Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

26/08/2011

N° 35 - Libye : Médias et Manipulation de l'opinion - 25-08 – debut- Et dire que j’ai failli douter de cette histoire d’intervention humanitaire.


N° 35  - Libye : Médias et Manipulation de l'opinion  -  25-08 – debut- Et dire que j’ai failli douter de cette histoire d’intervention humanitaire.



Aujourd'hui, face aux ambitions hégémoniques de l'impérialisme, l'information est une arme au service de la paix.

Les médias occidentaux dans leur large majorité acceptent les versions de l'armée américaine et ferment les oreilles aux autres sources. .

Dénoncer ne suffit plus, il faut expliquer, informer, transmettre!

Sa diffusion est un acte de résistance.



Libye : Médias et Manipulation de l’opinion 

n°35 du 25-08

C.De Broeder & M.Lemaire



Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail, une seule adresse : fa032881@skynet.be 



Le  dossier"Médias et Manipulation de l’opinion " est  visible 

a) sur nos blogs : 

http://journaldeguerre.blogs.dhnet.be/

http://journauxdeguerre.blogs.lalibre.be/

b) Sur le site de Eva Resis      :  no-war.over-blog.com

c) Sur le site de Robert Bibeau : http://www.robertbibeau.ca/palestine.html & http://boycottisraelinternational.com  

d) Sur le site : www.palestine-solidarite.org à cette adresse :http://www.palestine-solidarite.org/Journaux_Palestiniens.htm 

 

Si vous voulez-me contacter ou obtenir le Journal par mail, une seule adresse : fa032881@skynet.be 




Sommaire :  

Tiré à part :

Message de Mouammar Kadhafi, le 24 août 2011

EN LIBYE IL N'Y A PAS EU DE VICTOIRE DES REBELLES

Les bombardements de l’OTAN sèment peur et mort parmi les civils à Tripoli alors que son mandat est de les protéger!!!

Michel Collon : Libye : conseils anti-manips.

Politique internationale 

Des militaires de l'Otan pourraient débarquer en Libye. 

1 Médias et Manipulation de l’opinion / Vidéos

1-1 Un cliché de Kadhafi mort fait frissonner le Net

1-2 Les médias ont déjà commencé leur travail d’intense propagande 

1-3 Viktor DEDAJ : Et dire que j’ai failli douter de cette histoire d’intervention humanitaire.

1-4 Thierry Meyssan : Les journalistes qui pratiquent la propagande de guerre devront rendre des comptes.

1-5 Allain Jules : Les désinformateurs mortifères.

1-6 Susan Lindauer : L’OTAN a créé une propagande concernant la Libye pour justifier sa «guerre humanitaire»...

1-7 Quelle responsabilité pénale pour De Crem et les pilotes de F-16 ?

2 Brèves

2-1 Cédric Rutter - Investig'Action

2-2 Djeha : Une guerre, milliers de victimes et des destructions à grande échelle pour établir la démocratie et la liberté?

2-3 Allain Jules : Chavez dénonce les massacres perpétrés par l'OTAN en Libye !

3-1 Dossier

3-1 Diana Johnstone : Démocratie et dictateurs. Le Diable est dans les Détails

3-2 Thierry Meyssan : C’est l’OTAN qui fait tout le travail militaire. Pas les rebelles.

3-3 Tuer la vérité.

 

 



Tiré à part :

Message de Mouammar Kadhafi, le 24 août 2011

Opprimés du monde entier, la bataille a commencé. Ne perdez pas espoir, l'aide est forte. Est-ce que vous réalisez que c'est la nuit du pouvoir? Qu'est-ce que la nuit du pouvoir? C'est celle qui vaut plus que des milliers d'autres nuits, c'est le destin qui s'accomplit, c'est quand les cieux s'ouvrent pour recevoir vos milliers de prières serrées.

Regardez ce qui se passe en ce moment en Amérique. Les avons-nous frappés avec nos missiles? Non, ils sont venus et nous ont bombardés, 64 missiles sur Bab Al-Aziziya, qui est maintenant en ruines, et j'ai finalement été obligé de quitter ma maison, où ils ont tué bien des innocents. Mais je ne quitterai pas la Libye et cette bataille sera celle de la victoire ou la mort.

Vous autres aux USA, je ne suis pas votre dirigeant. Vous appartenez à un Etat en faillite que vous devriez vous préparer à quitter. Allez au Vénézuéla. Si vous restez, vous devez suivre les traces de mon représentant, le guide spirituel Louis Farrakhan. Ecoutez-le. Il vous dira tout ce que vous avez besoin de savoir sur ce qui se déroule.

Vous les Européens, vous devriez aussi vous préparer à vous trouver noyés sous les évènements et les calomnies. Vous n'êtes pas assez nombreux à avoir relevé la tête. Vous aller devoir en subir les conséquences. Les bons éléments parmi vous devraient viser l'Afrique. Allez en Afrique de l'ouest. L'Afrique du nord n'est pas sûre maintenant que la région est devenue un champ de bataille. En Afrique de l'ouest vous trouverez des logements et du travail.

Vous qui êtes en Serbie, vrais amis de la Libye, vous êtes avec moi. Ne perdez pas espoir, le drapeau des rats flotte au-dessus d'une maison sur un million. Vous pouvez tous préparer vos drapeaux verts, rectangles de 1 x 2, c'est votre drapeau, le drapeau du pouvoir populaire, de l'espoir, de la vérité, de l'avenir.

Vous tous de par le monde qui défendez la vérité, la liberté, la Jamahiriya, accrochez-le sur des millions de maisons, de voitures. Le drapeau vert est à vous, et il appartient aux masses du monde entier. Avec l'aube de l'autorité populaire et la fin des gouvernements, nous avons choisi le drapeau vert et avons choisi une couleur et des dimensions pratiques pour tous. Choisissez n'importe quel vert. Que la hauteur mesure la moitié de la longueur, exactement, et emportez-le partout avec vous.

