du champ en 2015.
 Mais cette annonce a été mal accueillie à la Bourse de Londres, où l'action d'Heritage voyait son cours chuter de 19,61% à 351 pence vers 14H30 GMT.
Les courtiers s'attendaient à des forages plus prometteurs: ils se sont dits déçus que le gisement de Miran contienne du gaz, plutôt que du pétrole, qui aurait présenté une valeur marchande bien plus élevée.

27/01/2011

AL MANAR


6-2  Douze sites pétroliers et gaziers mis aux enchères en 2011

L'Irak mettra aux enchères dans le courant de l'année douze sites d'exploration pétroliers et gaziers, ce qui constituera la quatrième session de vente aux enchères depuis mi-2009, a indiqué à l'AFP mercredi le porte-parole du ministère du Pétrole, Assem Jihad.

"Le ministère s'apprête à mettre douze sites d'exploration aux enchères cette année", a déclaré M. Jihad, sans détailler combien de ces sites sont susceptibles de fournir du gaz et combien du pétrole.

"Nous espérons que cela sera fait d'ici la fin de l'année", a-t-il ajouté, précisant qu'il s'agissait de la "quatrième vente" aux enchères de sites.

M. Jihad a par ailleurs indiqué que les contrats sur des champs gaziers conclus avec des compagnies étrangères à la fin de l'année dernière seraient finalisés dans le mois.

L'Irak produit environ 2,5 millions de barils de pétrole par jour, dont 80% sont exportés. Ces deux chiffres devraient s'envoler dans les années à venir, après la conclusion de 11 contrats d'exploitation pétrolière avec des compagnies étrangères lors de deux enchères en 2009.

Le pétrole constitue 80% des revenus du gouvernement irakien.

AFP / 16 février


6-3 Gilles Munier : Le Kurdistan irakien indépendant en 2016 ?
Massoud Barzani ne croit pas que les Arabes et les Turcomans accepteront de rattacher Kirkouk au Kurdistan irakien, ou les territoires qu’il revendique dans les régions de Mossoul et de Diyala. Le 11 décembre 2010, au congrès du Parti Démocratique Kurde qu’il dirige – en présence de Nouri al-Maliki et de Iyad Allaoui - il a déclaré que le Kurdistan avait « droit à l’autodétermination », c'est-à-dire, tout le monde l’a compris, à l’indépendance. Parag Khanna, ancien conseiller de Barack Obama en matière de gouvernance mondiale - et des forces spéciales en Irak en 2007 – avance même une date : 2016. Ainsi, dit-il, les champs gaziers du Kurdistan irakien - dont la production est estimée à 9 milliards de m3 par an – pourront être raccordés au futur pipeline Nabucco destiné à réduire la dépendance de l’Europe à l’égard de la Russie. Avec ses 45 milliards de barils de brut de réserve, l’Etat kurde serait alors le 6ème producteur de pétrole mondial. En attendant, fin décembre 2010, le Gouvernement régional kurde (KRG) a envoyé 10 000 peshmergas à Bagdad pour protéger Jalal Talabani et les officiels kurdes, en cas de coup d’Etat.

Gilles Munier

30 janvier
Publié le 1er février 2011 avec l'aimable autorisation de Gilles Munier

Source : France Irak
http://www.france-irak-actualite.com/...

 



Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières,les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.

  • " Déclaration Universelle des Droits de l'Homme  - Article 19

Les commentaires sont fermés.