Bientôt le drapeau vert claquera partout dans le monde, et les gouvernments s'effondreront, ils ont failli envers leurs peuples, et à moi seul, j'ai fait plus qu'eux tous. Ils ont servi différents maîtres. Ils n'ont pas essayé de servir le peuple, jamais. Ils sont la propriété d'autres puissances. Ils ne font rien pour vous. Ignorez-les et ils disparaisent. Préparez-vous à former des comités, ouvertement ou en secret, bâtissez vos propres "mathaba", vos "centres pour l'anti-impérialisme" pour vous rencontrer et partager. Tracez votre chemin. Le drapeau vert appartient à tout le monde.

  L'avenir, c'est la jamhiriya, partout. Des sociétés où les masses s'auto-gouvernent. Les congrès de base populaires, et les comités du peuple. Les comités verts pour guider, défendre, exposer, appeler, montrer le chemin vers la prise du pouvoir par le peuple. Tout cela se trouve dans le Livre Vert, lisez-le, recopiez-le, partagez-le. Utilisez vos systèmes de communication, ne vous reposez pas sur l'ennemi. Faites votre propre communication. Reprenez en mains vos ressources, n'ayez pas peur du pouvoir, il faut vous emparer du pouvoir. C'est votre pouvoir, votre richesse, vos armes que les gouvernements, les banques et les militaires vous ont volés.

 Vous ne pouvez pas demander à d'autres de vous représenter. Vous ne pouvez pas faire confiance à ceux qui pillent votre richesse. Vous ne pouvez pas demander à d'autres de se battre et de mourir pour vous, pour vous défendre. C'est votre responsabilité humaine, et quand vous ferez cela, le monde sera libre, organisé, le système jamhiri s'implantera, avec la liberté, le bonheur, l'abondance de richesses pour tous.
 
  L'ère des gouvernements touche à sa fin et ils livrent leur dernière bataille, ils sont à bout. C'est la banqueroute pour eux, et pas seulement en matière de finances, mais aussi quant à la morale, la religion, l'éducation, l'intelligence, les idées, ils n'ont pas d'issue. Ils sont sur la pente de l'effondrement. Cet effondrement est une bonne chose pour les peuples du monde qui souffrent parce qu'ils ne sont pas libres.

Vous tous les bonnes gens du monde entier, sachez que l'islam n'est pas ce que les ignorants qui font un grand étalage de prières en public vous montrent, parce qu'en fait ils servent le diable. L'islam, c'est la soumission à la volonté d'Allah, le Dieu unique de toute l'humanité. C'est la nuit de la prière, ce soir. Vous prières sont exaucées. vous êtes les musulmans, tous ceux qui prient et n'associent personne d'autre à Allah.
 
Peuple de Bosnie, beaucoup parmi vous sont dans l'erreur, vous, les Arabes, faibles et inutiles comme vous êtes.  Le peuple de Serbie qui est chrétien et d'autres encore seraient plus proches de Dieu. Il n'y a qu'un seul Dieu. C'est le Dieu qui est avec la vérité partout où on la trouve, lisez le Coran pour connaître la vérité, n'écoutez pas ceux qui vous peuvent vous égarer. Si Dieu est avec vous, qui peut être contre vous?

 Quelle autre Charia pouvez-vous chercher en plus de celle que nous avons, depuis que j'ai été le premier à apporter le Coran comme loi de la société dans la Jamahiriya? Est-ce la Charia de l'injustice?  De l'oppression? De la lâcheté? Du meurtre? De la démence? Des drogues? Est-ce la Charia qui fait se soulever le rat en armes, et qui lui permet de torturer, de violer, de piller? Non, ce n'est pas la Charia, l'ignorance de tout cela est expliquée dans le Coran.
 
  Les prières sont exaucées. Plus de quarante armées se sont jetées sur moi, seulement parce que je dis la vérité, parce que je ne laisserais pas les voleurs me faire passer en Afrique. J'ai promis à l'Afrique que je ne vous trahirai pas. J'ai promis au monde, à vous, aux millions de gens qui me portent dans leur cœur, que je me battrai jusqu'au bout.
 
  N'écoutez pas leurs trompettes. Celui qui les écoute se trompe. Vous avez votre propre mathaba pour vous renseigner, débattre et vous rencontrer. Ne leur accordez aucune attention. Cela devrait être clair pour vous, à présent. Le feu est l'eau, l'eau est le feu. Sachez que l'avenir vous appartient, les gouvernements sont finis, une nouvelle ère des masses s'annonce, comme cela est prédit dans le Livre Vert..
 
Je vous entends. Beaucoup de vos messages parviennent jusqu'à moi. Je ne peux pas vous répondre individuellement, mais je ressens votre douleur. Certains d'entre vous ont été tellement affectés par les mensonges de ces jours derniers que vous avez même envisagé le suicide. Non! Non, jamais, le suicide n'est jamais une option, lorsque nous sommes aux portes d'une grande victoire. Les coûts seront élevés, mais nous ne devons pas flancher.

Je vous vois, vous les Africains de par le monde, jusqu'en Australie, vos images me parviennent. Je vous vois collecter de l'argent pour secourir l'Afrique de l'est. Ce sont les blancs qui ont amené ces problèmes et qui nous empêchent d'aider nos frères et nos sœurs. Merci pour vos prières. Mais gardez votre argent. Utilisez-le plutôt pour combattre ces agresseurs.
 
Formez des comités verts autour de vous, réunissez-vous en secret ou bien ouvertement. Proclamez votre allégeance à la charte verte. Etudiez le Livre Vert. Annoncez vos conférences populaires, encouragez d'autres personnes dans le monde entier, préparez le futur congrès mondial sur les crimes contre l'humanité, vous avez six mois pour vous préparer.

La marche de l'année prochaine peut être le plus grand congrès du peuple, vous pouvez faire que cela le devienne. Préparez-vous sans attendre. Créez un site web, vous devez le faire, pour notifier tous les crimes. Tandis que nous nous battons pour défendre notre nation, vous vous battez sur le champ de bataille de la vérité, parce que la plume est plus puissante que l'épée.

  Certains d'entre vous sont arrivés jusqu'à notre frontière occidentale, mais ont dû repartir. Vous avez des familles dont il faut prendre soin. Maintenant le chemin à suivre est clair, mais l'OTAN ne laissera pas la paix revenir. Ils ont peur de l'exemple de la grande Jamahiriya. Ils peuvent détruire vos réussites physiques, mais ils ne peuvent pas venir à bout de la vérité. Plus ils essayent, et plus nous serons victorieux, la victoire est avec le peuple, jamais avec les oppresseurs.
 
Des milliers d'entre vous attendent en plusieurs points. Je vous vois en Tanzanie, au Congo, au Ghana, au Nigéria, et en bien d'autres point de l'Afrique. Comment allez-vous pouvoir traverser les déserts jusqu'en Libye? Regroupez-vous plutôt là où vous êtes. Si la bataille n'est pas gagnée en Libye, elle se déplacera jusqu'à vous. Préparez-vous. Préparez des pièges pour les envahisseurs. Vous devez défendre vos  bases.

Les gouvernements africains ne sont pas forts. Ils contrôlent à peine quelques centre-villes. Souvent, ils n'assurent pas de services, et les gens se débrouillent sans eux. Ils ne vont pas être à vos côtés le moment venu. Ils sont pauvres. Ils ont été pillés par les racistes, les colonialistes, les pillards blancs du nord. Affrontez-le seulement s'ils vous affrontent. Soyez prêts. Défendez votre continent.

  Ils ne peuvent attaquer qu'avec leurs bombes, alors que nous nous défendons avec la vérité. Ils ne peuvent jamais se battre au corps à corps. Ce ne sont que des lâches, des déments qui se cachent derrière des machines, ils ne peuvent jamais faire face aux Africains d'homme à homme. Les enfants africains peuvent mettre en déroute n'importe que mercenaire blanc, voilà pourquoi ils se cachent et détruisent avec haine, mais de loin. 
Ne les laissez pas vous utiliser. Soyez unis. Edifiez vos défenses parce qu'ils arrivent s'ils arrivent à passer sur la Libye. S s'ils détruisent la Libye, alors attaquez-les par derrière.

Evitez le combat si vous le pouvez. L'ennemi souhaite que nous soyons tous subordonnés à leur champ de bataille, ce qu'ils veulent c'est nous plonger tous dans la guerre. L'Afghanistan est maintenant avec nous, l'Irak est avec nous, le Vénézuéla est avec nous. Nous voulons la paix. Nous voulons la justice. Travaillez à des conférences sur les crimes contre l'humanité, utilisez vos réseaux anti-impérialistes mathaba, car ce sont les Q G des comités verts. Allez de l'avant, la victoire est à nous!

Source : http://news.stcom.net/modules.php?name=News&file=article&sid=6157

La Voix des Opprimes Newsletter: 25 Août 2011

 

EN LIBYE IL N'Y A PAS EU DE VICTOIRE DES REBELLES

EXTRAIT

La guerre d’agression de l’OTAN en Libye est devenue claire quand le chef du Conseil National de Transition à Benghazi, Mustapha Abdel Jalil, a déclaré au Financial Times que les concessions pétrolières post-Kadhafi seraient allouées sur la base du niveau d’aide que chaque pays a donné aux soi-disant « rebelles » pour déposer Kadhafi.

L’invitation au pillage était si flagrante qu’elle n’a pas échappé au Russe Vladimir Poutine quand il a qualifié l’invasion de l’OTAN d’appel à la croisade médiévale contre la Libye. La maximisation des destructions par l’OTAN s’est peut-être faite avec l’arrière-pensée de futurs contrats de reconstruction pour les pays occidentaux.

Les bombardements de l’OTAN ont connu une escalade après la signature conjointe par le premier ministre Cameron et les présidents Sarkozy et Obama d’une lettre ouverte parue entre autres dans le New York Times – qui comme il l’avait fait au 19ème siècle continue à applaudir à la guerre en Afrique. La lettre ouverte disait entre autres choses que Kadhafi « doit partir » et « partir pour de bon. » Dans son essence, c’était une fatwa. Ensuite, l’OTAN avait commencé à bombarder les résidences de Kadhafi, tuant un de ses fils et trois de ses petits enfants. Ces dernières semaines, l’OTAN n’a même pas fait semblant de vouloir “sauver” des civils innocents.

L’OTAN a été responsable de ce que le député US Dennis Kucinih a caractérisé comme de possible “crimes de guerre” en Libye. Le député Kucinih a écrit une lettre à la Cour Pénale Internationale (CPI) pour demander que la cour enquête sur le commandement de l’(OTAN.

Un soulèvement interne authentique et légitime est une chose, une “rébellion” financée par l’OTAN et l’occident est une monstruosité de plus, qui usurpe et pervertit une insurrection endogène. L’OTAN a maintenant un chèque en blanc en Libye.

Alors que les media ont concentré leurs informations sur les excès commis par l’armée libyenne, les violations des droits de l’homme commises par les “rebelles” ont pourtant été signalées tout au long du conflit: des lynchages et des décapitations, entre autres de Libyens noirs, et le nettoyage ethnique de toute la population noire de Misurata rapportée par le Wall Street Journal le 21 juin 2011 et ignoré par CNN comme par le New York Times.

En fait, c’est après l’assassinat du général Younes, alors que la rébellion semblait en déconfiture, que l’OTAN a pris le contrôle complet des combats. Les grands media, comme le New York Times, ont ignoré les atrocités commises par les “rebelles” pour ne pas ”ternir” leur image; les media ont donc préféré ignorer ces excès du moment que le résultat final était l’éviction de Kadhafi.

Entre temps, le plan de paix de l’Union Africaine; appelant à un cessez-le-feu, à la rédaction d’une constitution et à des élections démocratiques a été totalement ignoré par les présidents Obama et Sarkozy et par le premier ministre Cameron. L’effusion de sang et des destructions massives auraient pu être évitées si le président Obama avait pris son téléphone pour dire à la secrétaire d’Etat Hillary Clinton d’appuyer publiquement le plan de l’Union Africaine.

De fait, les dirigeants Occidentaux ont toujours eu la volonté de bien faire comprendre que la destine de l’Afrique, comme à l’époque de la conférence de Berlin et du partage de l’Afrique en 1885, se décidait encore de nos jours dans les capitales occidentales.

Dès les années 1960, le visionnaire Kwame Nkrumah avait déclaré que l’indépendance du Ghana et de chaque pays africain pris à part était sans signification tant que l’Afrique ne s’unissait pas pour créer une armée et un commandement  continentaux. Il disait qu’autrement, les pays africains seraient incapables de protéger leurs indépendances et leurs ressources.

L’avertissement de Nkrumah n’avait pas été entendu; ironie de l’histoire, Kadhafi était encore plus détesté par la Grande Bretagne et la France à cause de ses actions de ces dernières années en faveur de l’unité africaine.

La Libye, isolée, a résisté pendant 6 mois aux attaques massives de l’OTAN.

L’OTAN n’aurait jamais attaqué une Afrique unie avec une armée unique ainsi que l’envisageait Nkrumah.

Les pays africains devraient méditer les leçons de la Libye.

La Libye et une grande leçon pour tout le continent. Restez divisés à vos risques et périls.

Source : Le blog de Mounadil al Jazaïri
http://mounadil.wordpress.com/...


Les bombardements de l’OTAN sèment peur et mort parmi les civils à Tripoli alors que son mandat est de les protéger!!!

Bilan des services médicaux libyens 1856 morts Plus de 6.000 blessés, à 14H42 de très nombreux enfants parmi les victimes bilan de cette nuit. Les chirurgiens opèrent à la lampe de poche dans certains blocs en attendant le rétablissement de l'électricité, l'Otan s'attaquant aux installations électriques. Les hélicoptères de l'OTAN ont mitraillé la foule en panique, pendant que des hommes armés débarquaient depuis des bateaux de l'OTAN. L'hôpital central de Tripoli a été touché par des roquettes. Des scènes de massacre ont été décrites. Des femmes sont emportées comme « butin de guerre ». 

Les bombardements ont repris vers 10h 20 ce matin. Ils sont dirigés sur quelques objectifs précis sur lesquels l’OTAN s’acharne. Les combats ont repris autour de l’hôtel où sont toujours retranché des dirigeants libyens et la presse étrangère.

Informations réunies par Cédric Rutter - Investig'Action


Michel Collon : Libye : conseils anti-manips.

N’étant pas sur place en ce moment, nous ne pouvons fournir une info de première main. Nous diffusons ci-après quelques messages qui nous parviennent, directement ou indirectement de Tripoli de sources sûres. Mais, sur base des médiamensonges des précédentes guerres, nous appelons à la prudence envers les grands médias… Ils n’ont pas arrêté de nous mentir ou de nous cacher l’essentiel depuis le début de cette guerre : vont-ils, au moment d’un affrontement décisif, changer de méthodes ? 

1. Toute image peut être manipulée. Elle ne vous dit pas automatiquement : qui fait quoi, quand, où et pourquoi ? Tous ces éléments ne sont pas dans l’image, mais peuvent être interprétés et déformés par un commentaire que vous n’avez pas les moyens de vérifier. Un montage qui peut avoir pratiqué des coupes, des collages, des amalgames…

Exemple : Lors de l’invasion de Bagdad, on a présenté en gros plan une « foule » en liesse abattant la statue de Saddam Hussein, mais un plan large montra ensuite qu’il n’y avait là que quelques dizaines de gens, qui en fait étaient des agents des USA.

2. Donne-t-on les preuves ? Ou bien s’agit-il de rumeurs ? Quelles sont les sources ? Ai-je entendu la version de l’autre partie ? Correctement présentée ? Sinon, pourquoi la cache-t-on ?

Exemple Irak : pas de preuves sur les armes de destruction massive. Exemple Afghanistan : pas de preuves sur l'implication des talibans dans les attentats du 11/09.
Libye : on a dit que Kadhafi bombardait la population et avait fait 6000 victimes. Quelles preuves ?

Pour le moment tous les journalistes des agences de presse occidentale, AFP, Reuters, sont retranchés dans un hôtel. Les seuls communiqués viennent de l'opposition libyenne et de l'OTAN.

 

3. Parle-t-on des intérêts ? Nous présente-t-on la version de propagande d’une des parties en présence ou bien expose-t-on ses véritables intérêts économiques et stratégiques ?

La fausse raison qui à mener à la guerre continue à faire la une des journaux : "Fuite ou procès du leader libyen et de sa famille. Enfin la liberté après 42 ans de règne absolu." 

Pourquoi libérer les libyens d'un côté et soutenir les dictatures de l'autre, en soutenant la répression au Bahreïn par exemple ?

Michel Collon,

22 août 2011
http://www.michelcollon.info/Libye-conseils-anti-manips.html 



Politique internationale 

Des militaires de l'Otan pourraient débarquer en Libye. 

L'Otan n'envisage pas d'envoyer ses troupes en Libye pour stabiliser la situation dans ce pays après la chute du régime de Mouammar Kadhafi, mais il n'est pas exclu qu'une telle décision puisse être prise unilatéralement par certains membres de l'Alliance, a annoncé mardi la porte-parole de l'Otan, Oana Lungescu.
"Il s'agit de décisions nationales", a-t-elle déclaré aux journalistes.
Selon Mme Lungescu, l'Alliance atlantique n'a pas l'intention de jouer le rôle principal dans la stabilisation de la situation en Libye: cette mission doit être confiée à l'Onu et au Groupe de contact sur la Libye.
La porte-parole de l'Otan a qualifié "d'hautement efficace" l'opération Protecteur unifié qui a permis de neutraliser près de 500 "cibles légitimes", dont des chars et des pièces d'artillerie.

23/08/2011

http://fr.rian.ru/world/20110823/190655051.html


L'Allemagne appelle l'ONU à dégeler les avoirs libyens
L
e ministre allemand des Affaires étrangères a souhaité mardi que le Conseil de sécurité des Nations unies adopte "aussi vite que possible" une résolution pour débloquer les milliards de dollars d'avoirs gelés du régime de Moammar Kadhafi, à présent que l'insurrection libyenne semble en passe de remporter la victoire.
Guido Westerwelle a estimé qu'il était temps de dégeler cet argent pour financer la reconstruction de la Libye. Des diplomates de haut rang (les directeurs politiques) des pays du Groupe de contact sur la Libye se réuniront jeudi à Istanbul pour examiner la situation.

Associated Press,

 mardi 23/08/2011


L'Occident cherche à faire main basse sur les ressources pétrolières et gazière de Libye  

Simultanément avec les victoires consécutives des révolutionnaires libyens, certaines sources font état des efforts des Occidentaux pour faire main basse sur les ressources pétrolières et gazières de Libye. Selon Al-Alam le porte-parole de la compagnie pétrolière française Total a déclaré lundi que cette compagnie observe de près la situation en Libye pour reprendre les opérations d'extradition dans ce pays. Selon l'IRNA, Franco Frattini, chef de la diplomatie italienne "les installations ont été construites par des Italiens, par la société de services pétroliers Saipem, et par conséquent il est clair qu'Eni y jouera le premier rôle à l'avenir". Alors que les combats se poursuivent à Tripoli, des employés du groupe Eni, premier producteur étranger en Lybie avant le début du conflit, sont arrivés sur place pour superviser un redémarrage des installations pétrolières dans l'est du pays. Giuseppe Ricci chef du conseil administratif de l'Eni a déclaré qu'avec la coopération de l'Italie la Libye pourrait reprendre les opérations d’extraction du pétrole et du gaz avant l’hiver.

IRIB

23/08/2011


Seïf el Islam Kadhafi apparaît libre…

Seïf el Islam, dont l'arrestation avait été annoncée par les insurgés libyens et la Cour pénale internationale (CPI), est arrivé libre cette nuit à l'hôtel où séjournent les journalistes étrangers à Tripoli.
Sur des images de télévision, on peut voir ce fils de Mouammar Kadhafi brandir un poing triomphateur, souriant, effectuant le V de la victoire et saluant ses partisans à l'extérieur de l'hôtel Rixos.
Seïf el Islam a déclaré que son père se trouvait en lieu sûr à Tripoli, où sont entrés les insurgés, et que le régime libyen contrôlait toujours le pays. 
Un  haut responsable des rebelles a indiqué qu'un autre fils du colonel,  Mohamed, avait réussi à s'échapper et à Tripoli.  Le corps d'un autre fils, Khamis, un chef militaire, pourrait avoir été découvert avec celui d'Abdoullah al Senoussi, le puissant chef des services de renseignement.

Reuters

August 23,

 http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/08/23/97001-20110823FILWWW00260-seif-al-islam-kadhafi-apparait-libre.php



1 Médias et Manipulation de l’opinion / Vidéos

1-1 Un cliché de Kadhafi mort fait frissonner le Net

Comme au mois de mai dernier avec l'annonce de la mort d'Oussama Ben Laden, tué par des commandos américains au Pakistan, une photo vraisemblablement fausse de Mouammar Kadhafi circule depuis lundi sur le Net. On peut notamment, comme pour Ben Laden, y voir, le "guide libyen" le visage tuméfié, du sang sortant de sa bouche.
A l'image de son fils, Khamis Kadhafi, prétendu mort par deux fois, et dont la confirmation n'est toujours pas arrivée, son père, Mouammar, fait l'objet de rumeurs autour de sa vie. Ainsi, plusieurs sites Internet diffusent une photo assez dure sous la légende "Kadhafi est mort".
Problème : ce cliché, dont l'origine est inconnue, semble être un parfait montage. Comme pour la photo de
Ben Laden mort diffusée sur les chaînes pakistanaises en mai dernier, le procédé est simple et grossier : un flou sur le visage et un modèle déjà existant. Ainsi, pour le leader d'Al Qaida, ce fut une image de film ("La chute du Faucon noir") ou une image d'un moudjahidin arabe barbu "photoshopée" avec le visage de Ben Laden.
Cette fois pour Mouammar Kadhafi, il s'agit vraisemblablement d'un mélange entre une photo du Raïs et celle...déjà utilisée pour Ben Laden !
Mais la question de la mort de Kadhafi reste pourtant d'actualité :
le chef du régime libyen ne s'est plus exprimé publiquement depuis des jours alors que la "Bataille de Tripoli" fait rage.
Créé le 23/08/2011 à 12h58

http://www.rtl.fr/actualites/international/article/un-cliche-de-kadhafi-mort-affole-le-net-7712690624?IdTis=XTC-DBMO-DXQPYF-DD-478KY-ALLK


1-2 Les médias ont déjà commencé leur travail d’intense propagande 

 Les médias ont déjà commencé leur travail d’intense propagande pour faire croire à une défaite imminente de Kadhafi et une opération d’évacuation « humanitaire » de Tripoli d’étrangers par mer. Des forces spéciales de l’OTAN dont des Français infiltrés parmi les rebelles islamistes du CNT sont à l’oeuvre autour et dans Tripoli alors qu’un débarquement de Marines US infiltrés au sein de rebelles a eu lieu leur objectif : amplifier la guerre civile semer le chaos ("destruction constructive").

L’OTAN continue ses bombardements terroristes contre la population civile de Tripoli et des environs dans le but d’isoler Kadhafi du peuple libyen tuant des civils libyens : 27 civils ont été tués au cours des dernières attaques aériennes de l’OTAN. Toujours dans le but d’isoler le dirigeant libyen, l’OTAN prend pour cible les résidences de proches de Kadhafi pour les tuer ou les pousser à fuir dans ce qui constitue de véritables opérations guerrières illégales en droit international (des crimes de guerre).
Des responsables libyens ont accompagné des journalistes occidentaux dans un quartier résidentiel de Tripoli comprenant plusieurs grands immeubles réduits à l’état de gravas après des bombardements de l’OTAN. Des voisins ont dit qu’ils appartenaient au beau frère de Kadhafi, Abdhullah al-Senussi, chef des services secrets libyens. Des hélicoptères de l’OTAN (français et britanniques) ont également participé à une opération pour éliminer le frère du porte parole du gouvernement libyen dans la ville de Zawiyah situé sur le front. Le frère de Moussa Ibrahim dont les points de presse ont fait le tour du monde depuis plus de 6 mois a été tué alors qu’un hélicoptère d e l’OTAN (français ?) mitraillait la place centrale de Zawiyah. Etait -ce là encore une opération pour «protéger les civils libyens«?
Les médias occidentaux continuent de déverser leur propagande de guerre sur internet dans leur version papier et à la TV affirmant comme l’a fait NBC News que Kadhafi s’apprêtait à quitter la Libye avec sa famille pour soit disant s’exiler en Tunisie. NBC a révélé que sa source d’information c’était des responsables américains eux-mêmes informés par des informations transmises par des services de renseignements.
Que ces derniers prennent leurs désirs pour la réalité il n’y a qu’un pas que ces médias les aident à franchir allègrement.

Aujourd’hui ces médias propagandistes affirment que des combats d’envergure se sont désormais déplacés dans Tripoli même. Ainsi l’organe de propagande du complexe militaro industriel de Dassault « Le Figaro » titre t-il aujourd’hui sur son site internet :
« Libye : la rébellion dit mener une opération à Tripoli » et parle de « l’Opération Sirene ». Source de cette information le porte parole Ahmed Jibril , de l’organisation fasciste le CNT - qui s’est auto proclamé représentant du peuple libyen alors même qu’il n’a reçu aucun mandat démocratique et n’est que l’instrument des puissances occidentales intéressées par le pétrole libyen. Selon Jibril l'opération «se déroule en coordination entre le CNT (Conseil national de transition) et les combattants rebelles dans et autour de Tripoli… «L'Otan est également impliquée».
Des forces spéciales qui reçoivent directement leurs ordres de l’Elysée sont donc impliquées au sol « dans et autour de Tripoli » pour reprendre les termes de Jibril. Ces forces spéciales s’infiltrent en Libye via la Tunisie qui vient d’ailleurs de reconnaître le CNT comme «représentant du peuple libyen » soucieuse elle aussi de bénéficier de sa part de la manne pétrolière libyenne si le régime de Kadhafi tombe.
Cette « Opération Sirène » a été préparée par les services de renseignements occidentaux de longue date comme le révèle B.H Levy le co responsable des crimes de guerre commis en Libye avec Sarkozy. Selon les dires de Levy publié dans Le Figaro : « le «soulèvement» en cours à Tripoli a été «minutieusement préparé» depuis des mois et va permettre d'en finir «dans un bref délai» avec le régime de Mouammar Kadhafi. B.H Lévy entretient des contacts réguliers avec les responsables du CNT. »
Les ONG humanitaires - dont le rôle de supplétifs des militaires n’est plus à démontrer et pas seulement dans le cas de la Libye - s’apprêtent- elles à servir de couverture à une infiltration massive de forces spéciales de l’OTAN/USA à Tripoli sous prétexte d’évacuer les travailleurs étrangers bloqués dans et aux alentours de Tripoli ?
Ainsi la porte parole de l’Organisation Internationale des Migrations (IOM), Jemini Pandya, a-t-elle déclarée qu’une opération pour secourir des milliers d’Egyptiens et autres étrangers bloqués dans Tripoli à cause des combats de ces derniers jours était en cours de préparation.
« Nous considérons toutes les options disponibles mais cela se fera probablement par mer » a-t-elle dit lors d’une conférence à Genève.
Plus de 600 000 milles des quelques 2.5 millions de travailleurs étrangers la plupart asiatiques et africains ont déjà fui les combats en Libye. Actuellement des milliers sont à Tripoli qui selon une dépêche de l’Agence Reuters du 19/08/2011 intitulée « Libya rebels battle for coastal cities » était une ville qui « jusqu’à cette semaine était calme et à deux heures de route sûre de Tunisie. »
On peut donc à juste titre se demander pourquoi ces travailleurs étrangers n’ont pas été évacués plutôt via la Tunisie par cette voie terrestre « sûre » d’après la correspondante de Reuters ?
Ou bien l’évacuation « par mer » comme l’affirme Jemini Pandya de l’IOM est-elle privilégiée dans le plan d’invasion de la Libye par les forces occidentales OTAN/US sous couvert de «protection humanitaire» ?
Pandya qui est actuellement à Tripoli a commencé aujourd’hui suite à des menaces faites par les rebelles auprès de la direction de l’hôtel Rivos - où des tirs ont été entendus à proximité et où séjournent les journalistes étrangers et des responsables du régime de Kadhafi - à recenser ces journalistes étrangers et leur a promis une évacuation par mer.
Autrement dit « l’Opération Sirène « lancée par l’OTAN et ses supplétifs du CNT vise surtout en même temps que les bombardements incessants de l’OTAN à terroriser la population de Tripoli mais aussi faire fuir les journalistes étrangers.

Dans quel but ?
Le correspondant de Global Research sur place à Tripoli, Mahdi Darius Nazemroaya, dans son dernier
communiqué du 21/08/2011 fait état de bombardements intensifs de l’OTAN pour semer la panique au sein de la population civile de la ville disant que s’il y a des rebelles dans Tripoli ils sont en nombre insignifiant et lui-même pense que des forces spéciales très entraînées opèrent clandestinement au sein de ces groupes rebelles.
C’est ce scénario qui avait été adopté par l’armée française en Côte d’Ivoire pour renverser l’ex président Gagbo et le livrer à son rival supplétif des puissances occidentales.
Les Islamistes du CNT qui n’ont pas hésité à massacrer des travailleurs étrangers, des Libyens du Sud parce qu’ils étaient noirs, de même que des Libyens pro Kadhafi pourraient organiser un véritable bain de sang dans Tripoli même et l’imputer aux forces de Kadhafi pour demander une intervention « humanitaire » de l’OTAN à l’intérieur de la ville de Tripoli probablement en parallèle ou à la suite de celle déjà planifiée par l’IOM pour évacuer les travailleurs étrangers.

Ce n’est donc pas par hasard si le chef du CNT, Moustapha Abdel Jalil, a déclaré craindre la réaction du colonel khadafi : «Je m'attends à une fin catastrophique pour lui et pour les siens. Je m'attends aussi à ce qu'il créé une situation (d'anarchie) dans Tripoli. J'espère que je me trompe».
Cette guerre contre le peuple libyen utilise les médias comme arme principale en parallèle aux bombardements aériens.
Ce n’est pas par hasard non plus si les médias annoncent que des rebelles ont pénétré à Tripoli par la mer alors même que l’OTAN a laissé se noyer en Méditerranée des réfugiés fuyant la Libye - le journal Süddeutsche Zeitung du 4 Août fait état d'un bilan de 1.820 morts depuis le début de l'année.
Qui aident ces rebelles en mer et sont-ils accompagnés de forces spéciales cette fois américaines ? C’est fort probable car des forces spéciales des Marines US et leurs équipements amphibies sont stationnées au large des côtes de Tripoli prêtes à intervenir.
En France le parti dit « d’opposition » le PS par la voix de l’une des candidates socialistes à l’élection présidentielle, Mme Aubry, a déclaré voir "avec plaisir les rebelles entrer dans Tripoli". "C'est avec plaisir que nous voyons les rebelles entrer dans Tripoli, la capitale où ils auraient pu entrer plus tôt, si la communauté internationale s'était mobilisée plus tôt comme je l'avais demandé", a-t-elle déclaré lors d'une émission sur BFMTV.
"Nous avons soutenu l'intervention de la France derrière l'ONU, bien évidemment. Il fallait le faire. «
En d’autres termes Mme Aubry se solidarise publiquement - elle et son parti d’où le « nous » - avec les crimes de guerre commis par le gouvernement Sarkozy en Libye.
Il est donc clair que les programmes de politique étrangère de l’UMP et du PS ces deux partis colonialistes vas-t-en guerre sont identiques et que par conséquent les électeurs devront choisir en dehors de ce cercle d’atlantistes qui applaudissent aux crimes de guerre que ce soit ceux commis en Libye actuellement par l’OTAN ou par le régime sioniste qui attend le «bon moment» pour lancer sa nouvelle guerre régionale.


EN CLIQUANT SUR LE LIEN INTERNET VOUS POURREZ LIRE ET VISIONNER UNE VIDEO

Pour combattre la propagande de l’OTAN/US : Information complémentaire (article en anglais) sur la Libye avec vidéos
Libya: Swimming against the Tide of NATO's Media Propaganda
Article de T. Meyssan du Réseau Voltaire présent à Tripoli

http://www.planetenonviolence.org/Des-Forces-Speciales-De-L-OTAN-Cheval-De-Trois-Dans-Tripoli_a2475.html


1-3 Viktor DEDAJ : Et dire que j’ai failli douter de cette histoire d’intervention humanitaire.

Envoyer des pyromanes pour éteindre une incendie, brûler la forêt pour sauver les arbres, bombarder la population pour épargner des civils, lancer des campagnes de terreur au nom du combat contre le terrorisme, promouvoir la démocratie en soutenant des dictateurs, des monarchies, des terroristes et autres voyous en tous genres... la logique des dirigeants occidentaux est imparable.

Pendant ce temps, l’Organisation des médias de masse bombarde les consciences jusqu’à obtenir leur reddition. Et c’est ainsi que vous vous réveillez un jour avec le sentiment que vous avez toujours été favorable aux privatisations. Avec la croyance que les Taliban ont toujours été nos ennemis. Que cette Europe-ci est la seule qui vaille. Que vous comprenez bien qu’on ne pourra pas verser votre retraite. Que vous êtes né(e) avec la certitude qu’il n’y a pas d’alternative au capitalisme. Et que l’OTAN est une sorte de SAMU international.

Aujourd’hui, 21 août, la dernière : « les rebelles sont entrés dans Tripoli ». Après des semaines de « les rebelles libyens avancent... », « les rebelles contrôlent la ville de... », les « rebelles annoncent... ». C’est drôle comment l’acteur principal de ces évènements, l’OTAN, arrive à se faire discret dans les dépêches. 

A voir le mal que ces rebelles ont eu pour avancer dans un pays plutôt plat, plutôt dépeuplé, où leurs maîtres avaient et ont la maîtrise totale du ciel – des conditions idéales pour une telle campagne - et où (suprême avantage) le peuple serait « acquis à leur cause », il est évident et clair que les « rebelles libyens » n’ont jamais représenté grand chose, allant jusqu’à s’entre-tuer et éliminer leur propre commandant en chef (et ceci dans des conditions pourtant « idéales »). 

Cela dit, à moins d’un coup de théâtre, ils « gagneront », tôt ou tard, c’est certain. Et comment pourrait-il en être autrement ? Lorsque le bâton rond de la propagande n’entre pas dans le trou carré de la réalité, l’OTAN se charge d’arrondir les angles. 

Parions qu’il ne manquera pas alors quelques sombres abrutis pour déferler devant nos écrans en gueulant « on a gagné ! ». Et dire qu’il y a encore quelques mois ils ne savaient même pas épeler le nom du pays (Lybie ? Libye ?). Mais la vérité est que l’histoire a d’ores et déjà prouvé qu’ils ont eu tort, qu’ils avaient tort, qu’ils ont tort, et ce sur toute la ligne, et l’issue du « combat » n’y changera rien.

Tripoli résistera-t-elle ? Combien de temps ? Des heures, des jours ? Et soudain, les paris sont ouverts et nous voilà projetés au PMU local. Ils parleront sans doute de « partisans de Kadhafi » (un certain nombre) et jamais « des Libyens opposés à l’intervention militaire impérialiste » (probablement plus nombreux). Ils nous montreront quelques images de foules en liesse. Utiliseront-ils des images tournées jadis à Bagdad ? Trouveront-ils enfin les 6000 Libyens assassinés « par le régime » ou changeront-ils de sujet, comme pour les armes de destruction massive ?

Donc, « on va gagner ». La question qui me nargue est de savoir qui est le « on » et qu’est-ce qui aura été « gagné ». C’est fou comme on esquive systématiquement cette question intéressante. Je sais que ce « on » n’est pas moi, pas plus que vous (quelle que soit votre opinion sur cette opération de l’OTAN). Je sais aussi que ce n’est pas l’immense majorité de la population libyenne qui avait certainement une autre idée de printemps arabe.

Ce matin (21 août), la presse nous explique qu’une brigade rebelle d’élite piaffe d’impatience aux portes de Tripoli. Elle nous explique sans sourciller que certains des 600 hommes ont la « double nationalité américaine et libyenne »... que leur chef parle « avec un fort accent irlandais », un « tireur d’élite » qui a « passé la majeure partie de sa vie à Dublin », qui est « en contact permanent avec les forces de l’OTAN ». Et je me suis dis « tiens, pas de Libyen pour diriger la brigade d’élite de la rébellion ? ». Et aussi « si ce ne sont pas des mercenaires, ça y ressemble furieusement. » Mais l’idée n’a pas traîné dans mon esprit car la place était déjà occupée par cette autre idée récemment martelée par les médias : c’est Kadhafi qui emploie des mercenaires (« noirs et drogués »).

Oui, nous avons désormais le signalement de la tête de « on » qui a gagné : un Libyen pur jus, comme on n’en fait plus dans les tribus. Il porte des Ray Ban, mâche du chewing-gum, parle avec un fort accent irlandais et son passeport libyen est probablement tout beau, tout neuf et doit encore sentir l’encre frais. Et j’ai le sentiment confus que si je lui demandais « et Bagdad, c’était comment ? », il répondrait « no comment ».

Alors, après des mois de bombardements en tous genres, autant me rendre... à l’évidence. Et dire que j’ai failli douter de cette histoire d’intervention humanitaire.

Viktor Dedaj
"tu devrais goûter à la démocratie, ça fait l’effet d’une bombe"

PS : dernière minute, dans la catégorie "ils osent tout", un porte-parole de l’OTAN déclare que la mission de l’OTAN est de protéger la population civile et pas de prendre partie pour l’un des deux camps. Orwell, t’es un amateur.

Viktor DEDAJ,

21 août 2011
http://www.legrandsoir.info/libye-et-dire-que-j-ai-failli-douter-de-cette-histoire-d-intervention-humanitaire.html


1-4 Thierry Meyssan : Les journalistes qui pratiquent la propagande de guerre devront rendre des comptes.

La propagande de guerre est entrée dans une phase nouvelle avec l’action coordonnées de chaînes de télévision satellitaires. CNN, France24, BBC et Al-Jazeera sont devenues des instruments d’intoxication pour diaboliser des gouvernements et justifier des agressions armées.

Ces pratiques sont illégales en droit international et l’impunité de leurs auteurs doit cesser. 

Le traitement actuel de l’information sur la Libye et la Syrie marque un tournant dans l’histoire de la propagande de guerre en ce qu’il utilise des moyens nouveaux qui ont pris l’opinion publique internationale par surprise.

Quatre puissances, les États-Unis, la France, le Royaume-Uni et le Qatar, ont joints leurs moyens techniques pour intoxiquer la « communauté internationale ». Il s’agit principalement des chaînes de télévision CNN (qui bien privée agit en coordination avec l’unité de Guerre psychologique du Pentagone), France24, BBC et Al-Jazeera.

Ces médias sont utilisés pour attribuer mensongèrement aux gouvernements libyen et syrien des crimes qu’ils n’ont pas commis, et pour couvrir les crimes commis par les services secrets des puissances précitées et par l’OTAN.

On se souvient du précédent à moindre échelle de 2002. Globovisión avait diffusé en direct des images d’une révolution populaire chassant le président élu Hugo Chávez et des images de militants chavistes tirant sur des manifestants d’opposition et les tuant. Cette mise en scène avait permis de masquer un coup d’État militaire orchestré depuis Washington avec l’aide de Madrid. Cependant, après qu’un authentique soulèvement populaire ait mis fin au putsch et ait rétabli le président élu, des enquêtes journalistiques et judiciaires ont démontré que la révolution filmée par Globovisión n’était qu’un trucage visuel, et que jamais les chavistes n’avaient tiré sur la foule, mais qu’ils avaient au contraire été victimes de snipers armés par la CIA. 

Il en est de même aujourd’hui, mais avec un consortium de chaînes satellitaires. Celles-ci diffusent des images d’événements inexistants en Libye et en Syrie. Elles cherchent à faire accroire que la majorité des Libyens et des Syriens veulent renverser leurs institutions politiques et que Mouammar Kadhafi et Bachar el-Assad massacrent leur propre peuple. Sur le fondement de ces intoxication l’OTAN a attaqué la Libye et s’apprête à détruire à agresser la Syrie.

Or, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l’Assemblée générale des Nations Unies a par quatre fois légiféré pour interdire et condamner ce type de pratique.

La Résolution 110, du 3 novembre 1947, relative aux « mesures à prendre contre la propagande en faveur d’une nouvelle guerre et contre ceux qui y incitent », sanctionne « la propagande de nature à provoquer ou à encourager toute menace à la paix, rupture de la paix, ou tout acte d’agression ».

La Résolution 381, du 17 novembre 1950, consolide cette condamnation en condamnant la censure des informations contradictoires comme partie intégrante de la propagande contre la paix.

Enfin, la Résolution 819, du 11 décembre 1954, sur « la suppression des obstacles au libre échange des informations et des idées », pose la responsabilité des gouvernements à supprimer les obstacles qui entravent le libre-échange des informations et des idées.

Ce faisant, l’Assemblée générale a élaboré sa propre doctrine en matière de liberté d’expression : elle a condamné les mensonges qui conduisent à la guerre et a érigé la libre-circulation des informations et des idées et le débat critique en armes au service de paix.

Le verbe, et plus encore l’image, peuvent être utilisées pour préparer les pires crimes. En l’occurrence, les intoxications de CNN, France24, BBC et Al-Jazeera constituent des « crimes contre la paix ». Ils doivent être considérés comme plus graves encore que les crimes de guerre et crimes contre l’humanité actuellement commis par l’OTAN en Libye et par les services secrets occidentaux en Syrie en ce qu’ils les précédent et les rendent possibles.

Les journalistes qui pratiquent la propagande de guerre doivent être jugés par la Justice internationale.
Thierry Meyssan

14 août 2011

http://www.voltairenet.org/Les-journalistes-qui-pratiquent-la


Commentaires

Les commentaires sont fermés.